Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Thursday, September 13, 2007

Les USA et leurs mentors israeliens ont perdu leur empire


La guerre en Irak peut provoquer l'effondrement de l'Empire Américain – Apprendre de la Chute de Rome, avertissement du Contrôleur Général US.



« Les points de vue de Mr Walker ont du poids car c'est une personnalité non partisane en charge du bureau de la responsabilité gouvernementale souvent décrit comme le bras chargé des enquêtes du Congrès US. »









Apprendre de la Chute de Rome, avertissement du Contrôleur Général US.



Le gouvernement US est sur une « plateforme brûlante » de politiques et de pratiques non soutenables avec déficits fiscaux, sous financement chronique du système de santé, immigration et engagements militaires à l'étranger qui menacent de se transformer en crise si aucune action n'est entreprise rapidement, a averti l'inspecteur en chef du gouvernement.

David Walker, contrôleur général des US, a fait une estimation inhabituellement alarmiste du futur de son pays dans un rapport qui expose ce qu'il a appelé « des simulations effrayantes à long terme ».

Celles-ci incluent des augmentations « dramatiques » des impôts, des réductions importantes des services du gouvernement, et des gouvernements étrangers se débarrassant massivement d'avoirs concernant la dette américaine.

Tirant des parallèles avec la fin de l'Empire Romain, Mr Walker a averti qu'il y avait des «similitudes frappantes » entre la situation actuelle et les facteurs qui ont amené à la chute de Rome, dont « le déclin des valeurs morales et de civisme politique au sien de la nation, une armée trop sûre d'elle et sur déployée en terres étrangères et une irresponsabilité fiscale de la part du gouvernement central. »

« Cela semble familier » a dit Mr Walker. « De mon point de vue, il est temps d'apprendre de l'histoire et de prendre des mesures pour s'assurer que la République Américaine est la première à résister au test du temps ».

Les points de vue de Mr Walker ont du poids car c'est une personnalité non partisane en charge du bureau de la responsabilité gouvernementale souvent décrit comme le bras chargé des enquêtes du Congrès US.

Tandis que la plupart de ses études sont commandées par les législateurs, environ 10 % - telles celle contenant ses derniers avertissements – sont à l'initiative du contrôleur général lui-même.

Dans une interview accordée au Financial Times, Mr Walker a dit qu'il avait mentionné certains des problèmes avant mais que maintenant il voulait « monter le volume « . Certains problèmes étaient trop sensibles pour d'autres personnes au sein du gouvernement pour « qu'ils aient leur nom d'associés avec. »

« J'essaie de sonner l'alarme et de lancer un appel au réveil » a-t-il dit. « En tant que contrôleur général j'ai la capacité de regarder d'une plus grande distance et de m'occuper de problèmes auxquels d'autres peuvent hésiter à se confronter et dans bien des cas ne sont pas en position de la faire. »

« L'une des préoccupations c'est que nous sommes certainement un grand pays mais que nous faisons face à des défis majeurs en terme de viabilité que nous ne prenons pas suffisamment au sérieux » a dit Mr Walker, qui a été nommé à ce poste pour 15 ans pendant l'administration Clinton.

Le déséquilibre de la balance fiscale cela veut dire que les US sont « sur la voie de l'explosion de la dette. »

« Avec le départ imminent à la retraite de la génération du baby boom, des coûts en matière de santé qui montent en flèche, des taux d'épargne en chute libre, et une dépendance accrue des prêteurs étrangers, nous faisons face à des risques fiscaux sans précédents » a dit Mr Walker, un ancien directeur exécutif de la société d'audit PwC.

La politique US actuelle en matière d'éducation, d'énergie, d'environnement, d'immigration et sur l'Irak est aussi sur une « voie non soutenable ».

« Notre prospérité réelle repose sur des demandes plus importantes en matière d'infrastructures physiques. On aura besoin de milliards de dollars pour tout moderniser, des autoroutes et aéroports aux systèmes d'eau et de tout à l'égout. L'effondrement récent d'un pont à Minneapolis a été un réveil salutaire. »

Mr Walker a dit qu'il offrirait aux candidats à la présidentielle de les informer au printemps prochain.

«Ils ont besoin de faire de la responsabilité fiscale et de la participation inter générationnelle l'une de leurs priorités principales. S'ils le font, je pense que nous avons une chance de renverser la situation mais s'ils ne le font pas, je pense que le risque d'une crise sérieuse va augmenter considérablement. »

Jeremy Grant, Washington 14/08/07 – Copyright Financial Times Limited 2007 / FT.com

Traduction Mireille Delamarre pour http://www.planetenonviolence.org/

No comments: