Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Thursday, January 29, 2009

Voleurs et squatters terroristes sionistes continuent à assassiner les Palestiniens




Après avoir volé les terres palestiniennes, tué des centaines de milliers de Palestiniens, hommes, femmes, enfants et bébés compris, et fait des millions de réfugiés, les Européens juifs-sionistes ont créé, en 1948, avec la complicité des Nations Unies, et contre la volonté des Palestiniens, un état illégal en Palestine appelé Israël. Pendant plus de 60 années, le vol et le squat des terres, et les massacres froidement exécutés du peuple palestinien continuent toujours sous le regard hypocrite des Nations Unies et des régimes arabes contrôlés par les Etats-Unis et Israël.



Le nettoyage ethnique, les holocaustes et l'exode des Palestiniens 1946-2005

Holocaustes, nettoyage ethnique et exode
La Palestine est une terre sacrée qui, avant 1948, comptait 90% de Musulmans, 5% de Chrétiens et 5% de Juifs, majoritairement de souches arabes Elle était occupée illégalement par les impérialistes britanniques qui, durant les années précédant, pendant, et suivant la Seconde Guerre mondiale, avaient déjà importé des centaines de milliers d'Européens juifs militants pour squatter sur les terres palestiniennes et pour attaquer ses propriétaires légitimes. En 1947, contre la volonté des Palestiniens, l'Organisation des Nations Unies avait illégalement approuvé un plan pour sauvagement découper la Palestine en donnant les meilleurs 55% de terres palestiniennes aux envahisseurs et terroristes juifs. Armée d’un tel soutien, l'armée juive a envahi la Palestine en 1948 tandis qu'elle était sous la ‘protection’ britannique. La Grande-Bretagne, ayant contribué à la défaite de la plus grande armée en Europe, celle d'Adolphe Hitler, prétendait être impuissante contre l'attaque juive en les laissant prendre possession de la Palestine et commettre une boucherie du peuple palestinien et les expulsant de leurs maisons et de leurs terres. Il ne fait aucun doute que la Grande-Bretagne était complice. Dans un délai de moins de trois ans, Israël a bâti une armée bien plus entraînée, mieux équipée et plus puissante que toutes les nations arabes réunies.

Le Retour de Deir Yassin
La Palestine a été divisée entre Israël, la Cisjordanie et Ghazza. Les occupants israéliens et leurs défenseurs se réfèrent à la Cisjordanie et à Ghazza comme les ‘Territoires Palestiniens’, mais, qui sont également sous occupation israélienne. Né à Brest-Litovsk (maintenant Brest Belarus), le terroriste juif-sioniste Menahem Begin de Irgun, qui devint plus tard Premier Ministre d’Israël, est reconnu pour les atrocités commises contre les Palestiniens. À la différence des Juifs non-sionistes, le terrorisme se trouve au coeur de l'idéologie juive-sioniste basée sur le Talmud. Afin d'essayer de traumatiser les Palestiniens et les subjuguer, en 1948, (l'année où Israël fut créé en Palestine), les terroristes d'Irgun et de Lehi violaient les filles et les femmes avant de décimer la population entière (hommes, femmes, enfants et bébés) du village arabe de Deir Yassin en Palestine. Cette stratégie sioniste a été conçue pour être l’objet d’une leçon aux Palestiniens qui ont été avertis qu'ils subiraient le même sort s’ils montaient une résistance contre les Sionistes. Tandis que les occupants britanniques, qui étaient effectivement la branche juive de l'armée britannique, désarmaient les Palestiniens, les Sionistes ont été armés jusqu’aux dents. Effrayés et terrorisés, bien de Palestiniens d'autres villages se sont enfuis pendant que les Sionistes rasaient leurs maisons. [ref. Auteur israélien Simha Flapan, « La naissance d'Israël »]. Les chefs israéliens se sont vantés que s'il n'y avait pas de Deir Yassin, il n’y aurait eu aucune Israël !

Selon la Convention de Genève, les Palestiniens ont le droit de se défendre contre l’occupation et la terreur. Alors que l’OLP sous Yasser Arafat était inefficace contre les féroces Israéliens, Hamas est un mouvement de résistance palestinien créé en 1987 par le Sheik paraplégique Ahmed Yassin, après 40 ans d’occupation sans cesse expansionniste des Sionistes et les massacres perpétrés par eux sans la paix en vue. Bien que Sheik Yassin fut assassiné par les Israéliens en mars 2004, Hamas a survécu. À noter que HAMAS était originalement soutenue par Israël contre les ‘terroristes’ de l’OLP de Yasser Arafat. HAMAS est un acronyme de Al-Islāmiyyah d'Al-Muqāwamat al-Ḥarakat, signifiant « Le Mouvement de Résistance Islamique », et, sous contrôle international, elle a été démocratiquement élue par les Palestiniens dans le but de libérer leur pays. Tandis que les pays européens de l’ouest se prétendent séculiers et laïque (dans le cas de la France), ils soutiennent entièrement, financièrement et militairement, un état juif illégal dans la Palestine, et ils sont contre tout état islamique sous n’importe quelle forme que ce soit en Palestine comme ailleurs. Leur stratégie est de diaboliser tout mouvement islamique les qualifiant d’`islamistes', un terme inconnu en Islam, et comme « terroristes », et d'employer cette forme de propagande pour justifier leurs atrocités comme nous en sommes témoins à Ghazza en Palestine.

Dotée d’un arsenal nucléaire, Israël commet des crimes horrifiques contre les Palestiniens par des bombardements aveugles et l'utilisation des bombes à uranium et au phosphore. Les bombes à uranium sont rendus ‘acceptables’ en les décrivant comme de l’uranium ‘appauvri’. Tandis qu’Israël et ses complices veulent que Hamas désarme, les Israéliens sont armés jusqu’aux dents et, lors de leurs attaques contre les Palestiniens de Ghazza par air, mer et terre, pendant 22 jours à partir du 27 décembre 2008, ils se servent des mêmes méthodes employées à Deir Yassin en 1948, pour recréer cette terreur dans les esprits des Palestiniens de sorte qu'ils puissent finalement se soumettre aux exigences des occupants et abandonner leurs terres. Les terroristes israéliens ont déjà assassiné environ 1400 hommes, femmes, enfants et bébés pendant les trois semaines de bombardements implacables avec l'ONU, comme d'habitude, ne prenant aucune mesure énergique, ce qui n’est qu’une répétition de leur politique de deux poids et deux mesures comme nous l’a été démontré lors des génocides en Bosnie-Herzégovine, au Rwanda, Tchétchénie et en Irak.

Dans une interview téléphonique avec Daryl Bradford Smith, le 6 janvier 2009, Riah Hanna Abu El-Assal, Évêque arabe palestinien de Jérusalem, a dit que l'enseignement talmudique européen (dont le Sionisme s’inspire) selon lequel les Palestiniens n'ont aucun droit de vivre dans leur patrie est « une idée idiote et ne se réalisera jamais ». Il dit que le nombre de Palestiniens en Terre Sainte (La Palestine) s’élève aujourd'hui à environ 4.5 à 5 millions de personnes, et qu’« aucun d’eux ne quitterait la Palestine ». En outre, il nous rappelle qu'il est bien connu que Menahem Begin chuchota à l’oreille du Président Jimmy Carter des USA que les « Palestiniens étaient les êtres sous-humains ». Les occupants israéliens sont endoctrinés par cette propagande pour faciliter la tuerie de ces goyim (animaux). Les massacres de Deir Yassin ont été répétés plusieurs fois depuis 1947, et le carnage continue.

« Le Sionisme en un mot »
« L'état juif pourrait servir comme un rempart entre l'Europe et l'Asie, un avant-poste de la civilisation contre la barbarie. » Theodor Herzl 1886, fondateur de l’Organisation Sioniste Mondiale.

« Le sionisme est une aventure de colonisation, donc, sa réussite ou son échec ne repose que sur la force des armes. Il est important… de parler hébreu, mais, malheureusement, il est bien plus important de savoir utiliser une arme», Vladimir Jabotinsky 1923, fondateur du Sionisme Révisionniste.

« Il n'y avait pas une telle chose que les Palestiniens, ils n'ont jamais existé. » Golda Maier 1969, P.M. Israélien.

« « Les Palestiniens » seraient écrasés comme des sauterelles… leurs têtes écrasées contre les rochers et les murs. » Yitzhak Shamir, Premier Ministre Israélien, lors d’un discours aux colons israéliens (squatters), New York Times, 1er avril 1988.

« À chaque fois que nous faisons quelque chose, vous me dites que l'Amérique fera ceci et cela … je veux vous dire quelque chose très clairement : Ne vous inquiétez pas de la pression américaine sur Israël. Nous, les Israéliens, contrôlons l’Amérique, et les Américains le savent. » Ariel Sharon le 3 octobre 2001, radio de Kol Yisrael.

Impuissance des Nations Unies
L'Arabie a été sous l’occupation occidentale depuis la chute du Khilafah ottoman en 1923. Les Britanniques avaient mis la famille Saud pour diriger le pays pour eux et pour l'occident, et ils se réfèrent aux Arabes de l'Arabie comme des `Saudiens', ce qui est une insulte à tous les Arabes. L’Égypte, qui a une majorité musulmane, a été neutralisée en 1981, par le meurtre d’Anwar El Sadat, un musulman, afin de le remplacer par un dictateur au nom de Hosni Mubarak qui est un agent européen et un traître. C'est une honte que Nelson Mandela (un ancien combattant de la liberté contre l’apartheid sud-africain) garde le silence sur le régime apartheid israélien et l'holocauste des Palestiniennes qui est en cours. Comme d'habitude, les Nations Unies sionisées passeraient résolution après résolution, mais elles n'ont jamais aidé les Palestiniens à regagner leur liberté et à reprendre leurs terres. Israël n'a jamais obéi aux ordres de l'ONU, pourquoi devrait-elle le faire maintenant ? L'action militaire concertée semble être la seule solution pour arrêter les massacres des Palestiniens et les libérer de la terreur israélienne. Les mêmes Nations Unies étaient inefficaces contre l’Afrique de Sud de l’Apartheid, mais très efficaces contre l'Irak en désarmant le pays afin de faciliter l'invasion sioniste. Si les troupes de l'ONU sont au Sud Liban, ce n'est certainement pas pour protéger les Libanais. La raison pour laquelle elles n'envoient pas de troupes en Palestine est parce qu'elles ne sont pas intéressées à protéger les Palestiniens contre l’occupation et la terreur. En vérité, ils veulent que les Palestiniens désarment tout en laissant les occupants Sionistes armés jusqu’aux dents.

Le « nazisme » de la BBC
L’histoire se souviendra de la collaboration de la BBC avec ce que le philosophe juif orthodoxe israélien Yeshayahu Leibowitz a appelé, il y a cela plus de trente ans, les Judéo-Nazis d’Israël ou encore ceux que le législateur britannique, un juif orthodoxe, Sir Gerald Kaufman, vient de qualifier de nazis et de criminels de guerre durant la cession du Parlement du 15 janvier 2009 (vidéos disponibles sur l’Internet). La BBC et la chaîne télévision Sky ont agi sous ordre des Judéo-Nazis en boycottant la transmission de la « Gaza Charity Appeal » de la « Disasters Emergency Committee (DEC) » (Comité d’urgence de Désastres) parce que l’État judéo-nazi d’Israël est responsable du nouvel génocide. Le Juif Mark LeVine, professeur d’histoire sur le Moyen Orient à l’Université de Californie, Irvine, précise que c’est bien Israël qui a violé le cessez-le-feu et est responsable de l'escalade après que Israël ait tué six membres de Hamas le 4 novembre 2008 sans provocation et puis placé Ghazza entièrement sous un siège bien plus intensif le jour suivant. [Ref. « Qui sauvera l'Israël de lui-même ? », Mark LeVine, 13 janvier 2009]. L’attaque contre les Palestiniens de Ghazza fut planifiée plus de six moins avant le 27 décembre 2008.

Conclusion
Ceux qui disent qu’Israël a le droit de se défendre mettent la charrue devant les bœufs. En fait, ce sont les Palestiniens qui ont le droit de se défendre contre l’occupation et la terreur des Israéliens, et le droit de reprendre leurs terres volées par ces derniers. Ceux qui disent que les Palestiniens doivent désarmer (quand ils sont à peine armés de toute façon) ont pareillement intériorisé la propagande sioniste puisqu'ils devraient inviter Israël à renoncer à la violence, à désarmer et à détruire ses armes nucléaires dans un pays qu'elle a occupé et volé. Israël est connue comme le plus grand et le plus cruel des squats au monde. De plus en plus de squatting en guise de ‘colonies’ est une occurrence régulière. Quand on parle d’Israël, Robert Fisk a raison de demander de quelle Israël s’agit-il, l'Israël de 1948 ou de 1967 ? [The Independent, 16 juin 2007]. Les non-Palestiniens ne sont pas en mesure de dire aux Palestiniens qui ils devraient et qui ils ne devraient pas accepter dans leur pays. Le monde civilisé devrait offrir toute l’aide dont les Palestiniens ont besoin afin de survivre leur extinction planifiée comme prévue par Golda Maier et d'autres Israéliens avec l'appui de l'occident européen, et de libérer la Palestine des griffes de la terreur sioniste. Le meurtre des enfants et des bébés est un trait caractéristique inhérent de la terreur sioniste car il les perçoit comme des combattants potentiels de la liberté.

L'Israélienne Victoria Buch a dit : « Je suis arrivée en Israël, il y a 40 ans de cela. Cela m'a pris beaucoup d'années pour comprendre que l'existence même de mon pays, comme elle est aujourd'hui, est fondée sur un nettoyage ethnique continu des Palestiniens. Le projet a commencé il y a de nombreuses années. Son origine a graine peut être retracée à une erreur fondamentale du mouvement sioniste, qui est parti pour établir un état national-juif dans un endroit déjà habité par une autre nation. » (6 janvier 2009, « Counterpunch »). À noter que les Juifs authentiques non-Sionistes, y compris de nombreux Rabbins (réf. Natureikarta), veulent le démantèlement de ce qu'ils appellent l'état « anti-Juif » tout en attendant l'arrivée de leur Messie.


M Rafic Soormally
Londres
Traduit et mise à jour le 24 janvier 2009

No comments: