Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Wednesday, October 31, 2007

Purification ethnique et Genocide en Palestine


Refus international, européen et russe des sanctions sévères contre Gaza

Gaza – CPI


Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, a condamné la décision des autorités de l'occupation d'imposer plus de sanctions sévères contre les habitants de la bande de Gaza.


Ban Ki-Moon a exprimé, lors de son communiqué publié par son porte-parole, son refus des sanctions sévères imposées par l'occupation israélienne contre Gaza en affirmant qu'elles vont augmenter la souffrance des habitants. Il a appelé le gouvernement de l'entité sioniste à revoir cette décision contre Gaza. Le porte-parole de l'ONU Michèle Montas a dit que Ban Ki-Moon a demandé à toutes les parties concernées de protéger les civils palestiniens.


De son côté, la commissaire européenne des relations étrangères Benita Ferrero-Waldner a fortement critiqué les sanctions en relation avec les besoins nécessaires des Palestiniens.Il a également averti des punitions collectives contre les habitants de la bande de Gaza en disant que les résultats des nouvelles punitions seront dangereuses.


Dans le même contexte, Moscou a condamné les punitions sionistes contre Gaza. Le ministère russe a dit dans un communiqué que les sanctions sionistes touchent les besoins nécessaires des civils.


De plus, l'organisation de la conférence islamique a fortement critiqué la politique de punition collective imposée par l'occupation israélienne contre la bande de Gaza.Son secrétaire général Ekmeleddin Ihsanoglu a averti, dans un communiqué, des conséquences dangereuses de cette décision sioniste en appelant la communauté internationale et l'ONU à intervenir, immédiatement, pour empêcher toute catastrophe humanitaire.


Le procureur général israélien Mini Mazrour a refusé la décison du gouvernement de l'occupation de couper l'électricité et de réduire les quantités de carburant de la bande de Gaza après que dix organisations juridiques ont appelé la cour suprême à suspendre cette décision et qu'elles ont appelé le gouvernement à discuter de ces mesures difficiles.


Des responsables palestiniens ont affirmé, hier, le lundi 29/10, que les Sionistes ont réduit la livraison de carburant de Gaza.

1 comment:

dn marley said...

fin ?
look mè blog
http://dnmystimarley.blogspot.com
my marley & Kabarnos Panos
http://fr.youtube.com/watch?v=YeZQ4YYinrs
the dn marley soul سلسلة الكتاب المقدس انجيل يوحنا الاصحاح الثانى
http://fr.youtube.com/watch?v=qLHiYNQS9ZE
appile moi 026241871
casablanca