Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Sunday, June 17, 2007

Meme sous protection israelienne, Abbas le harki n'a aucune chance !


Shin Beth et les voyous de Dahlan coordonnent une campagne de terreur contre les partisans du Hamas


Par Palestine Info,

Les médias israéliens ont rapporté, le 15 juin, qu'Israël avait autorisé le Fatah et l'Autorité Palestinienne à déplacer librement des armes et du personnel en Cisjordanie, comme partie d'une campagne coordonnée pour traquer et terroriser les civils palestiniens qui sont bien disposés vis-à-vis du Hamas.


Le quotidien israélien Haaretz a rapporté qu'une coopération tacite était déjà en place dans divers endroits de Cisjordanie, en particulier à Tulkarem, Jénine et Naplouse, où des brutes du Fatah masquées transportant des fusils M16 fournis par les Américains ont terrorisé les civils et vandalisé des commerces dont les propriétaires sont soupçonnés être partisans du Hamas.
Dans la nuit de jeudi, des voyous masqués ont kidnappé un homme de 35 ans, dans le centre ville de Naplouse et l'ont emmené dans un lieu inconnu. Quelques heures plus tard, le corps de Mahmoud Anis al-Slasou', père de trois enfants, était retrouvé mort près de l'hôpital Rafidya. Les témoins ont dit que son corps était criblé de balles.


Pendant ce temps, les brutes, qui étaient escortées par les gardes présidentiels armés et financés par Mahmoud Abbas et l'Amérique, ont tiré sur des gens à l'aveuglette, en particulier sur ceux qui portaient une barbe et avaient l'air d'être religieux.


Un boutiquier de Naplouse a décrit les voyous comme "des ordures, de la vermine et de sales animaux qui travaillent pour le compte et en coordination avec les escadrons de la mort israéliens."


"Qui pourrait vouloir commettre de tels crimes, à part des brutes et des criminels ? ", dit un homme qui n'a pas voulu donner son nom, pour des raisons de sécurité.


Egalement à Naplouse, les voyous armés ont kidnappé plus de 18 personnes et les ont emmenées on ne sait où.


D'autres tentatives d'enlèvement ont échoué grâce à la vigilance des résistants visés. Toutefois, lorsque les militants ont réussi à échapper au kidnapping, les terroristes ont donné l'assaut aux maisons, vandalisé les biens et cassé les appareils électriques. Dans quelques cas, les terroristes ont tenté de mettre le feu aux maisons.


Un témoin a dit au Centre Palestinien d'Information qu'il avait entendu un des terroristes parler en hébreu dans son portable, ce qui suggère qu'il pouvait avoir été en contact avec des officiers des services secrets israéliens.


La plupart des déchaînements terroristes contre les institutions islamiques ont eu lieu dans le nord de la Cisjordanie, où les groupes miliciens du Fatah sont largement infiltrés par des informateurs israéliens.


A Tulkarem, les voyous du Fatah ont attaqué et mis à sac des institutions caritatives islamiques, dont les bureaux appartenant aux députés appartement au groupe Changement et Réforme. Les bureaux ont été totalement incendiés, sous le regard du personnel de la sécurité palestinienne.


Un peu plus tôt, plusieurs commerces appartenant à des personnes religieuses ont été vandalisés et dévalisés par des voyous masqués affiliés aux Brigades des Martyrs Al Aqsa.Certains d'entre eux ont menacé de se retourner contre les mosquées et les lieux religieux : "Si c'est nécessaire, nous brûlerons les mosquées", a déclaré un de ces vauriens par mégaphone.


A Tarqumya, près d'Hébron, des terroristes masqués du Fatah ont ouvert le feu sur les fidèles qui quittaient la mosquée jeudi dans la nuit. Il n'y a pas eu de blessés.
A Bethléem et Ramallah, des militants étudiants pro-Hamas ont été attaqués par des gangsters armés du Fatah, qui tiraient en l'air comme des enragés.


Certains officiels de l'Autorité Palestiniennes, tel le Ministre de l'Information Mustafa Barghouthi et des chefs communautaires, ont appelé le Président de l'Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas à imposer la discipline à son appareil de sécurité et à faire respecter la loi.
Cependant, il semble que l'appel soit tombé dans l'oreille d'un sourd puisque les bandes du Fatah ont continué, pendant la nuit, à terroriser des civils innocents dans de nombreux endroits de Cisjordanie.


Pendant ce temps, beaucoup de militants pro-Hamas ont tenu des réunions, partout en Cisjordanie, apparemment dans le but d'organiser des "groupes locaux de vigilance" pour fournir un semblant de sécurité à leurs familles, à leurs commerces et à leurs maisons contre de possibles attaques des voyous soutenus par Israël.


La connivence apparente entre les gangsters du Fatah et les occupants israéliens attirent déjà de fortes réactions de l'homme de la rue.
"Maintenant, nous comprenons finalement que le Fatah est un agent d'Israël", a dit un chauffeur de taxi de Bethléem.


"Nous avons longtemps pensé que le Fatah était un véritable mouvement révolutionnaire… mais ce que ces voyous font révèle que nous nous sommes complètement trompés."
Un autre chauffeur de taxi, assis non loin de là en attendant des passagers, remarque : "Il y a certainement des traîtres à l'intérieur du Fatah, comme Dahlan et sa bande. Mais il y a aussi des gens honnêtes et patriotiques qui ne vendront jamais leur âme à Israël ou à l'Amérique pour de l'argent."


No comments: