Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Sunday, February 17, 2008

Huit martyrs et 60 blessés lors d'un nouveau crime commis contre une maison palestinienne


GAZA – CPI



L'aviation de l'occupation israélienne a de nouveau commis un crime contre l'humanité. Elle a mené, vendredi soir, un raid aérien contre une maison dans le camp d'Al-Boreidj, dans la bande de Gaza. Huit personnes dont un important chef du mouvement du Jihad islamique ont été tuées et 60 blessées.Des sources médicales et des témoins ont affirmé que l'aviation de l'occupation a tiré un missile sur la maison d'Ayman al-Fayed, 42 ans, l'un des chefs des brigades Al-Qods (la branche militaire du Jihad islamique), qui a été tué avec son épouse Marwa, deux de ses enfants, Basma et Ayoub, et trois autres personnes.Les sources ont précisé qu'au moins soixante Palestiniens ont été blessés, et que des victimes ont été transportées dans deux hôpitaux de la bande de Gaza, ceux de Chifaa et des Martyrs d'Al-Aqsa.


Des centaines de Palestiniens se sont rassemblés, criant vengeance contre l'occupation israélienne.Des sources ont affirmé au correspondent du Centre Palestinien d'Information que la maison de Fayed a été entièrement détruite et qu'une dizaine d'autres du voisinage ont été endommagéesL'attaque s'est produite dans le camp de réfugiés d'El-Boureidj, au sud de la ville de Gaza. Ce camp pauvre et surpeuplé fait partie des huit camps de la bande de Gaza.L'occupation impose un sévère blocus sur la bande de Gaza depuis le 17 janvier et y multiplie ses crimes contre les Palestiniens qui luttent face à ses crimes perpétuels.Il est à noter que les criminels israéliens ont menacé cette semaine de liquider des chefs du Hamas qui contrôle depuis juin la bande de Gaza, alors qu'ils hésitent à lancer une vaste incursion terrestre.Pour sa part, le Hamas a déclaré que l'armée et son occupation paieront un prix sans précédent si les menaces prétendues étaient mises à exécution.


Dans ce même contexte, les Palestiniens ont protesté contre les crimes quotidiens que l'occupation perpètre au vu et au su du monde entier, tout en condamnant le silence ferme de la communauté internationale et de l'ONU qui protège les crimes sionistes qui violent de façon flagrante les droits de l'homme et les lois internationales.

No comments: