Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Friday, August 29, 2008

ISRAEL AND 9/11 : Nouvel indice concernant le 11 Septembre 2001

Online Journal,
Jerry Mazza, 27 août 2008
NDT : Complétant les révélations de Christopher Bollyn, une nouvelle vidéo peu diffusée montre l'évidence de l'implication des Israéliens dans les attentats du 11/9/2001 grâce à l'infiltration israélienne dans toutes les structures de contrôle des États-Unis.

Voir en anglais :http://www.911missinglinks.com/

Récemment est arrivé un courriel au sujet d'un article que j'ai écrit, What were the Mossad with fraudulent New Zealand Passports doing in Iraq? (Que fait le Mossad en Iraq avec des passeports néo-zélandais ?) L'auteur disait :

​​​Je sais depuis un certain temps que le Mossad est impliqué dans diverses méthodes d'assassinat de nos soldats, pour les maintenir là-bas afin de pouvoir finir le boulot en détruisant la Syrie et l'Iran. Depuis des années maintenant, je soupçonne, et sais aujourd'hui avec certitude, que le Mossad était pour beaucoup dans les attentats contre le World Trade Center le 11/9. La pièce jointe, au format MP3, est l'enregistrement d'une transmission de la police de New York le 11/9. Écoutez à partir du repère des trois minutes, presque à la fin. Cela n'a jamais été rapporté dans les médias.

​​​L'enregistrement s'intitule The WTC-10-5-the-message-about-the-remote-controlled-plane (WTC-10-5 Message sur le contrôle d'avion à distance). Dans la friture mélangée de voix tantôt audibles tantôt inaudibles, aux alentours de la troisième minute, les paroles « contrôle d'avion à distance » s'élèvent distinctement, sont interrompues, et finalement il est affirmé assez clairement à nouveau : « il y a un gros camion sur King Street avec, peinte sur lui, une grande image d'avion plongeant dans la ville de New York et explosant. » Il a été noté plus tard « King Street entre la 6ème et la 7ème Avenue, » à environ un mille au nord du World Trade Center, qui était en ligne de vue directe de King Street et de la 6ème Avenue.

​​​De plus, comme elle s'arrêtait pour jeter un coup d'œil au camion, la police a appréhendé deux hommes vus s'enfuyant. À notre connaissance, personne n'a jamais signalé ce curieux événement. Quand j'ai répondu à l'auteur du courriel, lui demandant s'il savait quelque chose de plus sur les deux hommes, et comment la police savait qu'il s'agissait d'un avion « contrôlé à distance » peint sur le gros camion, il m'a répondu. . .

​​​Malheureusement, je n'ai pas d'autre détail sur l'incident de King Street, mais les transmissions radio ne mentent pas. Si l'on considère les affaires des cinq Israéliens dansants et du camion chargé d'explosifs saisi près du George Washington Bridge, il devient évident que cet incident a aussi été dissimulé. D'ailleurs, selon moi, c'est la police, pas les pompiers, qui a pris ces deux suspects.

Le George Washington Bridge entre New York et le New Jersey

​​​Plus tôt dans la transmission, vous pouvez les entendre parler des agents de l'ATF (une agence chargée de l'application de la loi), le sergent et l'inspecteur untel, et le fait qu'ils ont sollicité la venue de la Bomb Squad et de l'UDE (l'escouade anti-bombe et l'Unité des services d'urgence) sur la scène. Il apparaît que deux agents sont devenu soupçonneux à propos d'un camion, parce qu'il était peint avec « un avion plongeant dans la ville de New York et explosant. » Il devait être évidente pour ces agents que cet avion était du type contrôlé à distance, ce qui pouvait aussi être un indice sur la manière dont cette opération sous fausse bannière avait été réussie.

​​Ces agents du Mossad israélien capturés (se référant aux cinq Israéliens dansants dont j'ai parlé dans Happy 2001) ont reçu des formations sur l'interception électronique, le renseignement militaire et les munitions explosives.

Quatre reportages explosifs de Fox News

​​​L'auteur du courriel a aussi proposé ce lien, sur une série de reportages en quatre épisodes, réalisés de manière peu banale par l'organe de droite Fox News, de Rupert Murdoch, sur l'espionnage israélien aux États-Unis avant et après le 11 septembre 2001. Ces rapports sont apparus à la mi-août 2006, il y a environ deux ans. À un moment, ces vidéos ont été ôtées d'Internet avec la mention « Cette histoire n'existe plus. » Je vous suggère donc de les regarder maintenant, environ cinq minutes chacune, toutes sont époustouflantes. . .

​​​Les reportages de Fox incluent la célèbre ou infâme Amdocs Ltd, appartenant aux Israéliens, signalée espionner pour Israël grâce à des articles de télécommunications qu'elle vend en plus de systèmes et de services qu'elle exploite et propose. Ses produits sont largement utilisés dans les services de télécommunication et par des organismes gouvernementaux comme la NSA et la DEA, pour n'en citer que quelques-uns. En fait, Amdocs stocke tout message téléphonique ou demande de renseignement. Comverse Infosys (encore une société israélienne) est l'une des sociétés associées officiellement à Amdocs Ltd en Juin 2002, qui propose des services d'espionnage pour l'aide au maintien de l'ordre aux fournisseurs d'accès Internet et sans fil étasuniens, grâce à l'usage de produits de Verint.

​​​Comverse est soupçonnée d'avoir monté un « accès dérobé » dans un équipement permanent du système téléphonique, qui permet aux forces de maintien de l'ordre d'écouter instantanément tout téléphone aux États-Unis. Cela avait été signalé par whatreallyhappened.com dans l'article, Is Israel Blackmailing America (Israël fait-il chanter les États-Unis ?).

​​​L'article met en garde contre le danger de permettre à des sociétés israéliennes ce genre d'accès sensible dans les communications, dans le maintien de l'ordre et dans l'infrastructure politique, ce qui remonte en fait à plusieurs années. Amdocs a été impliquée dans la fuite de données téléphoniques de la police lors d'une grande perquisition à Los Angeles en 1997. Cette affaire impliquait la mafia israélienne qui s'occupait de vente de cocaïne et d'ecstasy ainsi que de fraude à la carte de crédit. La fuite des informations vers les criminels israéliens par l'« accès dérobé » de Comverse a donné lieu à l'effondrement de l'affaire.

​​​Solde final, se présentant en ami, Israël espionne nos données les plus sensibles, et s'en sert contre nous comme ça lui chante. C'est au-dessus et ça dépasse les agents secrets comme Jonathan Pollard ou même les « petits réseaux » comme les 140 Israéliens arrêtés par le FBI avant le 11/9, ou les 60 arrêtés depuis, dont nos amis du New Jersey, les cinq Israéliens dansants, libérés ensuite par le FBI pour qu'ils retournent en Israël. Ces copains acclamaient la chute des tours, à la lueur vacillante des briquets, et se filmant eux-mêmes pour les leurs à la maison.

​​​Israël écoute chaque téléphone des États-Unis depuis des années, et dispose des techniques de surveillance et d'enregistrement de toute personne qui appelle, n'importe où en Amérique. Les Israéliens sous-traite la facturation et le service d'annuaire des compagnies téléphoniques des quatre coins du monde, 90 pour cent de ces compagnies étasuniennes étant leurs clientes. Mais Amdocs appartient à 100 pour cent aux Israéliens. Lisez l'histoire entièrement liée et écoutez la vidéo connexe de Fox, et demandez-vous si cette petite nation ne remplirait pas ce contrat à la perfection, en tant que principal conspirateur de la tragédie du 11/9, avec les Arabes dans le rôle de simples jobards. La cerise sur le gâteau est que, même la NSA et le FBI se sont plaints depuis des années du pouvoir d'espionnage d'Israël sur eux sans résultat notable.

​​​En dépit de toutes les révélations, notamment des reportages de Fox, que sort-il de tout ça, et des 5 milliards de dollars environ d'aide militaire que nous continuons à donner à Israël ? Si nous considérons sérieusement qui a bénéficié du 11/9, Israël remporte haut la main la coupe du froid savoir-faire. Et ça continue encore aujourd'hui, avec leur armement et conseillers militaires en Géorgie (au côté des États-Unis), dans leur stupide mais violente attaque contre l'Ossétie du Sud. Aucune sale besogne n'est trop avilissante pour eux, tant qu'ils profitent, se sentent encore protégés, et ont une longueur d'avance sur les États-Unis, lesquels semblent trop stupides pour savoir ce qui se passe ou comment faire leur propre sale travail ou construire des infrastructures.

​​​Si ce n'est pas la prophétie qui se réalise dès qu'on en parle pour tout autre coup de pied dans le derrière sioniste, je ne sais pas ce que c'est, excepté une conflagration nucléaire totale contre le reste du monde si Israël est menacé. Ainsi, la façon de procéder d'Israël ne se réduit pas seulement chantage, mais en plus au terrorisme. Avez-vous écouté M. Chertoff, le tyran du Homeland Sécurity ? Ah, mais alors, vous avez vous aussi la double nationalité israélo-étasunienne. Quelle coïncidence.

Original : onlinejournal.com/.../article_3672.shtmlTraduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info


Vendredi 29 Août 2008

Source :
http://www.alterinfo.net

No comments: