Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Wednesday, December 17, 2008

Rapport: Le Hamas et la bande de Gaza, une force incassable


La relation est très forte entre le mouvement de la résistance islamique Hamas, en tant que programme et leaders, et la bande de Gaza, en tant que terre et habitants. C’est une relation de forte complicité.

Le départ

Le mouvement de la résistance islamique Hamas a vu le jour le 14 décembre 1987. C’était une initiative de six cadres du groupe des Frères Musulmans qui se sont réunis dans la bande de Gaza. Cette naissance exprimait la volonté de défendre la cause palestinienne, surtout après l’échec de tous les projets nationaux.

Peu temps après sa naissance, le mouvement du Hamas a été adopté par les masses palestiniennes. Il a commencé petit, mais il devient le mouvement le plus grand sur la scène palestinienne. Dix-huit ans après sa naissance, le peuple palestinien l’a amené, à travers les urnes, au Conseil Législatif Palestinien et au gouvernement, après avoir conduit la résistance contre l’occupation israélienne.

L’espoir de toute une nation

Les médias faisaient exprès d’ignorer les activités du mouvement du Hamas : manifestations et confrontations avec l’occupant, dit Samer Ahmed. Et lorsque les activités étaient fortes et intéressantes, les médias les attribuaient à d’autres mouvements.

Dr. Mahmoud Az-Zahhar, leader éminent du mouvement du Hamas, affirme qu’à l’époque de la Première Intifada, mille personnes étaient seulement derrière le mouvement. Maintenant, 60% des Palestiniens le soutiennent.

Si le mouvement du Hamas n’était pas connu à l’époque, il devient actuellement un espoir de toute une nation. Il est maintenant connu dans le monde entier, surtout là où il y a des Palestiniens. Cependant, la bande de Gaza reste la base réelle du mouvement. La naissance du mouvement par le cheikh Yassine, Dr. Ar-Rantissi et d’autres personnalités a beaucoup contribué à la force du mouvement.

Ce premier noyau avait la confiance des gens, étant connu pour leur croyance, leur fidélité, leur sacrifice. Autant la bande de Gaza a donné au Hamas, autant le Hamas a donné à la Bande. Cette étreinte entre les deux a rendu Gaza incassable face à toutes les tentatives.

Gaza a embrassé le mouvement du Hamas, et le Hamas lui a donné les meilleurs de ses enfants, leaders comme membres, l’imam Yassine, Ar-Rantissi, Abou Shanab, Al-Moqadima et Shahada et beaucoup d’autres.

Un front de résistance

Le journaliste Mohammed Yassine dit que la bande de Gaza, sur la Méditerranée, a vu la naissance du Hamas. Le mouvement a constitué un front de résistance face aux projets qui veulent liquider la cause palestinienne et la résistance palestinienne. C’est pour cette raison que le Hamas n’arrête de s’agrandir ; il devient l’espoir de la nation, dit Az-Zahhar.

Le Hamas a réussi à faire de l’Intifada d’Al-Aqsa un cauchemar pour les occupants et les colons israéliens. Ils se sont retrouvés enfin obligés de quitter la bande de Gaza, en septembre 2005. C’est cette même Bande que l’ancien premier ministre israélien Sharon disait qu’elle est comme Tel-Aviv.

Al-Qassam

Quelques années après l’Intifada d’Al-Aqsa, les brigades d’Al-Qassam, branche militaire du mouvement du Hamas, ont pu se transformer en une vraie armée : brigades, escadrons, ingénieries, unités anti-ariennes. Cette armée a montré son efficacité sur le terrain et non seulement sur le papier.

Le Hamas est un cas difficile pour les occupants israéliens, et il reste un rempart dans la route de ces quelques Palestiniens qui veulent vendre la cause palestinienne.

Toutes les tentatives prises pour éloigner les gens du Hamas, pour les pousser à se révolter contre lui, ont non seulement connu un échec cuisant, mais ont de plus rendu le mouvement plus fort.

Le Hamas a été encerclé à Gaza, Olmert et Barak y ont jeté leurs feux, mais en fin de compte, ils ont accepté une faible accalmie. Ils savent cependant que les brigades d’Al-Qassam, cette petite armée, en profiteront pour se consolider, dit l’écrivain Sari Samour.

Comme il est de son habitude, le Hamas surprendra tout le monde, si le blocus et les agressions continuent, dit-il.

En tout cas, dans son vingtième anniversaire, le Hamas prend de plus en plus racines dans la terre de la bande de Gaza, sans que les menaces de l’occupant israélien puissent y faire quelque chose.


Mercredi 17 Décembre 2008


http://www.palestine-info.cc/

No comments: