Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Sunday, October 29, 2006

120 prisonnières politiques détenues dans les prisons israéliennes

120 prisonnières politiques détenues dans les prisons israéliennes

Palestine - Centre Palestinien de l'Information:

Le bulletin de l’organisation WOFPP sur la situation des prisonnières politiques palestiniennes dans les prisons israéliennes a été publié, hier samedi 28 octobre 2006. Il montre qu'il y a, à présent, environ 120 prisonnières politiques détenues dans les prisons israéliennes dont 90 sont incarcérées dans la Prison de Hasharon (Tel Mond), le reste dans la prison de Névé Tirza (Ramle), d’Ayalon (Ramle), au centre de détention de Kishon (Jalame) près de Haifa, et quelques-unes dans d’autres centres de détention.
Les autorités des prisons continuent de transférer les prisonnières d’une prison à l’autre sans informer les familles ni les avocats des femmes concernées.Les prisonnières transférées ne peuvent emmener parfois qu’une partie ou rien de leur possession. L’hiver s’approche, et le manque de vêtements sera leur plus grand problème.Toutes les femmes transférées à la prison d’Ayalon, environ dix, sont rassemblées dans une même chambre où une caméra les surveille jour et nuit. Elles ont entamé donc une grève de faim, à partir du jour de leur transfert, le 13 septembre dernier. Pendant un mois, elles n’ont pas eu droit aux visites de leurs familles.Dans la Prison de Névé Tirza (Ramle), les conditions sont très difficiles.
Depuis le 13 septembre dernier et jusqu’à la dernière visite de l’avocate Taghrid Jahshan, le 12 octobre, les femmes n’ont pu faire d’achats à la cantine.Au Centre de détention de Kishon (Jalame), les prisonnières ont entamé également une grève de faim à cause des mesures très rigoureuses et l’attitude sauvage des gardiens. Depuis le 13 septembre, jour de transfert, elles n’ont pas eu de visites de leurs familles et ont été privées des achats de la cantine. A Prison la d’Hasharon (Tel Mond), la prisonnière ’Etaf ’Alyan devra se séparer de sa fille qui sera donnée à la famille. La nouvelle prisonnière, Noura Jaber elHashlamon, âgée de 34 ans, et mère de six enfants, arrêtée le 17 septembre, a été détenue aux centres de détention d’Etzion et d’Ashquelon. Après avoir été soumise aux interrogatoires, elle a été condamné à une détention administrative de six mois. A présent, elle est détenue à la prison de Hasharon et souffre d’une maladie des reins.

www.palestine-info.info

No comments: