Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Friday, August 03, 2007

MEMRI, « instrument de propagande d’Israël »

MEMRI est le sigle pour Institut (sic) de Recherche des Medias pour le Moyen Orient qui fournit des traductions en anglais de reportages, articles, films, analyses en provenance des médias turcs, arabes et iraniens qu’il retransmet, gratuitement, à des journalistes, éditeurs, et analystes politiques aux Etats-Unis et en Europe.

Mais, selon le professeur Norman G. Finkelstein, auteur de l’Industrie de l’Holocauste, c’est un instrument de propagande d’Israël, hautement sophistiqué et dangereux, qui dissémine la haine et la désinformation à une échelle sans précédent. « Ils utilisent les mêmes techniques de propagande que les Nazis. Ils sortent les évènements de leur contexte afin de faire du mal, personnellement et politiquement, à des personnes qu’ils n’aiment pas». En 2006, au cours d’un entretien télévisé, au Liban, il avait commenté sur la manière dont l’holocauste était utilisé pour faire taire les critiques d’Israël mais MEMRI avait réussi à donner l’impression que Finkelstein, dont les parents sont des survivants du génocide, était un révisionniste.

Cette obsession de MEMRI à protéger Israël se comprend si l’on se penche sur sa création : fondé en 1998 par Ygal Carmon, ancien colonel des Forces Armées Israéliennes, de 1968 à 1998, chef de l’administration civile de la Cisjordanie de 1977 à 1982 et Meyrav Wurmser, néo-conservative d’extrême droite, mariée à David Wurmser, apparatchik sous les ordres de Bolton. Tous deux ont collaboré à la rédaction de « A Clean Break : a New Strategy for Securing the Realm », un document qui prônait la fin des négociations avec les Palestiniens et la guerre permanente contre les Arabes. Avec Feith, Abrams, Perle et autres idéologues de droite, ils ont travaillé à la fiction de la collusion de Saddam Hussein aux attentats du 11 septembre. Le financement officiel de MEMRI est de deux à trois millions de dollars venant de fondations et donateurs conservateurs mais plus alarmants sont les liens qu’il entretient avec les services de renseignements israéliens. Ainsi, l’armée israélienne, selon un article de Haaretz de 2005, adresse aux médias arabes de faux reportages qui sont ensuite traduits et envoyés aux journalistes israéliens. MEMRI n’est donc qu’une extension des opérations des forces armées israéliennes. Et le professeur Juan Cole d’ajouter : « combien de ce que nous savons sur le « Hezbollah » de « sources arabes », n’est en fait que le résultat de cette usine de fabrications de Tel Aviv».Pour le responsable du Moyen Orient au Guardian, Brian Whitetaker, MEMRI « est fondamentalement une machine de propagande ». Ken Livingstone, maire de Londres, les accuse tout simplement de « distorsion totale » et un ancien officier de la CIA, Vince Canistraro écrit qu’ils « (MEMRI) sont sélectifs et agissent comme des propagandistes pour leur camp politique, qui est celui de l’extrême droite du Likoud ».

Il est vrai que MEMRI voit le monde arabe comme un monde maléfique, peuplé exclusivement de fanatiques, de monstres et d’intégristes. Tout ce qui fait paraître les peuples du Moyen Orient comme diaboliques, dérangés ou haïssables est traduit. Jamais MEMRI ne publie d’articles sur les souffrances du peuple palestinien, sur les opposants israéliens, sur les islamistes modérés, sur les Chrétiens dans les gouvernements arabes ou sur le mouvement grandissant contre le Mur de l’apartheid dans les territoires occupés, spécialement autour de Bil’in.
« Je pense, dit Finkelstein, qu’il est juste de dire que tout ce que traduit MEMRI du Moyen Orient n’est absolument pas digne de foi ».

Source : Memri is a "propaganda machine", expert says, par Lawrence Swaim
www.infocusnews.net (june 7, 2007) et Washington Report (août 2007).


Rédaction et traduction : Gilles Munier, Xavière Jardez – Logo du Baas p.1 : Wilkipedia
Contact AFI et abonnements à « AFI-Flash » : Gilles Munier – Courriel : gilmun@club-internet.fr
Fax : 02 23 20 96 58 – Portable : 06 19 74 45 99

No comments: