Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Monday, May 12, 2008

La guerre des cerveaux commence entre le Hamas et l'Entité Sioniste


CPI
http://www.palestime-info.info/

Des analystes militaires israéliens ont beaucoup critiqué les derniers affrontements entre des forces israéliennes et des hommes armés palestiniens. Ces affrontements avaient eu lieu au milieu de la bande de Gaza. Trois soldats israéliens y ont laissé la vie et six autres y ont été blessés. Comme à l'accoutumée, ils ne parlent pas de la vingtaine de victimes comportant des civils et des enfants, côté palestinien.

Dans la bande de Gaza, la solution ne pourra venir qu'à travers une opération de grande envergure, disent les analystes. Ils attirent cependant l'attention sur le fait que le Hamas a changé les tactiques. Il envoie moins ses missiles vers le sud d'Israël. Il préfère désormais s'accrocher avec l'armée israélienne pour en frapper les points faibles.

Parmi ces analystes se trouve Alex Fishman. Il écrit dans le journal hébreu Yadiot Ahranot qu'Israël s'engage actuellement dans une guerre d'usure quotidienne. Il croit en la nécessité d'une grande opération militaire à Gaza.

Par ailleurs, Omayr Ribabort écrit dans le quotidien Maariv qu'une telle opération serait menée tout de suite après les festivités du soixantième anniversaire.

Il voit que le gouvernement israélien n'avait pas donné à l'armée le feu vert pour s'engager dans une telle opération pour laisser passer la fête de l'anniversaire et la visite du président américain. Ce sont de mauvaises semaines pour de grandes guerres, dit-il.

Déjà, l'armée pousse vers l'escalade ses opérations dans une bande sécuritaire, large d'un kilomètre et demi, sur les frontières entre "Israël" et la bande de Gaza, toujours selon Omayr Ribabort. Les militaires continuent, dit-il, à poser des questions sur leur armée qui avait perdu huit de ses soldats pendant un temps de trois mois et demi. C'est un niveau trop élevé pour l'armée. Il ajoute que le Hamas possède des chefs militaires qui se sont entraînés en Iran et qui transmettent leur savoir-faire aux combattants qui n'ont pas eu une telle chance.

Ribabort et Fishman constatent que l'armée israélienne tombe souvent dans l'erreur. Dès qu'elle voit des résistants palestiniens en train de poser un obus, elle s'engage dans une incursion, pendant qu'elle pourrait les bombarder du ciel ou par des canons, sans exposer la vie des soldats à un réel danger.

Fishman écrit que le Hamas, comme le Hezbollah, met un grand effort à chercher les points faibles de l'armée israélienne pour les attaquer. Il sait que les répliques de cette armée sont poussées par son instinct primitif.

Autant la politique de cette armée reste défensive sur la bande frontalière, autant la guerre des cerveaux continue. Chacun de son côté étudie l'autre. Si la situation reste ainsi, croit Fishman, d'autres erreurs seront commises et les Israéliens auront encore plus de morts. Il se demande enfin s'il n'y a personne capable d'imaginer des scénarios mettant une fin à cette guerre.

De son côté, Amit Cohen nomme ce qui se passe sur les frontières de Gaza de « guerre des remparts ». Le Hamas a transformé les frontières en une zone d'affrontements. Et il y met beaucoup d'effort ; et il s'y montre créatif, à la façon du Hezbollah libanais.

Cohen croit que le Hamas se développe lentement mais sûrement. Il a la capacité d'étudier la manière de travailler de l'armée israélienne pour en tirer les leçons nécessaires, se développer et s'améliorer.

Ce qui différencie Gaza du Liban, c'est que Gaza est prêt à donner un grand nombre de victimes pour tuer des Israéliens (des occupants).

Ce qui est dangereux pour les Israéliens, c'est que le Hamas réussit sur tous les fronts. Pendant que sa branche continue librement ses activités militaires, le Hamas continue son pouvoir politique. Même dans les jours de combats les plus ardents, la direction du mouvement continue ses tâches les plus routinières, s'étonne Cohen


Les forces occupantes et la sécurité d'Abbas se déploient à Al-Khalil et enlèvent des Palestiniens
Les forces de l'occupation israéliennes et les services de sécurité du président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, se sont déployés, dès les premières heures de ce matin, dimanche 11/5, dans la ville d'Al-Khalil au sud de la Cisjordanie.

Des témoins oculaires ont dit que les patrouilles des services de sécurité d'Abbas se sont déployées dans les routes principales de la ville, au moment où trois patrouilles sionistes se sont aussi déployées au même endroit, chose qui montre la continuation des coordinations sécuritaires entre les deux parties pour protéger la sécurité de l'entité sioniste.

Dans le même contexte, des sources locales ont dit que les services de sécurité du président Abbas ont arrêté, ce matin, dimanche 11/5, deux citoyens palestiniens au milieu de la ville d'Al-Khalil, sous prétexte qu'ils appartiennent à la force exécutive.

Les forces de sécurité d'Abbas avaient arrêté plusieurs résistants dans cette ville pour les juger à cause de leurs opérations militaires contre des objectifs sionistes


Des centaines de malades quittent Gaza à travers le passage de Rafah pour aller se soigner
Le directeur du département des urgences à l'hôpital de Chifa, Dr. Mouawia Hassanine, a affirmé que 550 malades dont 200 blessés lors d'attaques sionistes ont quitté Gaza à travers le passage de Rafah pour aller se soigner à l'étranger.

Lors d'une interview avec le quotidien "Palestine" paru aujourd'hui, dimanche 11/5, Dr. Hassanine a dit que les malades et blessés vont aller se soigner en Égypte, en Turquie et en Arabie Saoudite, et il a souligné que durant les prochaines 48 heures, d'autres malades quitteront Gaza pour subir des traitements.

Il a affirmé que 70 enfants âgés de moins de 16 ans sont parmi les malades et les blessés qui sont sortis pour aller se soigner.

Après l'ouverture du passage de Rafah, le porte-parole du Hamas Dr. Ismaïl Redwan a souligné à l'Agence France Presse (AFP) que l'Égypte avait promis au Hamas d'ouvrir le passage de Rafah en cas de refus de l'occupation de l'accalmie proposée et adoptée par les factions palestiniennes.


Hamas : Nous donnons à l'occupation toutes les occasions pour lever le blocus avant l'explosion
Le mouvement de la résistance du Hamas a qualifié les événements de la situation catastrophique à Gaza, après la coupure totale de l'électricité, et avec la continuation du blocus injuste et suffocant depuis 11 mois, de crimes de guerre perpétrés par l'occupation de façon flagrante.

Le porte-parole du Hamas Dr. Sami Abou Zouhri a dit, lors d'une conférence de presse qui a eu lieu le 10/5 à Gaza, que son mouvement a eu des contacts et a donné des occasions à toutes les parties pour lever le blocus sévère et injuste, mais que l'occupation continue de priver les citoyens de Gaza de leurs quantités de carburant et refuse de lever ce blocus étouffant.

"Notre message à tout le monde est que le peuple palestinien va exploser et que son explosion ne se calmera pas et brisera ce blocus injuste, arbitraire et inhumain par ses propres moyens", a ajouté le porte parole du Hamas.

Il a également indiqué que l'occupation a transformé la vie des citoyens de Gaza en un tombeau sombre et que la situation est devenue insupportable.


Hamas condamne les escalades d'arrestations de la sécurité d'Abbas contre les épouses des captifs
Le mouvement du Hamas a condamné fortement les pratiques des services sécuritaires du président, Mahmoud Abbas, qui ont exécuté, samedi 10/5, des compagnes d'arrestations contre les épouses des captifs appartenant au Hamas, en cela de forte barbarie s'opposent aux coutumes du peuple palestinien.

Lors de son communiqué publié, le dimanche 11/5, le Hamas a dit que les services sécuritaires d'Abbas ont escaladé, dernièrement, leurs crimes contre les palestiniens, notamment la femme palestinienne, en interpellant les étudiantes, les enseignantes, les épouses des détenus palestiniens dans les prisons de l'occupation.

Le Hamas a qualifié cette compagne d'arrestation contre les épouses des captifs palestiniens d'une déviation très dangereuse dans la scène palestinienne, en considérant que cet acte très honteux et lâche prouvent que les services sécuritaires d'Abbas exécutent fortement les agendas israélo-américains qui tentent de mépriser tout le peuple palestinien et frapper sa résistance nationale.

Le Hamas a appelé toutes les factions palestiniennes, ainsi que les institutions et les organisations juridiques à déployer tous les efforts nécessaires pour libérer les captives dans les prisons de l'autorité palestinienne, tout en condamnant les coopérations sécuritaires avec les services de renseignements sionistes.

"Tout le monde connaît les pratiques inhumaines de l'occupation qui continue de s'emparer des territoires palestiniens depuis 60 ans en perpétrant des crimes contre tous les palestiniens, mais comment peut-on expliquer les compagnes hostiles des services sécuritaires d'Abbas contre la femme palestinienne, surtout l'épouse du détenu palestinien dans les prisons sionistes", a ajouté le Hamas.


Al-Qassam : Tous les choix sont ouverts devant la résistance pour répondre aux agressions sionistes
Le porte-parole des brigades d'Al-Qassam Abou Obeida a affirmé que tous les choix sont ouverts devant la résistance pour répondre aux agressions et crimes sionistes contre le peuple palestinien.

Il a dit que l'occupation doit prévoir une escalade de la résistance palestinienne, notamment les brigades d'Al-Qassam, vu la faiblesse arabe et le silence international.

Dans des déclarations de presse, Abou Obeida a ajouté, hier samedi 10/5, que les opérations de la résistance palestinienne qui prennent en cible les colonies et les postes sionistes viennent dans le cadre de sa réponse aux agressions continuelles des forces occupantes contre le peuple palestinien, et il a souligné que l'occupation ne veut pas d'accalmie et n'arrête pas ses agressions continuelles contre les Palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

Le porte-parole d'Al-Qassam Abou Obeida a souligné que l'occupation veut terminer son plan et réaliser ses objectifs politiques à travers ses agressions programmées contre les Palestiniens, et il a annoncé que les brigades d'Al-Qassam sont prêtes à faire face aux forces occupantes.


L'obscurité couvre la bande de Gaza après l'arrêt de la centrale électrique principale
Le vice-président de l'autorité de l'énergie, l'ingénieur Kanaan Obeid, a annoncé l'arrêt total de la centrale électrique principale de la bande de Gaza, cet après-midi à 5h00, samedi 10/5, à cause de l'épuisement du carburant nécessaire pour son fonctionnement à cause du sévère blocus sioniste.

Il a dit que de grandes régions de la bande de Gaza vont vivre dans l'obscurité totale, à partir de ce soir à 6h00, samedi 10/5, après l'arrêt de la centrale électrique dans la bande de Gaza.

Obeid a ajouté que la centrale électrique ne possède aucun stock de carburant, et il a averti d'une catastrophe humanitaire qui va frapper tous les secteurs dans la bande de Gaza dans le cas où cette crise continuerait.

Il a affirmé que les autorités de l'occupation israéliennes adoptent une politique dangereuse en ce qui concerne l'électricité de la bande de Gaza, en lui fournissant de petites quantités de carburant après l'arrêt et l'épuisement de ses stocks de carburant.


Le blocus sioniste cause des défigurations aux nouveaux-nés
Le directeur du département de la santé de la femme au ministère de la santé, Dr. Salah Al-Rentissi, a dit que le manque de médicaments et d'aliments a causé des maladies, de l'anémie et une malnutrition, à la majorité des femmes enceintes, et des défigurations aux nouveaux-nés.

Al-Rentissi a souligné le manque de médicaments nécessaires aux femmes enceintes qui souffraient d'anémie, et il a déclaré que le pourcentage de sang de la plupart des femmes est arrivé à moins de 8% à cause du manque d'aliments.

Il a averti que des dizaines de bébés et de nouveaux-nés sont menacés de mort à cause du manque d'appareils, de matières médicales et de médicaments.

1 comment:

jfmarcelo said...

Hola:
Acabo de ver tu blog.
Espero que visites mi blog, son fotos de mi pueblo, de España y de Italia y Francia:

http://blog.iespana.es/jfmmzorita

http://blog.iespana.es/jfmm1

http://blog.iespana.es/jfmarcelo

donde encontrarás los enlaces de todos los blogs.
UN SALUDO.