Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Thursday, July 05, 2007

Lettre a un president mythomane, raciste et terroriste !


Attentats de Paris en 1995 : Jean Louis Bruguiere, emir juridique notoire du GIA et cervide du CRIF, en France a couvert la DST... en torturant et accusant des innocents


Le 21 Juin 2007

Mr. Rahmouni Slimaneslimane_rahmouni@yahoo.fr
Monsieur le Président de la République

Palais de l’Elysée

55, rue du faubourg Saint-honoré75008 Paris

Monsieur Le Président de la République Française,


Je m’adresse à vous aujourd’hui afin d’en appeler à votre sens des responsabilités et votre devoir de garant de la séparation des pouvoirs.


J’ai été condamné à sept années de prison en 1998 pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, délit qui permet aux juges de la section Saint Eloi, (juges qui me semble-t-il comptent parmi vos amis) d’agir à peu près comme bon leur plait,bien souvent au mépris de toute règle de droit.


Je n’ai jamais digéré cette condamnation qui ne reposait sur rien mais, il en est ainsi, certains faciès sont plus enclin « génétiquement causant » à payer de lourds tributs sans que cela choque outre mesure.


Le seul hic dans cette histoire est que j’ai été physiquement torturé pour des faits auxquels je n’ai jamais participé et que j’ai condamnés et condamnerai toujours avec la plus grande fermeté.
Lorsque des journalistes ont relevé mon cas dans un hebdomadaire, je n’ai point été surpris de votre réaction qui consistait, affairisme oblige, à le noyer dans une prétendue enquête de l’IGPN.


J’ai porté l’affaire en 2005 devant la Cour Européenne des droits de l’Homme et ai été débouté en octobre dernier pour non- respect d’un article qui consistait en gros à ne pas avoir suivi les procédures habituelles, (Cour d’Appel, etc.…), ce qui relève de l’absurde puisque la France n’avait pas les moyens juridiques de me juger pour des faits qui ne la concernaient point.
De plus, la gravité des faits aurait à elle seule pu justifier d’une instruction, mais la corruption étant ce qu’elle est…


J’ai payé pour avoir combattu durant des génocides (Afghanistan, Bosnie) et ma philosophie ne peut en rien, mais vraiment en rien m’être reprochée ou condamnable.


Le silence des ONG dites apolitiques donc supposées former un contre-pouvoir a été plus dramatiques encore puisque certaines sont allées jusqu’à me conseiller d’oublier cette époque et d’aller de l’avant.


Douze années plus tard, les choses n’ont guère changé. Je me retrouve exilé, en quête de justice, mon pays, la France, qui s’est enfoncée dans une dictature policière que vous avez installée, faute de faire mieux ...


Décidément, les vieux démons ont la vie longue, à une époque pas si lointaine, c’était le Juif, aujourd’hui et pour un moment encore le Musulman.


Je vous demande donc, cela pour deux raisons au moins, de laisser la Justice faire toute la lumière sur les attentats de 1995 et de condamner les véritables commanditaires, fussent ils couverts par des services de la République.


Cela, vous le devez d’abord aux familles qui méritent de connaitre la vérité. Vous le devez ensuite pour assainir ces institutions criminelles que sont devenue la politique et la justice en France.


Et enfin, vous le devez à des innocents comme moi qui payons de notre liberté, avec notre noblesse d’Ame aussi notre engagement dans des génocides que des Etats comme le votre couvrent voire appuient.


Je vous donne là l’opportunité de vous démarquer et de vous acheter une crédibilité.


Recevez, Monsieur Le Président de La République, mes respectueuses salutations.

No comments: