Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Tuesday, November 06, 2007

Al-Qassam dans une nouvelle position de force


Gaza- CPI:




Au cours du mois d’octobre, en faisant face à l’envahisseur israélien, les combattants du mouvement de la résistance islamique Hamas se sont montrés plus efficaces et plus audacieux.
Leurs opérations héroïques de qualité ont obligé l’armée sioniste à reconnaître la force ascendante des brigades du martyr Ezzidine Al-Qassam, branche militaire du mouvement de la résistance islamique Hamas. Elle a reconnu sa difficulté à avancer sur les territoires de la bande de Gaza.


La plus importante de ses opérations est « la chasse des reptiles ». En trois étapes, les brigades d’Al-Qassam ont montré que leurs opérations ne se limitent pas uniquement à faire face aux incursions de l’ennemi, mais également à faire des opérations offensives, précise leur porte-parole Abou Obeyda. « L’ennemi doit s’attendre à davantage de coups ».


Tendre des embuscades, avoir des accrochages directs avec les forces spéciales de l’armée de l’occupation, utiliser des armes lourdes pour chasser les hélicoptères Apache sont, entre autres, des procédés utilisés par Al-Qassam.


Les embuscades


Parmi les opérations de qualité, on peut compter l’attaque effectuée en Cisjordanie contre la colonie israélienne d’Ariel qui a visé un soldat et des colons. Il y a aussi l’attaque contre une embarcation sioniste, devant la plage de Rafah.


Des soldats de l’occupation israélienne ont été témoins de l’efficacité des brigades d’Al-Qassam. Le commentateur militaire sioniste René Daniel a rapporté le témoignage de ses soldats, qui disent qu’ils « confrontent des cellules bien organisées qui combattent de façon bien développée, ressemblant à celle de Hezbollah. Elles mettent en place des embuscades dangereuses. Et désormais, quand elles tirent, elles atteignent leurs objectifs ». Et désormais, les soldats de l’occupation « ne vont plus en incursions d’agréments dans la bande de Gaza ». « Ils confrontent à l'avenir une vraie armée régulière et bien entraînée ».


Dans le même contexte, les médias israéliens ont rapporté du général Tamir, chef de brigade à Gaza, sa confirmation que le Hamas installe dans la Bande une armée dont les capacités s’améliorent de jour en jour.


Le journal hébreu Maariv dit que le mouvement du Hamas n’a plus peur de l’entité sioniste.


Une défaillance catastrophique des renseignements


Le journal hébreu Yadiot Ahranot a rapporté de sources sécuritaires sionistes leur confirmation que l’opération d’attaque contre la colonie Ariel a été « la défaillance catastrophique des renseignements la plus grande de ce siècle. Jamais vue ailleurs », selon le journal.


La force balistique de la branche militaire du Hamas est aussi en constante progression. Pour la première fois, une fusée de moyenne portée a été récemment lancée contre la colonie de Ntifut au sud de la Palestine. Une escalade très dangereuse pour l’armée de l’occupation israélienne.
Tous ces développements montrent que ces brigades ont changé les règles du jeu dans leur conflit avec l’Entité sioniste. Désormais, l’occupant doit beaucoup donner, en hommes et en matériels, s’il pense envahir la bande de Gaza.


En effet, les récents rapports de l’armée de l'occupation israélienne avouent la difficulté de ces soldats à avancer plus d’un kilomètre dans la Bande.


Depuis que le Hamas y a mis fin à l’anarchie sécuritaire, le Hamas « devient plus fort, car il possède dorénavant des institutions sécuritaires, une armée et une résistance », selon le Dr. Mahmoud Al-Zahhar, leader dans le mouvement de la résistance islamique Hamas.

No comments: