Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Monday, July 30, 2007

Gordon Brown is prosecuted for genocide and war crimes in Iraq


LE PREMIER MINISTRE BRITANNIQUE PRIS EN FLAGRANT DÉLIT DE DISSIMULATION DU “SCANDALE DU SIÈCLE” DE LA BAE




26 juillet 2007 (LPAC) - Le premier ministre britannique Gordon Brown a été pris en flagrant délit de dissimulation dans l’affaire de la BAE, ordonnant la fermeture de l’Organisation des Services d’Export de la Défense (DESO), tentant d’enterrer les preuves concernant l’implication de l’agence du gouvernement dans les contrats d’armement “Al Yamamah”, vieux de plus de vingt ans, et impliquant des milliards de dollars. Cela, après que trois députés de la Commission des Comptes Publics, laquelle dépend de la Chambre des Communes, aient eu écrit au Cabinet d’Audit National pour enquêter sur le rôle de la DESO. Cela encore, après que l’enquête de l’agence gouvernementale Serious Fraud Office ait été arrêtée par le premier ministre sortant Tony Blair, comme un avant-goût de la même opération de dissimulation !
Un représentant de la Commission des Comptes Publics a dit à l’EIR News Service que le 11 juillet, le Libéral Démocrate John Pugh, membre de cette même Commission, avait écrit au Cabinet d’Audit National demandant qu’une enquête sur la DESO soit ouverte. Le directeur du Cabinet, Sir John Bourn, un officiel du ministère de la défense dans les années 80, alors que les contrats Al Yamamah-BAE étaient en cours de négociation, refusa d’autoriser la police du ministère de la défense et le Serious Fraud Office de réexaminer un rapport que le Cabinet d’Audit écrivit durant les 14 dernières années sur les contrats Al Yamamah.


Peut-être que Gordon Brown, qui pourrait souhaiter connaître son destin, devrait porter plus d’attention au LaRouchepac.com. Le 28 juin, Lyndon LaRouche avertit que la manière dont le nouveau premier ministre britannique Gordon Brown s’occuperait du scandale de la BAE pourrait déterminer s’il reste au pouvoir ou non.



No comments: