Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Tuesday, April 07, 2009

La France menace d'assassiner les temoins cles qui l'accusent d'avoir massacré des civils en Algerie


GRAVES PROVOCATIONS DE L'AMBASSADE DE FRANCE A ALGER ET DE SES PANTINS-GENERAUX :


SUITE A LA CONFIRMATION DE LA SAISINE DE PLUSIEURS JURIDICTIONS INTERNATIONALES CONTRE LES CRIMES COMMIS PAR LA FRANCE ET SES AGENTS GENERAUX EN ALGERIE. LA FRANCE TENTE D'ASSASSINER TOUTE PERSONNE DIRECTEMENT IMPLIQUÉE DANS L'AFFAIRE DITE 'OPERATION NOVEMBER 1950', QUI N'EST RIEN D'AUTRE QUE LA PREUVE DE L'IMPLICATION DIRECTE DE LA FRANCE DANS LES CRIMES DE MASSES COMMIS DURANT LA GUERRE CIVILE DEBUTEE APRES LE COUP D'ETAT DE JANVIER 1991. ABDELQADER LAYADA, 'ANCIEN EMIR DU GIA' EST UN DES TEMOINS CLES QUI A VU ENTRER DEPUIS LE MAROC DES ESCADRONS DE LA MORT, ENTRAINES ET FINANCES PAR LE GOUVERNEMENT FRANCAIS DANS LE CADRE DE SA GUERRE CONTRE-INSURECTIONNELLE CONTRE L'ISLAAM. A PLUSIERS REPRISE, IL A MENACE D'ATTAQUER LES RELAIS FRANCAIS AU MAROC ET EN ALGERIE IMPLIQUES DANS LES MASSACRES DE CIVILS EN ALGERIE AU TRAVERS DE FAUX GROUPES ISLAMIQUES, COMME LE GIA, UN GROUPE CREE DE TOUTE PIECE PAR LE GENERAL JUIF SIONISTE LARBI BELKHEIR.


SUITE AUX MENACES DES LEADERS DE L'OPPOSITION ALGERIENNE, DONT ALI BENHADJ, DE DEPOSER DEVANT DES TRIBUNAUX NATIONAUX OU INTERNATIONAUX, SARKOSY A FAIT DEPECHE PLUSIEURS MINISTRES DONT KOUCHNER, EN ARABIE SAOUDITE ET AU QATAR AFIN QUE CES PAYS NEUTRALISENT TOUTE PLAINTE VISANT LA FRANCE EN ALGERIE, KOUCHNER AYANT DEMANDE A CES PAYS DE RETARDER ET D'INFORMER LA FRANCE DES AGISSEMENTS DE PLUSIEURS ORGANISATIONS DES DROITS DE L'HOMME SPECIALISES DANS LE MONDE ARABE ET LE DOSSIER ALGERIEN AU SEIN DE L'ONU NOTAMMENT...


L’ex-“émir” du GIA ciblé par une bombe Abdelhak Layada échappe à un attentat


Par Chérif Memmoud,

Liberté,

6 avril 2009


Après avoir reçu des menaces, l’ex-“émir” national du Groupe islamique armé (GIA) a été, hier, la cible d’une tentative d’attentat.


Ce n’est pas la première fois qu’il reçoit des intimidations et des menaces depuis qu’il est sorti de prison, mais cette fois, c’est carrément la volonté de passer à l’acte qui se fait plus visible. En effet, une bombe placée devant sa maison a été découverte, hier matin ; ce qui illustre bien qu’il s’agit clairement d’une intention de le liquider.L’ex-“émir” national du Groupe islamique armé (GIA) Abdelhak Layada est la cible d’un attentat à la bombe à quelques jours du scrutin présidentiel. C’est ce que nous a révélé Adlène Layada, son fils aîné, selon lequel une bombe a été découverte devant leur domicile familial à Baraki.“C’est mon père qui a alerté les services de la police. Alors qu’il sortait de la maison le matin, comme d’habitude, mon père a remarqué un paquet suspect en face de la maison, à proximité de notre voiture. Il est alors allé voir de plus près et c’est là qu’il a découvert qu’il ne s’agissait pas d’un paquet ordinaire mais d’une bombe. Mon père a tout de suite alerté les services de police qui sont arrivés et ont désamorcé et emporté l’engin”, nous a-t-il révélé. Il dira qu’il n’existe aucun renseignement sur la nature de l’engin explosif et qu’aucun message n’a accompagné cette tentative d’attentat. Il faut toutefois signaler qu’un linceul était déposé au même endroit que la bombe. “La police a pris les choses en main, et rien n’a filtré sur cette affaire pour le moment, puisque les investigations sont en cours. Ce qui est clair, par contre, c’est que les menaces qui pèsent sur mon père et notre famille sont réelles. Ce sont des menaces de mort. Il ne s’agit plus d’intimidations, mais seul Dieu sait ce qui se trame”, ajoutera Adlène Layada. Ce dernier a profité de cette occasion pour apporter quelques précisions. “J’ai lu quelque part que mon père et son chauffeur sont menacés. Mon père n’a jamais eu de chauffeur, il a toujours été seul depuis sa sortie de prison. Mon père n’a ni garde rapprochée ni quoi que ce soit”, s’est-il exclamé. Néanmoins, Layada fils avoue que son père a toujours été menacé, et ce, depuis sa sortie de prison, mais cette fois les choses se sont compliquées. “Mon père est menacé depuis qu’il est sorti de prison, ça ne date pas d’aujourd’hui et le message est clair, son intégrité physique est aujourd’hui sérieusement menacée.” Enfin, concernant cette même affaire, il dira que l’enquête de la police suit son cours et qu’à présent son père suit aussi l’affaire. “Je ne peux rien dire sur l’enquête qui suit son cours, et mon père accompagne de très près l’évolution de la situation. À présent, nous laissons les services de police faire leur travail”, a-t-il conclu.


Chérif Memmoud

No comments: