Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Tuesday, January 22, 2008

Gaza dans un noir total, quelle est l’excuse de l’Egypte et du monde entier ?


« Nous avons encore l’espoir que vous alliez intervenir. Ô notre nation arabo-islamique, vous n’avez plus aucune excuse. Allez ! Brisez cet injuste siège ! Soyez aux côtés de votre peuple en Palestine qui porte la responsabilité de la défense de votre dignité en donnant tout ! ».


Gaza – CPI



Voilà que l’ennemi sioniste a mis ses menaces inhumaines à exécution. Voilà que la bande de Gaza est dans un noir total. La centrale électrique a cessé de travailler, faute de carburant. La vie d’un million et demi de personnes, dont surtout des centaines de malades, est directement en danger. Le monde est devant une catastrophe humanitaire immédiate !


Le gouvernement israélien va plus loin dans sa sanction collective pour commencer un assassinat collectif du peuple palestinien. Un assassinat sous l’égide et la bénédiction du président américain George Bush qui avait apparemment donné, durant sa dernier visite, le feu vert à une telle massacre collective !


Au cœur de la catastrophe !


En effet, la centrale électrique a complètement arrêté de travailler à 8 heures du soir, le dimanche 20 janvier 2008, suite à la décision de l’occupation de fermer tous les points de passage de la bande de Gaza.


Dans les hôpitaux de Gaza, la vie des malades, surtout de ceux qui souffrent de maladies graves, est en danger certain. Ainsi que la vie des enfants malades, des nouveaux-nés… Ces hôpitaux se trouvent obligés de suspendre leurs opérations chirurgicales.


Dans ce climat hivernal difficile, les Palestiniens de la bande de Gaza n’ont plus rien pour se réchauffer…


Rami Abda, porte-parole du Comité populaire pour faire face au siège, lance un appel pour stopper « la mort et l’injustice pratiquée contre les enfants, les malades, les femmes de la bande de Gaza ».


Il a incité toutes les institutions internationales à une action immédiate : « Si les organisations internationales, les Nations Unies en tête, ne réagissent pas au moment de la catastrophe, quand alors ? ».


Le monde s’inquiète, mais réagit-il ?


De son côté, le directeur de l’UNRWA a lancé un appel de détresse au monde entier, à partir de Gaza, pour intervenir et résoudre la crise humanitaire de la bande de Gaza.


Auparavant, le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon avait exprimé son inquiétude devant la situation de la Bande.


Et le secrétaire général de l’organisation de la Conférence Islamique Akmal Al-Dine Ihsan Oghlo avait condamné l’Entité sioniste pour ses « crimes successifs commis dans la bande de Gaza ».


Les appels du Hamas


Dans ces moments catastrophiques, le mouvement de la résistance islamique Hamas a lancé un appel urgent aux pays arabo-islamiques, surtout à l’Egypte, à prendre des décisions concrètes pour briser cet état de siège suffocant imposé sur la bande de Gaza qui nous mène directement vers une catastrophe humanitaire sans précédent.


En fait, quelques heures seulement avant l’arrêt de la centrale électrique, le mouvement de la résistance islamique Hamas diffuse un communiqué dont le Centre Palestinien d’Information (CPI) a reçu une copie. Il a averti : « L’ennemi sioniste endurcit ses menaces et son blocus contre la bande de Gaza qui est désormais menacée d’une catastrophe. Le carburant est sur le point de finir. La centrale électrique risque de s’arrêter dans quelques heures seulement ».


En s’adressant à la nation, le Hamas confirme que les Palestiniens n’ont pas perdu tout espoir : « Nous avons encore l’espoir que vous alliez intervenir. Ô notre nation arabo-islamique, vous n’avez plus aucune excuse. Allez ! Brisez cet injuste siège ! Soyez aux côtés de votre peuple en Palestine qui porte la responsabilité de la défense de votre dignité en donnant tout ! ».


Le mouvement de la résistance islamique Hamas a en particulier incité l’Egypte à reprendre son rôle réel pour soutenir le peuple palestinien : « Nous ne voulons pas que vous nous fournissiez des armes, en dépit de notre besoin, ni des hommes, dans cette étape…


Mais aujourd’hui, vous êtes appelés à travailler pour briser le blocus, en ouvrant le point de passage de Rafah. La situation ne supporte plus aucun retard… La catastrophe nous touche et bientôt elle touchera toute la région. Vous n’avez plus aucune excuse ».


Aux Ulémas, aux intellectuels de la Nation, et à tout homme libre, le mouvement dit :


« Qu’attendez-vous pour réagir ? Que nous mourons tous ?... Quand assumerez-vous votre rôle réel ?... Votre silence consolide celui de vos dirigeants…


Où sont les partis et les mouvements islamiques, nationaux, gauchistes ? Où sont les hommes libres et honnêtes ?... »


Le mouvement appelle toutes les organisations des Nations Unies et celles des droits de l’homme, ainsi que tous les hommes libres du monde à intervenir pour sauver « un peuple massacré par le siège et le terrorisme sionistes, devant vous, car, tout simplement, il se défend en appliquant un droit reconnu par vos conventions. Jusqu’à quand alors ce silence ? ».
Est-ce que nous allons voir le monde bouger ? Allons savoir !

No comments: