Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Thursday, May 14, 2009

Les pirates somaliens seraient guidés par une équipe secrète depuis Londres

War criminal Barak and israeli mouthpiece inside british government Miliband, foreign office

The Guardian, Giles Tremlett, 11 mai 2009


Selon un document du renseignement militaire européen, obtenu par une station de radio espagnole, les pirates somaliens qui attaquent les navires dans le Golfe d'Aden et l'Océan Indien sont dirigés vers leurs cibles par une équipe de « consultants » à Londres.


Selon le document, obtenu par la radio Cadena SER, l'équipe et les pirates restent en contact par téléphone satellite.


Il dit que les groupes de pirates ont des « informateurs bien placés » à Londres, qui sont en contact permanent avec les centres de contrôle en Somalie, où sont prises les décisions sur quels navires attaquer. Ces « consultants » de Londres aident les pirates à choisir les cibles, en fournissant des informations sur la cargaisons et la route des navires.


Selon une compagnie de navigation ciblée, dans un cas au moins, les pirates sont restés en contact avec leurs informateurs de Londres depuis le navire détourné. Le réseau d'information des pirates s'étend au Yémen, à Dubaï et au Canal de Suez.


Ce document du renseignement est considéré avoir été émis pour les marines européennes.
Selon Cadena SER, ce document dit que, « Des informations selon lesquelles des navires marchands naviguent volontairement dans la zone pour diverses organisations internationales, se retrouvent entre les mains pirates ».


Cela permet aux groupes de pirate de mieux s’organiser en étudiant leurs objectifs à l'avance, voire même à passer plusieurs jours à entraîner des équipes à des détournements particuliers. Les pirates chevronnés rejoignent ensuite le navire dès qu'il navigue à proximité de la Somalie.
Les capitaines des navires attaqués ont constaté que les pirates connaissent tout, depuis la structure du navire jusqu’à ses ports d'escale. Les navires visés à la suite de ce type de renseignement incluaient le cargo grec Titan, le navire marchand turc Karagöl et le chalutier espagnol Felipe Ruano.


Dans chaque cas, selon le document, les pirates connaissaient parfaitement la cargaison, la nationalité et la route du navire.


Selon le rapport, le pavillon national des navires est aussi pris en compte lors du choix d'une cible, avec les navires britanniques de plus en plus évités. On ignore si c'est parce que les pirates veulent éviter d’attirer l'attention de la police britannique sur leur source d'information à Londres.


Les pays européens ont mis en place l'Opération Atalanta pour coordonner leurs efforts militaires dans la région.


Original : www.guardian.co.uk/world/2009/may/11/somali-pirates-london-intelligence



Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info

No comments: