Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Saturday, October 21, 2006

Quelle est la mission réelle de l’ONU ?


Quelle est la mission réelle de l’ONU ?



La mission de l’ONU n’est-elle pas de défendre la liberté politique de l’organisation, de veiller sur l’intégrité de ses représentants et de défendre la souveraineté des Etats membres ? Sa mission n’est-elle pas de défendre les droits de l’Homme, de garantir le choix des peuples et de veiller sur le respect des lois internationales ? Sa mission n’est-elle pas de veiller sur le juste équilibre entre ses membres et de sanctionner, voire condamner, le cas échéant, les Etats qui ne respectent pas ses résolutions et les valeurs qu’elle incarne ? Sa mission n’est-elle pas de faire en sorte qu’il n’y ait pas de politiques de deux poids deux mesures qui soient au profit des uns et au détriment des autre ?Le principe de son existence n’a-t-il pas pour objectif de concilier les parties en conflit, d’instaurer l’égalité entre ses membres et protéger les plus faibles parmi eux ?
Et bien non ! Il n’y a rien de tout cela. C’est bien le contraire que nous avons constaté, que nous constatons jour après jour. Nous observons que son secrétaire exerce la fonction d’un commis au service des USA. Monsieur Kofi Annan a-t-il demandé un jour des sanctions contre Israël et les USA pour leurs crimes et le non respect des résolutions de l’ONU ? Non, jamais n’a eu le courage de le faireLa complicité de l’ONU dans les crimes d’Israël et des USA
Depuis longtemps déjà nous savions que l’ONU ne sert qu’à couvrir les crimes d’Israël et des USA. Les agressions et crimes qu’Israël a commis depuis six mois contre les Palestiniens, puis ceux commis contre le Liban, et les crimes des USA en Irak (impunément) nous ont confirmé l’entière soumission de l’ONU aux ordres de ses deux Etat terroristes. Alors que le rôle de l’ONU est de faire la paix entre ses membres, nous avons vu le «Conseil de sécurité» de « ce machin » refuser d’exiger d’Israël l’arrêt des bombardements barbares qu’il a commis contre le Liban et son peuple. Et donc, il a refusé l’instauration de la paix car les USA voulaient d’abord assurer à « l’Etat juif » de marquer des points sur le terrain. Les USA ont attendu le parachutage des milliers de soldats israéliens sur le Sud Liban, permettant ainsi à l’armée israélienne d’occuper une partie du territoire libanais afin de lui sauver la face. Une fois qu’Israël a pris des positions stratégiques, les USA ont ordonné le cessez-le feu pour empêcher les combattants libanais d’attaquer les positions de l’armée israélienne afin de permettre au gouvernement Olmert de négocie en position de force. Pour tromper son peuple, le gouvernement israélien a transformé la défaite de son armée de terre en victoire.
Ainsi, la barbarie d’Israël - qui n’est comparable qu’avec celle exercée par les nazis pendant la seconde guerre mondiale – s’est transformée en héroïsme par Bush et Olmert, qui chantent la victoire « contre le terrorisme » ! Les gouvernements occidentaux qui étaient du côté d’Israël pendant cette guerre génocidaire, ou pris le train en marche, occupent aujourd’hui le Sud Liban et contrôlent les côtes libanaises par leurs flottes, sous l’égide de l’ONU. La chancelière allemande n’a-t-elle pas déclaré que le but de la participation de son pays avec les forces de l’ONU au Liban est de protéger d’Israël ?
Angela Merkel s’estime redevable envers Israël de ce que l’ancien régime de son pays a fait contre les Juifs; elle a voulu montrer à Israël qu’elle est anti nazie. Un complexe difficile à enlever de certains esprits. Sa culpabilité des crimes nazis l’a emmenée à s’allier avec les monstres. Par sa déclaration, elle voulait essuyer le glaive nazi dans le corps des « orphelins arabes », sachant que leurs dirigeants sont des morts vivantsMais Madame Merkel a d’autres projets en tête. En faisant cette déclaration, elle voulait certes se déculpabiliser du fardeau nazi mais elle voulait surtout assurer une place à son pays au sein du Conseil de sécurité de l’ONU qui va s’élargir, et donc elle a besoin de l’aide des USA pour que son pays fasse partie des pays membres permanents du Conseil de «sécurité » de ce « machin».
Donc, on oubli les plus faibles, on spécule sur les victimes, on favorise les criminels et on piétine les principes fondamentaux de l’ONU à des fins politiques ! Donc, les 15.000 soldats étrangers qui occupent le Sud Liban aujourd’hui au nom de l’ONU, renforcés par l’armada de bateaux de guerre qui contrôlent les cotes libanaises, sont là pour protéger Israël, à partir du territoire libanais ! Une occupation déguisée au profit d’Israël que le gouvernement «modéré» libanais et les régimes arabes complices cautionnent, et bien entendu avec l’aval de Monsieur Kofi Annan, le fidèle serviteur des USA.Bénissez Israël ou vous êtes antisémites !
L’ONU est devenu la chasse gardée des plus forts; son secrétaire s’est tu sur les atrocités d’Israël tout au long de ses deux mandats successifs, dans les meilleurs des cas, il a «regretté les malentendus» ! Il a été encore plus soumis que l’ont été ses deux prédécesseurs (Javier Pérez de Cuéllar et Boutros Boutros Ghali). Comme ces derniers, Kofi Annan n’a pas eu le courage, ni l’intégrité de Kurt Waldheim qui avait tenu tête aux USA et à Israël, en dénonçant leur arrogance et leur esprit dominateur.En effet, c’est pendant la gouvernance de Kurt Waldheim que Yasser Arafat a prononcé son discours de paix à l’ONU (en 1974); et c’est pendant son premier mandat qu’Israël a été classé par l’Assemblée générale de l’ONU (en 1975) comme étant un Etat raciste au même titre que l’Afrique du Sud de l’époque - après quoi le secrétaire de l’ONU a été taxé d’ «antisémite» par Israël et par le lobby sioniste mondial. Depuis la fin du second mandat de Kurt Waldheim (1982), l’ONU est redevenue l’instrument des USA et d’Israël.
Le crime par la famine au nom de la démocratie !Au lieu de défendre le choix du peuple palestinien et dénoncer l’embargo contre son gouvernement, Kofi Annan est allé convaincre les Palestiniens « modérés » d’en finir avec le gouvernement Hamas. Ceci permettra selon lui la levée du blocus imposé au Palestiniens par le plus grand brigand du monde, Israël, qui subtilise les fonds palestiniens (50 millions de dollars de droit douaniers par mois), et il dévalise leurs banques et leurs commerces ; ce brigand est soutenu aveuglement par « les démocrates occidentales » !!!Après avoir montré au monde qu’ils ont piétiné la démocratie, dont ils se vantent être les chantres, les Etats membres de cette «coalition internationale» continuent dans leur complicité avec Israël et des USA, en affamant le peuple palestinien. Leur but c’est de faire un coup d’Etat contre le gouvernement palestinien légitime formé par le Hamas et pousser les Palestiniens à s’entretuer. Et ils ont failli réussir. Mais nous savons, et nous souhaitons, que le peuple palestinien saura dépasser cette épreuve en retrouvant son unité.
A ce propos, nous ouvrons une parenthèse pour dire aux responsables des différents mouvements politiques palestiniens ceci : ne tombez pas dans le piège qui vous a été tendu par Israël et ses alliés. Restez unis et continuez à résister ensemble contre vos ennemis qui veulent vous mettre à genou à travers le blocus honteux qu’ils ont imposé à votre peuple. Sachez que cette mascarade, orchestrée par les USA et Israël, consiste à en finir avec les résistances en Palestine, au Liban et ailleurs, dans le but d’occuper tous les pays arabes et musulmans de la région moyen-orientale et asservir leurs peuples. Ce nouvel impérialisme israélo américain utilise l’ONU comme couverture pour légitimer sa politique criminelle.Tous les masques sont tombésL’occupation de l’Irak, l’Affaire du nucléaire iranien, le boycott du gouvernement palestinien, les crimes commis par l’Etat israélien contre les Palestiniens, sa guerre d’agression barbare contre le Liban et son peuple, avec la complicité des USA, nous ont éclairé davantage. Ce qui est appelée « la communauté internationale », nous a confirmé sa partialité aux côtés d’Israël et des USA. Les membres de cette « communauté » ne sont que des instruments entre les mains de leurs lobbies sionistes nationaux et des USA. Ce qui s’est passé depuis six mois en Palestine et au Liban a fait tomber tous les masques des hypocrites, aussi bien les masques des régimes « arabes » que ceux des régimes occidentaux.
Kofi Annan au pèlerinage à JérusalemEn bon élève discipliné, Kofi Annan est allé à Israël, où les dirigeants hors la loi de l’apartheid l’ont reçu avec grande pompe. Ce dernier a appliqué à la lettre le programme qui lui a été dicté par le tandem Bush-Olmert. Il a reçu les familles des trois soldats israéliens détenus par les Résistances palestiniennes et libanaises. Il n’a pas réclamé d’Israël la libération des 10.000 prisonniers politiques palestiniens. Il n’a pas protesté contre Israël pour avoir enlevé et emprisonné 76 élus et ministres palestiniens, ni demandé leur libération.Ensuite, Monsieur Annan a rendu visite aux « autorités palestiniennes », mais il n’a pas trouvé nécessaire de rendre visite au gouvernement palestinien, pourtant légitimement élu par le peuple. Il n’a pas jugé nécessaire de rencontrer les représentants des associations de 10.000 prisonniers palestiniens, ni demander leur libération; mais il a eu le culot de réclamer des « autorités palestiniennes » de faire en sorte que le soldat israélien détenu par la Résistance soit libéré ! Les 5000 morts, les 83000 blessés depuis l’an 2000 et les 10.000 prisonniers palestiniens n’ont pas heurté la conscience de Monsieur Kofi Annan, mais l’emprisonnement du soldat israélien par la Résistance palestinienne l’a préoccupé!Visiblement, le secrétaire de l’ONU est allé dans la région pour accomplir une mission bien définie: appliquer les directives qui lui ont été données par Bush.
Par cette complaisance, le secrétaire de l’ONU a légitimé l’embargo exercé depuis six mois par Israël et ses complices contre le peuple palestinien et son gouvernement. Par sa complicité diplomatique, il a piétiné les meilleures élections démocratiques enregistrées dans le monde ces dernières années - Dominique Vidal (Le Monde diplomatique) n’a-t-il pas écrit que « Le gouvernement palestinien est mieux élu que le gouvernement français » ?En effet, les élections palestiniennes qui ont porté Hamas au pouvoir sont des plus transparentes et démocratiques, reconnues par les représentants des régimes occidentaux dits démocratiques, qui ont surveillé le déroulement de ces élections. Et ce sont ces mêmes régimes occidentaux qui ont boycotté ensuite le gouvernement palestinien! Un paradoxe de la démocratie « à l’Occidental », qui s’est conformé à « la démocratie israélienne.Après son séjour à Israël, Monsieur Annan est allé au Liban où il s’est entretenu avec le Premier ministre libanais « modéré », et les chefs des partis politiques proches de la «coalition internationale».
Mais il n’a pas trouvé nécessaire de rencontrer ni le Président de la République, ni les représentants de Hizbollah. Monsieur Annan ne les a pas rencontrés parce qu’ils ne sont pas dans le moule américano israélien. Là encore il a montré son alignement derrière les USA et Israël. Enfin, Monsieur Kofi Annan est allé en Iran pour convaincre les dirigeants iraniens d’abandonner leurs droits de faire des recherches scientifiques et développer leur nucléaire civil! Un rôle ingrat d’un subalterne des malfrats.A quoi sert l’ONU ?Tous ces indices prouvent que le secrétaire de l’ONU est au service de l’impérialisme israélo américain. Par sa mise à plat ventre devant ses maîtres, Monsieur Annan a voulu terminer son second mandat comme étant un fidèle serviteur de ses derniers, car ils l’ont porté à la tête de l’ONU.
Constatant la soumission des dirigeants de l’ONU au dictat des USA, nous pouvons légitimement dire que cette organisation est devenue l’instance suprême des mafieux; et par conséquent, elle a perdu toute légitimité pour parler des vertus universelles qu’elle prétend incarner. A partir de ces constatations, on est en droit de se poser cette question : à quoi servent l’ONU et son secrétaire ?

Chérif Boudelal,
Président de L’I R C– France.

No comments: