Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Thursday, July 19, 2007

Al Qaïda sert de prétexte au renforcement des mesures anti-terroristes, en Grande Bretagne


NDLR : Gordon Brown is a mossad terrorist agent !


This morning I had the visit of a terrorist team of the MI5. Brown, this is very unprofessional ! I am sure that the russian are appreciating all the information regarding the terrorist attack, british MI6 led in the school Beslan in september 2005. Brown what did these children done to you ? Let's see now who is going to silence who ? This site is monitored, I had been told thiss morning. Brown you are an Al Qaida puppet, I am challenging you and all your services ! Let's see now how you are going to handle the attack on Beslan !



Les menaces d'Al Qaïda servent de prétexte au renforcement des lois anti-terroristes, en Grande Bretagne. Un haut responsable de la police anglaise, Ken Jones, a proposé des gardes à vue illimitées pour les suspects de terrorisme. Sous la primature de Tony Blair, la justice anglaise était autorisée à prolonger les gardes à vue des suspects de terrorisme jusqu'à 90 jours.

Cette mesure a été un des facteurs du revers de Tony Blair aux législatives. Finalement, le gouvernement a été contraint de rabaisser ce délai à 28 jours. Avec l'arrivée de Gordon Brown au 10 de Downing Street, de nouveaux projets de loi anti-terroristes ont été évoqués au Ministère britannique de l'intérieur. L'"Indenpendent" écrivait, à ce propos, qu'en raison des menaces terroristes grandissantes, les ministres du cabinet de Gordon Brown sont en faveur de la prolongation de la durée des gardes à vue pour les suspects de terrorisme. Selon le quotidien, les noms de 4.000 sympathisants d'Al Qaïda figurent sur une liste dressée par les services de renseignements anglais.


Les associations de défense des Droits de l'homme et des droits civiques, ainsi que l'opposition, ont protesté contre les décisions du gouvernement de Gordon Brown, estimant que ces mesures restreindraient les libertés individuelles et violeraient les Droits de l'homme. Au cours de ces dernières années, plus précisément, depuis que Washington a lancé la vague dite la lutte anti-terroriste, les minorités ethniques et religieuses subissent de nombreuses pressions en Europe et aux Etats-Unis. De nombreuses organisations internationales pour la défense des Droits de l'homme reconnaissent que, depuis les événements du 11 septembre, les droits les plus élémentaires des Musulmans sont bafoués aux Etats-Unis et en Europe. Il y a quelque temps, le représentant du Secrétaire général de l'ONU pour les affaires des minorités a annoncé que le gouvernement britannique faisait subir d'énormes pressions aux Musulmans, sous prétexte de lutter contre les terroristes.


La coalition de la lutte anti-terroriste, dirigée, par les Etats-Unis, disent les commentateurs, ne fait qu'encourager les activités terroristes sur la scène internationale. Le bilan de la Maison Blanche et de ses alliés, en Irak et en Afghanistan, prouve que les Etats occidentaux ont échoué dans cette entreprise, car, en matière de lutte contre le terrorisme, l'administration Bush a adopté une politique dualiste, dont l'exemple le plus flagrant se reflète dans les actes terroristes du régime sioniste contre le peuple palestinien, actes, qui sont passés sous silence par les Etats-Unis.


No comments: