Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Sunday, October 11, 2009

Une voix assiégée dans la Mosquée Al-Aqsa (exclusif IslamOnLine) : Les défenseurs d’Al-Aqsa défient Israël



Par Amr Taha, politics.indepth@iolteam.com

Amr Taha fait partie de l’équipe de journaliste du service Politics in Depth à IslamOnline.net. Diplômé de l’Université américaine du Caire, il est titulaire d’une maîtrise en science politique, et est spécialisé en droit international et relations internationales.

Assiégée entre le marteau du blocus israélien et l’enclume du silence officiel musulman, la Mosquée Al-Aqsa est sous menace imminente d’être envahie par les colons juifs extrémistes. Dès que les colons juifs extrémistes ont annoncé leur intention de s’emparer d’Al-Aqsa pendant Sukkot, une fête juive de sept jours qui a débuté le 4 octobre, les Palestiniens ont accouru pour défendre Al-Aqsa. IslamOnline.net a interviewé Sheikh Ali Abu-Sheikha, un des 200 Palestiniens retranchés à l’intérieur de la Mosquée Al-Aqsa et menacés d’être arrêtés à tout moment par les troupes israéliennes qui encerclent la Mosquée.

Sheikh Ali Abu-Sheikha, le conseiller du mouvement islamique pour les affaires d’Al-Aqsa, au téléphone avec le service Politics in Depth ("la politique en profondeur") d’IslamOnLine.

IslamOnline.net (IOL) : Quelle est en ce moment la situation à l’intérieur de la Mosquée Al-Aqsa et comment faites-vous face au siège israélien ?

Sheikh Ali : La situation est très intense et continuera de l’être aussi longtemps que l’occupation continuera. Le siège israélien contre Al-Aqsa et contre les défenseurs d’Al-Aqsa retranchés à l’intérieur se poursuit. Des groupes extrémistes juifs et la police israélienne tentent de s’emparer et de profaner la Mosquée sacrée tous les jours.

Ceux qui sont à l’intérieur de la Mosquée sont déterminés à empêcher toute profanation d’Al-Aqsa et de résister à toute tentative des Juifs de la prendre d’assaut. Au sujet du siège qui nous est imposé, nous résistons à la pénurie de nourriture en priant tout le temps. Les forces israéliennes ont interdit l’entrée de la nourriture à Al-Aqsa. Nos familles, dans les quartiers d’Al-Quds, près d’Al-Aqsa, et des gens en Palestine mandataire, essaient de nous faire parvenir de la nourriture, mais les forces israéliennes d’occupation les en empêchent et interdisent que ces plats entrent à la Mosquée.

Néanmoins, nous avons nos propres façons d’avoir, d’une manière ou d’une autre, un peu de nourriture.

IOL : Souffrez-vous de ce manque de nourriture et d’eau, et vous affecte-t-il ?

Sheikh Ali : Pas du tout. Personne ne souffre du manque d’eau et de nourriture. Notre volonté est forte et notre moral très bon. Nous ne sommes pas, et ne serons pas, vaincus en dépit du blocus étouffant. Nous sommes fermement unis à l’intérieur d’une des lieux musulmans les plus importants, la Sainte Aqsa. Cet endroit nous donne du courage, le moral, et la persévérance vis-à-vis du manque de nourriture et d’eau. Si Israël maintient le blocus, nous défendrons fermement Al-Aqsa, quelles qu’en soient les conséquences.

IOL : Combien êtes-vous dans la Mosquée en ce moment ?

Sheikh Ali : Nous sommes à peu près 200, ou un peu plus, à l’intérieur de la Mosquée. Pendant les prières Zhuhr et Maghrib, beaucoup de Palestiniens de plus de 50 ans sont entrés à Al-Aqsa pour prier. Dans ces circonstances de blocus israélien, la police israélienne n’autorise que les Palestiniens de plus de 50 ans à entrer à Al-Aqsa pour prier, pendant un bref laps de temps, mais ils doivent d’abord remettre leurs cartes d’identité aux forces d’occupation. Ceux qui restent à l’intérieur d’Al-Aqsa un peu plus longtemps pour prier doivent aller chercher leurs papiers aux services secrets israéliens.

IOL : Quel est votre programme quotidien, à l’intérieur d’Al-Aqsa, pendant ce siège ?

Sheikh Ali : Après la prière Isha, nous fermons toutes les portes d’entrée d’Al-Aqsa et nous éteignons les lumières. Nous ne circulons pas sur le site, même si nous ne pouvons pas aller aux salles de bains pour faire nos ablutions, parce que dès vous sortez de l’enceinte, vous êtes arrêté. Nous faisons nos prières loin des fenêtres de la Mosquée parce que la police israélienne se tient près des fenêtres et essaie de nous repérer.

Pendant la prière Fajr, nous rencontrons les gens qui ont été autorisés à entrer. Après la prière Fajr et jusqu’au coucher du soleil, nous organisons des sit-ins près de la Porte Al-Maghriba pour empêcher les colons de donner l’assaut à Al-Aqsa. Au coucher du soleil, nous prions et nous rompons le jeûne. Puis nous faisons la prière Isha. La plus grande partie de notre temps est consacrée à des sit-ins et à la résistance. Nous restons éveillés en permanence parce qu’Israël peut donner l’assaut à tout moment. Au moment où je vous parle, la police israélienne se tient près des fenêtres de la Mosquée.

IOL : Est-ce que des groupes juifs israéliens sont entrés dans la Mosquée ces jours-ci ?

Sheikh Ali : L’autorité israélienne d’occupation a mobilisé des milliers de colons et de juifs extrémistes pendant Sukkot pour qu’ils pratiquent leurs rites à l’intérieur même de la Mosquée Al-Aqsa. Accompagnés et protégés par la police israélienne, les colons sont arrivés avec des tambours et des trompettes pour pratiquer leurs rituels à l’intérieur d’Al-Aqsa. Provoquant ouvertement le monde arabe et musulman, les Juifs ont annoncé leur intention de prendre Al-Aqsa d’assaut. La police israélienne a empêché les enfants, les jeunes, et les moins de 50 ans d’entrer dans l’enceinte d’Al-Aqsa.

De plus, la police a bloqué Al-Aqsa en fermant toutes les portes qui y mènent, après avoir assiégé la ville d’Al-Quds et l’avoir divisé en sections, pour mieux la contrôler. La police israélienne a installé des barrages sur toutes les routes qui mènent à Al-Aqsa. Tout ceci vise à faciliter la situation pour que les Juifs envahissent la mosquée. Malgré tout, grâce à Allah le Tout-Puissant, beaucoup de gens qui se trouvaient à l’intérieur d’Al-Aqsa ont décidé de rester dès qu’Israël a installé ses barrages sur les routes qui y conduisent. A partir de là, nous avons réussi à parer à toutes les tentatives israéliennes d’envahir la Mosquée.

IOL : De nombreux Palestiniens, de toute la Palestine, essayent de vous rejoindre à l’intérieur de la Mosquée. Y sont-ils parvenu ?

Sheikh Ali : Les forces israéliennes d’occupation ont barré les routes vers Al-Aqsa et à l’intérieur de nombreuses villes palestiniennes, Muthaleth, Jalil et Al-Ramelah. Ces barrages se trouvent à 200km d’Al-Aqsa, aucune voiture ne peut donc passer.

Depuis le premier jour, quand les forces israéliennes d’occupation ont empêché les convois palestiniens d’entrer à Al-Aqsa, beaucoup ont insisté pour faire à pied les 150km jusqu’à Al-Aqsa. Mais les Israéliens les ont empêchés de venir à pied. Alors les Palestiniens ont décidé de faire la prière Al-Fajr à 150km d’Al-Aqsa. Beaucoup d’entre eux ont réussi à arriver à Al-Quds en contournant les barrages israéliens. Mais ensuite, ils ont été dans l’impossibilité d’arriver jusqu’à Al-Aqsa à cause du blocus strict de la Mosquée.

IOL : Si les forces israéliennes et les colons juifs donnent l’assaut à Al-Aqsa, jusqu’où êtes-vous prêts à aller ?

Sheikh Ali : L’infâme projet israélien de donner l’assaut à Al-Aqsa est réel. Le 6 octobre, les forces israéliennes d’occupation ont tenté d’arrêter quatre d’entre nous, et d’envahir la Mosquée, mais notre volonté et notre solidarité les empêcher de mener à bien leurs plans. La tentative d’arrestation de quatre d’entre nous a été contrée par un affrontement bref avec les forces israéliennes, et les fidèles ont réussi à les libérer.

IOL : Pensez-vous que les Israéliens essaient maintenant de diviser Al-Aqsa, comme ils l’ont fait auparavant avec la Mosquée Al-Ibrahimi (à Hébron, ndt) ?

Sheikh Ali : Toutes les provocations israéliennes montre le dessein d’accélérer la construction du prétendu Temple juif sur les ruines d’Al-Aqsa. Le Ministère de l’Intérieur israélien a suggéré de diviser Al-Aqsa entre les Musulmans et les Juifs. Ces jours-ci, Israël essaie de mettre ce projet à exécution.

IOL : Quels sont les contre-projets du Mouvement islamique à l’intérieur de la Palestine mandataire pour faire face à ce plan israélien, en particulier parce que de telles provocations vont probablement continuer pendant des années ?

Sheikh Ali : A la veille de Yom Kippur, une fête juive, les juifs extrémistes avaient projeté d’envahir Al-Aqsa. Mais les Palestiniens en ont été avertis. Il y a eu des affrontements féroces entre la police israélienne, les colons et les Palestiniens qui se sont poursuivis pendant deux jours consécutifs. Maintenant, les Juifs essaient d’envahir Al-Aqsa pendant Sukkot, pourtant, grâce à Allah le Tout-Puissant, nous avons pu contrer toute offensive contre la Sainte Aqsa. Nous sommes à l’intérieur d’Al-Aqsa pour la défendre, quelque soit le temps que cela prenne.

IOL : Dans quelle mesure les tunnels creusés par les Israéliens autour et sous Al-Aqsa affectent-ils ses fondations ?

Sheikh Ali : Le creusement de tunnels continue sans cesse jusqu’à ce jour. Nous sommes actuellement débordés par la défense d’Al-Aqsa contre toute attaque alors qu’en même temps, les projets de creuser davantage de tunnels sous Al-Aqsa continuent.

Il y a des tunnels sous les quartiers As-Silwan, Wadi Helwa, sous la vieille ville, et même sous la Mosquée elle-même. Ce qui signifie que les maisons autour d’Al-Aqsa sont sur le point de s’effondrer, et la plus grande partie du secteur Al-Aqsa est construit sans fondations. Sans parler des nombreuses synagogues qui sont construites sous Al-Aqsa, et également à Ein-Helwa et As-Silwan.

Récemment, Netanyahu, le premier ministre d’Israël, a projeté d’ouvrir un tunnel qui va directement d’As-Silwan à la Mosquée Al-Aqsa. La Fondation Al-Aqsa a découvert ce tunnel, qui fait 600 mètres de long et 2 mètres de large.

IOL : Que voudriez-vous dire aux Musulmans ?

Sheikh Ali : Nous exhortons les Musulmans à s’unir pour la défense d’Al-Aqsa, qui est dans une situation très critique. Al-Aqsa n’appartient pas seulement aux Palestiniens. Elle appartient à chaque Musulman.

Reportage Press-TV sur les tunnels sous Al-Aqsa (en anglais et en arabe)



Source : Islam On Line
http://www.islamonline.net/servlet/Satellite?c=Article_C&cid=1254573453665&pagename=Zone-English-Muslim_Affairs/MAELayout
Traduction : MR pour ISM

Lien de l'article: http://www.ism-france.org/news/article.php?id=12829&type=temoignage&lesujet=Interviews

No comments: