Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Thursday, July 12, 2007

Le Hamas n'est pas dans une situation critique et la guerre contre le peuple palestinien va échouer

Gaza – Centre Palestinien de l'Information

Le président du bureau politique du mouvement du Hamas, Khaled Mechaal, a affirmé que le mouvement n’est pas dans une situation critique en soulignant que celui qui veut jouer avec la question palestinienne ou qui cherche à approfondir les différences palestiniennes ne réussira jamais, tout en étant responsable des conséquences de cette aventure qu'il a qualifié de faux pas et de mauvais chemin qui conduit vers de mauvais résultats.

Il a également dit que toutes les formes de guerre contre le Hamas et le peuple palestinien ne réussiront pas et que les agents et les plans des Etats-Unis et de l’état d’occupation israélienne vont échouer, car les Etats-Unis ou l’occupation ne pourront jamais donner de légitimité.

Mechaal a affirmé que le Hamas peut passer par des situations difficiles nmais que les parties qui veulent punir le Hamas et le peuple palestinien à travers des choses futiles comme les salaires, doivent prendre leurs responsabilités, en faisant référence au président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, qui a privé des milliers de citoyens palestiniens de leurs salaires sous prétexte qu’ils travaillent avec le gouvernement d’unité nationale dirigé par le premier ministre, Ismaïl Haniyeh.

Il a affirmé, lors d’un entretien avec la chaîne d’Al-Aqsa, que le mouvement du Hamas appelle au dialogue sans implorer quiconque en soulignant que ceux qui ferment les portes du dialogue doivent prendre la responsabilité entière de toutes les conséquences qui s'engendrent de cette crise.

Il a également montré que celui qui cherche des solutions à cette crise sans le dialogue n'aspire donc pas à servir l'intérêt national palestinien tout en soulignant que le Hamas veut le dialogue et que tous les Arabes soutiennent aussi le dialogue.

Mechaal a montré la vision du Hamas en disant qu’il veut une sécurité commune et qu'il demande à ce que la réforme de ses services se fassent sur une base qui servira la patrie, en compagnie des leaders libres et loin des gens qui servent l’occupation israélienne et des complots contre le peuple.

Il a également appelé à la formation d’un gouvernement d’unité nationale en Cisjordanie et la bande de Gaza en disant que ce qui s’est déroulé dans la bande de Gaza n’était qu’une mesure urgente pour nettoyer la bande de Gaza des groupes rebelles qui créaient l'anarchie sécuritaire, semaient la terreur et voulaient voler la patrie pour servir l'occupation israélienne.

Au sujet de la crise du passage de Rafah, il a affirmé que le gouvernement d’unité nationale a fait des contacts et poursuit ses efforts avec le côté égyptien et d'autres pays arabes pour trouver une solution à cette crise, tout en exprimant son regret envers certains Palestiniens qui ne veulent pas de solutions à la crise du passage et qui ferment, jusqu'à présent, tout dialogue avec le Hamas, au moment où ils tendent la main pour rencontrer ou dialoguer avec les Israéliens.

D’autre part, il a dit que les accusations d’Abbas contre le mouvement du Hamas prétendant qu'il protège l’organisation d’Al-Qaïda dans la bande de Gaza ne sont pas acceptables et qu'aucune personne raisonnable ne peut croire à ces accusations dépourvues de toute réalité, et il a déclaré que les médias israéliens lancent une campagne de provocation contre le Hamas et les habitants de Gaza dans le but de les punir à travers le mouvement du Fatah.

Mechaal a renouvelé la confirmation du Hamas qu’il ne veut pas instaurer une autorité dans la bande de Gaza en disant : "Nous représentons une partie importante du peuple palestinien dans la bande de Gaza et en Cisjordanie ainsi que dans tous les territoires palestiniens".

Il a attiré l'attention sur le fait que l’Egypte refuse l’idée du déploiement des forces internationales dans la bande de Gaza selon les déclarations de ses responsables.

Le président du bureau politique du Hamas a dit qu’il est devenu clair, maintenant, qu’on cherche à isoler le Hamas dans la bande de Gaza et à mettre le Hamas dans une situation critique à travers des provocations, le siège sévère contre Gaza et la fermeture du passage de Rafah pour créer une émeute populaire contre le Hamas.
www.palestine-info.info

No comments: