Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Sunday, October 28, 2007

Crise au sein de la direction sioniste

Palestine – CPI
www.palestine-info.info

Les Israéliens viennent de commémorer le départ de leur ancien premier ministre Yitshak Rabin, assassiné en 1995. A cette occasion, un sondage a montré que la société palestinienne est en difficulté.

En premier lieu, c’est le retrait unilatéral israélien de la bande de Gaza qui est la première cause de ce déchirement dont souffre la société israélienne. L’assassinat de l’ancien premier ministre Yitshak Rabine en constitue la deuxième. Et la deuxième guerre du Liban prend la troisième place, selon le sondage effectué par l’institut hébreu Motahim pour le compte du journal hébreu Yediot Ahronot et de l’association de Jisher. 500 personnes représentant différentes couches de la société juive y ont participé.

Le retrait unilatéral de Gaza

Répondant à la question sur l’événement qui avait fait un grand mal à la société israélienne, 34% des personnes sondées ont insisté sur le fait que c’est le plan de retrait de la bande de Gaza qui a aggravé la déchirure de la société israélienne. 25% sont d’avis que c’est l’assassinat de l’ancien premier ministre Yitshak Rabin qui est la raison principale. 18% croient que c’est la deuxième guerre du Liban qui en est la cause. 15% sont pour la guerre de 1993.

Une analyse rapide des résultats montre que les personnes dont l’âge se situe entre 18 et 44 ans ont mis le plan de retrait en tête de liste. Ceux dont l’âge dépasse les 45 ans croient que l’assassinat de Rabin est la première cause de la déchirure actuelle de la société israélienne.
Et si la religion est prise pour une base d’analyse, on constate que les laïcs sont les seuls qui mettent le départ de Rabin avant le plan de retrait de la Bande. Les conservateurs, eux, mettent le retrait en tête de la liste. 71% des religieux sont pour le retrait.

Qui contre qui ?

« Qui est le plus détesté par les Juifs ? » est une question posée par le sondage. 21% des sondés croient que ce sont les religieux de Haridim. 11% ont choisi les colons. 9% les nouveaux arrivants. 4% les religieux. 4% les laïcs. 44% des personnes disent qu’ils n’ont pas un groupe à détester.

29% des laïcs n’aiment point les Haridim, montrent encore le sondage. Et 15% d’entre eux ne portent pas les colons dans leur cœur. Et en ce qui concerne les religieux, 22% n’apprécient pas les immigrés, et 20% d’entre eux ne supportent pas les Haridim qui, à leur tour, n’aiment pas les nouveaux immigrés à un taux de 29%. Enfin, 10% des personnes constatent qu’elles ne s’aiment pas !

La crise inquiétante

Le sondage a posé une dernière question : quelle est la crise qui vous inquiète le plus ? 37% pensent à la crise au sein de la direction. 19% aux tentions qui règnent dans la société juive. 18% aux relations entre Arabes et Juifs. 16% ne pensent qu’à leurs problèmes personnels.
En se basant sur la religion encore une fois, on constate que les Haridim sont les seuls qui ne mettent pas la crise de la direction à la tête la liste des crises inquiétantes. Les tentions qui ébranlent la société israélienne sont la première cause pour 31% d’entre eux. Cependant, les religieux et les laïcs ont mis la crise de la direction en tête de la liste des problèmes qui provoquent le plus d’inquiétudes.

No comments: