Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Monday, July 09, 2007

Sarkosy officiellement accuse d'avoir commandite les frappes d'Alger, les fuites le destabilisent, la diversion clearstream ne sert plus a rien !

Tentative de TSarkozy pour prendre en charge les services secrets.


La volonté de TSarkozy de s'emparer de tous les aspects de la politique du gouvernement français s'étend aussi aux fameux services secrets.

Le président a nommé un proche allié à la tête des services de contre espionnage (DST – Direction de la Surveillance du Territoire). Bernard Squarcini, 51 ans, connu sous le nom de « le Requin » a reçu un mandat potentiellement explosif : celui d'absorber l'autre principale agence de sécurité les RG (Renseignements Généraux).

Ces deux agences qui font partie de la Police Nationale sont tribalement soupçonneuses l'une envers l'autre et détestent l'idée d'une fusion. La ministre de l'intérieur Michèle Alliot Marie s'oppose également fortement à cette fusion et on rapporte qu'elle s'opposera fermement à toute interférence de Sarkozy sur son ministère.

« Le Requin » est un corse officier de carrière dans la police et expert en anti terrorisme. Il a déjà occupé la tête des RG dont la fonction principale et de réprimer les mouvements subversifs intérieurs et le « terrorisme » d'origine nationale. Sa tâche est de fusionner les RG avec la DST principale agence anti-terroriste d'origine étrangère et de services secrets. La DST espionne traditionnellement les étrangers alors que les RG espionnent les français (dont ceux de la DST). Les deux agences sont déjà géographiquement rassemblées sur un même lieu dans un immeuble moderne à Levallois Perret en banlieue parisienne.

L'argument avancé par Sarkozy pour la fusion des deux agences ce serait qu'ainsi on mettrait fin aux rivalités et qu'on rendrait l'action contre le « terrorisme » plus efficace. Ce qu'il ne dit pas, c'est que cela serait aussi plus facile pour le président de les contrôler. Les deux agences ont été accusées par le passé d'avoir été manipulées par les présidents et premiers ministres pour porter préjudice à leurs rivaux en politique. On dit que Sarkozy soupçonnerait la DST d'une tentative pour le salir dans l'affaire de Clearstream.

C'est le « Le Requin », dont les compétences en matière de contre terrorisme ne sont plus à prouver, qui aurait lui-même suggéré à Sarkozy la fusion DST- RG. Mais le fait que ces deux agences, si elles étaient effectivement regroupées soit sous la coupe d'un chef qui a fait allégeance personnelle à Sarkozy, va dans le sens d'un Etat Tzarkozy où le président concentrerait dangereusement tous les pouvoirs, sans parler de son emprise sur les médias contrôlés en grande partie par des amis de Tzarkosy.

Source des infos The Independent http://www.independent.co.uk/ 29/06/07
Tzarkozy le néo con, sous couvert de fusion entre les differents services de renseignements, veut mettre son plan à exécution : une purge stalinienne de ces services par ses loyalistes.

Les services de renseignements français vont subir une purge dictée par les néo cons de Washington, à l'instar de ceux des US, de Grande Bretagne, d'Australie, de Hollande et d'Italie. Ceux qui sont ciblés : des agents suspectés d'être trop proches des socialistes et de ceux qui sont considérés comme « pro arabes ».

L'équipe des loyalistes de Tzarkosy cible aussi des agents qui par le biais d'écoutes téléphoniques ont intercepté des communications de Sarkozy et de ses associés avec des responsables clés d'organisations néo conservatrices aux US, dont l'Américan Enterprise Institute et l'Américan Jewish Committee. Ces écoutes ont permis de prendre connaissance de la politique étrangère secrète de Tzarkosy et des voies de financement de sa campagne. Tzarkozy aurait pris des engagements auprès des néo conservateurs US qui vont à l'encontre de la politique étrangère menée jusqu'à présent par Chirac et de Villepin.


source des informations le site du journaliste américain d'investigation Wayne Madsen http://www.waynemadsenreport.com/ 10 mai 2007

CIA partout

Liban : un héritage français de desespoir


No comments: