Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Wednesday, August 20, 2008

Mourrir pour Yisrael en Afghanistan


Afghanistan : la France doit revenir à une politique gaullienne


20 août 2008 - 13:42
Par Jacques Cheminade

le 20 août 2008

Lors de la décision de déployer des troupes françaises en Afghanistan, j’ai fait connaître mon opposition à cette décision prise sans mesurer les dangers réels du terrain. C’est donc pour se faire bien voir des milieux actuellement dominants à Londres et Washington que cette décision a été prise.

A l’époque, les généraux Georgelin et Cuche avaient averti des dangers qu’il y avait à se jeter dans « ce merdier ». Nous en payons maintenant les conséquences. M. Sarkozy, qui pendant sa campagne avait dit que la présence française en Afghanistan ne représentait aucun intérêt national, devrait en revenir à ses convictions réelles et à celles de son état-major militaire.

Il en va de l’honneur et de la vie de nos soldats. Son intervention en Géorgie a été au départ un premier pas dans la direction d’une politique étrangère raisonnable. Nous devons continuer dans ce sens, en tenant compte des moyens réels dont nous disposons pour jouer un rôle actif dans le monde permettant de faire prévaloir une politique de paix par le développement mutuel.

La question géorgienne et afghane démontre que l’OTAN est incapable de défendre ses membres dans l’état actuel de l’économie internationale et des interventions en Irak et en Afghanistan. Ceci devrait nous inciter à reconsidérer notre position vis-à-vis de cette organisation qui paraît incertaine, inutile, voire dangereuse.

Echapper à la guerre, dans une situation de désintégration économique et financière internationale, suppose de sortir par le haut du dilemme en remettant l’argent au service des peuples et des nations et non d’aventures.


--------------------------------------------------------------------------------

A lire : Qui veut mourir pour les anglais en Afghanistan ?

Pour lire tous nos articles sur l’Afghanistan

http://solidariteetprogres.org/article-imprim.php3?id_article=4446

No comments: