Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Tuesday, August 28, 2007

La France-Yisrael en dueil : Smain Lamari est mort, Tewfik le suivra sous peu

La France perd deux de ses plus fideles allies...

Le Général major Smain Lamari est décédé hier à l’hôpital militaire de Ain Naadja. Né en 1941 originaire de Beni Slimane dans la région de Médéa, en 1961 il s’engage dans l’ALN. A l’indépendance de l’Algérie, il fait un court passage dans la police puis s”engage dans la marine nationale.
En 1973, il suit une formation spéciale pour obtenir le grade de sous-lieutenant. Il a toujours évolué dans les service opérationnel.
En 1989 le général Mohamed Betchine, qui ne le porte pas dans son coeur, le limoge sans raison apparente, le lieutenant-colonel Smain LAMARI va se plaindre auprès de Larbi Belkheir, chef de cabinet du président Chadli. Quelques jours plus tard, il est nommé inspecteur général de la direction de la sécurité de l’Armée, passé sous le contrôle de Tewfik.
Après le départ à la retraite de Betchine, Smain est nommé chef du département du contre-espionnage, sous les ordres directs du général Tewfik, un poste qu’il occupait jusqu’à hier soir.
Pour rappel, en 1999, il est chargé par Belkheir d’organiser la reddition des éléments de l’armée Islamique du Salut (AIS ) dirigée par Madani MEZRAG, et faire passer le projet officiellement sous le nom de la nouvelle politique du président Bouteflika.
Par ailleurs, dans la soirée d’hier, l’ancien ministre de l’Intérieur marocain Idris El Basri a trouvé la mort dans un hôpital parisien.
http://ffs1963.unblog.fr/

No comments: