Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Saturday, May 26, 2007

L'hebdomadaire jordanien Al-Majd : Plan américano-arabe pour une guerre civile palestinienne

Amman – Centre Palestinien de l'Information

Les autorités jordaniennes ont interdit, le lundi 30 avril 2007, à l'hebdomadaire Al-Majd de voir le jour en prétextant qu'il touche la réputation de l'autorité palestinienne présidée par Mahmoud Abbas.

Toutefois, l'envoyé de notre Centre Palestinien d’Information (CPI) a pu se procurer le texte à cause duquel l'hebdomadaire s’était vu interdit la distribution dans les kiosques jordaniens.
Selon le journal, le document en question donne les détails d'un plan secret visant à affaiblir et à marginaliser le gouvernement palestinien élu et le mouvement du Hamas. Par contre, il vise à renforcer la position de la présidence de l'autorité palestinienne et du mouvement du Fatah. Et plus tard, des élections législatives anticipées seraient organisées d’une façon qui permettrait au mouvement du Fatah de l'emporter. Ensuite, un autre gouvernement serait mis en place. Un gouvernement qui pourrait coopérer avec la communauté internationale en cédant aux conditions exigées par le Quartet et l'Entité sioniste. Cette coopération serait la condition préalable pour reconnaître tout gouvernement palestinien.

Ce document, qui avait été préparé par des Arabes et des Américains, ajoute l’hebdomadaire, tourne essentiellement autour de deux axes, un plan A et un plan B. Tous les axes, les étapes préliminaires, les budgets et les exigences sont destinés à faire de la présidence palestinienne le centre essentiel de la scène politique palestinienne. Nous essayerons de résumer ledit document interdit de publication par les autorités jordaniennes.

Un plan pratique pour la présidence palestinienne pour 2007

Le sujet

La crédibilité du président palestinien Mahmoud Abbas s'est ébranlée après l'accord de la Mecque, ce qui poussera l'Union Européenne et les G8 à chercher d'autres partenaires plus crédibles. Cela pourra renforcer la position du Hamas à l'intérieur de la société palestinienne et affaiblira encore plus cette présidence.

Le président Abbas a alors besoin d'un plan concret faisant de lui un homme plus crédible et plus présentable avant tout pourparler avec les Sionistes et les Américains.

Il faut considérer les éléments de ce plan comme étant la base nécessaire pour toute construction d'un Etat palestinien.

Les objectifs

A- Faire en sorte que la présidence palestinienne et le mouvement du Fatah soient le centre de la scène politique palestinienne.

B- Il ne faut pas perdre de temps en essayant de faire rejoindre le Hamas à l'opération pacifique.

C- Soutenir Abbas et le Fatah politiquement et financièrement pour qu'ils puissent continuer leurs négociations visant à construire un Etat palestinien.

D- Frapper la force politique du Hamas en aidant économiquement le peuple palestinien, mais à travers la présidence et le Fatah.

E- Fournir les outils nécessaires à la présidence palestinienne pour qu'elle mette la main sur les appareils sécuritaires, et cela affaiblira le Hamas.

F- Donner un temps buttoir court afin de réaliser tous les objectifs.

G- Il faut confirmer la collaboration entre l'Entité sioniste et les Etats-Unis pour tous ces
objectifs.


Les contenus du plan

Premièrement : La politique (Temps butoir : neuf mois)

Terminer les négociations et installer un Etat palestinien dans un temps relativement court est bien nécessaire pour améliorer le solde politique de Mahmoud Abbas et de son mouvement du Fatah.

D'ailleurs, déclencher les négociations politiques en public et les poursuivre en secret répandra l'optimisme et protègera tout le monde de toute pression politique. Cependant, l'autorité palestinienne doit s'engager à respecter les points suivants :

- Afin que le gouvernement palestinien confirme son engagement aux décisions internationales, il collaborera avec l'autorité palestinienne afin d'arrêter la violence et l'anarchie d'armes non maîtrisées.

- Le programme du gouvernement se centrera sur la sécurité et les actions intérieures : un programme économique, une mise à terme de la pauvreté et du chômage…

Deuxièmement : Le gouvernement (Temps : neuf mois)

Le plan doit contenir des étapes visant au renforcement de l'autorité du président palestinien, en lui fournissant les appareils légaux et administratifs lui laissant une marge paisible afin qu'il puisse organiser des élections anticipées au début de l'automne 2007.

Reformer le mouvement du Fatah, avec le budget qu'il se doit, fait aussi partie du programme comme suit :

- les jeunes de la nouvelle garde occuperont des postes supérieurs ;
- un nouveau comité renforcera cette nouvelle garde ;
- la solidarité, à l'intérieur du mouvement, sera nécessaire pour une liste unique qui se présentera aux élections prochaines ;
- les forces armées, à l'intérieur du Fatah, doivent être dissoutes ; les brigades des Martyrs d'Al-Aqsa maîtrisées.

Ainsi, le président recevra plus de soutien lui permettant de concrétiser ses responsabilités économiques, politiques et sécuritaires.

Troisièmement : La sécurité (Temps : six mois)

Il sera question de discuter les démarches nécessaires à faire face aux groupes armés qui violeront tout cessez-le-feu et à fusionner les forces armées aux appareils de la sécurité palestinienne.

En ce qui concerne le plan sécuritaire, il sera basé sur les accords Daïton-Dahlan et sur le fait que l'autorité palestinienne soit soutenue par les Sionistes.

Quatrièmement : L'économie (Temps : 3-9 mois)

1- Les salaires : ils doivent être distribués par le bureau du président palestinien en coordination avec le ministre des finances. Il faut que l'argent n'arrive pas à une faction ou organisation afin de renforcer la crédibilité du président.
2- Les projets de développement : c'est le président Abbas qui fixera les domaines essentiels qui auront besoin de financement et qui auront des résultats crédibles sur le terrain.
3- Le mouvement des marchandises et ouvriers : il y aura une coordination entre le bureau de la présidence palestinienne et les autorités israéliennes afin d'assurer des points de passage sécurisés ;
4- Application du plan avant le 15 mars : ce plan sera proposé par Abbas pour dire qu'il possède un plan concret

Quant à "Israël", elle doit accepter le plan et se montrer sérieuse, si elle veut voir les Arabes rejoindre les tentatives de paix. Elle doit donc mettre en place un comité qui étudiera les tentatives arabes.

Ce comité sera chargé d'étudier les moyens permettant au gouvernement sioniste de trouver un terrain d'entente renforçant les négociations politiques en profitant de ce plan. Cela montra aux pays arabes que "Israël" a l'intention d'arriver à une solution pacifique.

www.palestine-info.info

No comments: