Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Wednesday, June 27, 2007

Abbas est entierement co-responsable du genocide des Palestiniens


LA SOLUTION FINALE : GAZA, UN GENOCIDE A CIEL OUVERT.
Onze martyrs lors d'un raid et bombardement de l'occupation sioniste à Khan Younès


Gaza – Centre Palestinien de l'Information :



Les forces de l’occupation ont tué, ce matin mercredi 27/6, onze citoyens palestiniens dont un enfant lors de plusieurs bombardements et raids aériens contre les hommes de la résistance dans la ville de Gaza et de Khan Younès.


Des sources médicales palestiniennes ont annoncé que onze martyrs sont tombés lors des bombardements israéliens contre la bande de Gaza. Trois sont tombés après les bombardements des chars israéliens qui ont envahi la région située à l’est du quartier de Chouja'ia où plusieurs obus sont tombés sur un groupe de résistants palestiniens qui se trouvaient sur la ligne est de la ville de Gaza, alors que le quatrième martyr est tombé lors des incursions des forces occupantes dans la région de Khouza'a, à l’est de khan Younès.


Dans le même contexte, les avions militaires israéliens ont effectué un raid contre une voiture civile près du centre de police de Chouja'ia à l’est de la ville de Gaza en tuant Raed Fanouna, l'un des cadres des brigades des Saraya d’Al-Qods, la branche militaire du mouvement du Djihad islamique.


Des sources médicales ont dit au correspondant du Centre palestinien d’Information que les forces occupantes qui ont envahi le village de Khouza'a dans la ville de khan Younès ont blessé quatre autres palestiniens.


D’autre part, les brigades d’Al-Qassam ont annoncé qu'elles ont pu cibler un soldat israélien sur un char et détruit un bulldozer après avoir lancer plus de 15 obus sur les forces occupantes.
Des témoins oculaires ont dit que 25 chars et bulldozers israéliens ont envahi le village de khouza'a et la région d’Abou Touaïma à l’est de la ville de khan Younès dans la bande de Gaza en ouvrant le feu vers les maisons résidentielles.


Les hommes des brigades d’Al-Qassam et des Saraya d’Al-Qods ont fait face aux forces occupantes qui ont envahi le village de Khouza'a et ont lancé plusieurs obus sur les blindés des forces occupantes.


Les brigades d’Al-Qassam ont dit dans un communiqué militaire dont le Centre palestinien d’Information a reçu une copie que leurs hommes ont lancé plusieurs obus sur les forces occupantes et ont ciblé un soldat israélien.


De son côté, les brigades des Saraya d’Al-Qods ont dit que leurs hommes se sont accrochés avec les forces occupantes dans le village de Khouza'a en affirmant qu’un résistant est tombé en martyr.


Le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a annoncé une guerre ouverte contre les branches militaires des factions de la résistance palestinienne qui font face aux agressions continuelles des forces de l’occupation israélienne contre le peuple palestinien.


Un seul jour après les réunions de Charm El-Cheikh, le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a publié, hier, le mardi 26/6, un nouveau décret présidentiel qui interdit tous les groupes de miliciens armés, les branches militaires et paramilitaires qui appartiennent à un mouvement ou à une faction palestinien.


Selon le décret présidentiel, le président Abbas a décidé, selon les articles du chapitre septième de la loi fondamentale modifiée en 2003 et selon le décret présidentiel de l'annonce de l’état d’urgence le 14 de ce mois en cours et de la formation du gouvernement d’urgence sous la direction de Salam Fayyad comme premier ministre, a interdit tous les miliciens armés, les branches militaires ou paramilitaires qui n’appartiennent pas à l’autorité palestinienne.
Il a ajouté que ces groupes et branches ont une interdiction d’effectuer des activités secrètes ou annoncées en menaçant de juger et d'enquêter chaque personne qui aidera ou servira ces branches et groupes militaires.


Le décret a demandé au gouvernement de Salam Fayyad de mettre fin aux phénomènes des groupes armés en disant que le gouvernement doit exécuter les points des lois qui interdisent les armes et confisquer tous types d'armes et toute chose qui représente un danger contre le régime général.


Il a également renouvelé la menace à quelle personne que ce soit qui s’opposerait à ce décret en le considérant comme criminel qui perpétre un crime qui menace le régime.


No comments: