Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Thursday, April 30, 2009

Liban : Assassinat de Harriri : La piste franco-israelienne confirmée

Sur la photo Chirac, Harriri fils et le mossadnik Sarkosy

Affaire Hariri : un dossier monté de toutes pièces par des Professionnels


A peine quelques heures après l’assassinat du Premier ministre Rafic Hariri, le bloc du 14 Mars pro-américain a lancé une campagne de désinformation et propagande à l'encontre des quatre haut-officiers libanais détenus dans l’enquête sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri en 2005, qui a constitué un coup dur pour la stabilité et la paix civile au Liban.



Par Ghada Houbalah


Le sang des victimes n’avait pas encore séché que l’onde de choc provoquée par l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri frappait déjà le Liban. Radicalisation du discours du bloc du 14 Mars pro-américain, accusations contre le pouvoir libanais et son tuteur syrien, exacerbation des sentiments confessionnels: tous les ingrédients sont réunis pour plonger le Liban, dans le chaos. Un chaos qui profite en premier et en dernier à l’entité sioniste. Des manifestations bien organisées ont sillonné les rues de la capitale, des groupes ont commencé à se former devant des mosquées sunnites, et une permanence de la branche libanaise du parti Baas au pouvoir en Syrie a même été attaquée et incendiée. Partout, la foule criait sa haine contre Damas et ses protégés libanais. Le coupable est déjà désigné. C’était le début de ce que le camp pro-américain avait appelé la Révolution des Cèdres, une révolution made in USA, avec pour principaux slogans, la vérité, la souveraineté et l’indépendance. Des slogans revues et corrigées par l’administration de Georges Bush junior et de ses faucons partisans d’un nouvel Moyen-Orient.



Pourtant, l’enquête ne fait que commencer et un groupe fondamentaliste inconnu a revendiqué l’attentat. Mais le bloc du 14 mars pro-américain ne veut rien entendre. La revendication de l’assassinat par le «Groupe de la victoire et du Jihad en Syrie» n’a donc convaincu personne. Dans une cassette-vidéo parvenue à la chaîne AlJazira, un jeune homme portant le barbe affirme que «pour venger les moujahidines tués par le régime saoudien, les combattants ont mené une attaque-suicide contre Rafic Hariri, le valet de la famille royale». Il a rapidement été identifié. Il s’agit d’un Palestinien décrit comme étant un fondamentaliste wahhabite nommé Ahmed Abou Adas.


La police a perquisitionné son domicile où elle a saisi un ordinateur et des documents. Le jeune homme aurait disparu dans la matinée, quelques heures avant l’attentat. Mais les observateurs sont sceptiques, car l’attentat nécessite un niveau de professionnalisme et une logistique exceptionnels. En effet, Rafic Hariri s’entourait de mesures de sécurité extraordinaires. Son convoi était composé de voitures blindées et de véhicules dotés d’un système électronique de brouillage rendant presque impossible l’utilisation d’une charge télécommandée. L’ancien Premier ministre, qui était toujours au volant de sa voiture, n’empruntait presque jamais le même trajet. Pour épier ses déplacements, les auteurs de l’attentat avaient donc besoin d’un important réseau de surveillance, hors de portée d’une petite organisation inconnue. Le 30 Août 2005, soit six mois après l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri et de ses compagnons, le président de la commission d’enquête internationale, Detlev Melhis a présenté à la justice libanaise une demande d’arrestation de quatre généraux libanais, soit Jamil as-Sayed, Ali Hajj, Raymond Azar, et Moustapha Hamdane suspects d’être impliqués dans l’assassinat du martyr Rafic Hariri.


La décision de Melhis était basée sur principalement trois bases, à savoir trois témoignages, qui se sont être plus tard de faux-témoignages : Le témoignage de Zouheir al-Saddik, un témoin-clef qui a disparu de la circulation aujourd’hui, Houssam Houssam, alias le témoin masqué qui a avoué son faux-témoignage lors d’une conférence de presse et enfin Ibrahim Jarjoura qui a été remis en liberté dernièrement par le juge Sakr Sakr en échange d’une caution modeste. Pour ce qui est du témoin-clef Zouheir al-Saddik, ce dernier a affirmé que les quatre haut-officiers libanais se sont réunis dans un appartement dans la banlieue-sud de la capitale libanaise et dans un second à Khaldé ( au sud de la capitale libanaise) pour planifier l’assassinat du premier ministre Rafic Hariri.


Son témoignage a été enregistré sur une cassete vidéo, et diffusé devant les avocats à la défense des quatre généraux libanais. Mais qui est Zouhair al-Saddik ? Né en Syrie, il s’est marié cinq fois, accusé dans son pays de fraude, il a été emprisonné plusieurs fois. Après s’être marié avec une libanaise, de la famille al-Ghasini, il a habité dans la région de Khaldé. Il a été arrêté une fois par le commissariat de Baaqlin pour vol. C’est un soldat syrien qui a fui l’armée syrienne, il a prétendu être un lieutenant dans les services de renseignements syriens et le directeur du bureau du général Hassan Khalil.


Or, les prétentions de al-Saddik se sont avérées être mensongères, il a fui vers la France, où la justice française l’a arrêté pour avoir entravé l’enquête. Le procureur général Saïd Mira a porté plainte contre lui pour ingérence dans l’enquête. La France, au temps de Jaques Chirac a refusé de le rendre à la justice libanaise et s’est employé à le faire disparaître. Quand au deuxième témoin Houssam Housam, un kurde syrien, qui a vécu dans l’un des villages du nord du Liban, il a réussi à fuir des mains de la sécurité libanaise et de l’enquête internationale, pour apparaître sur l’une des chaînes syriennes où il avoué son faux-témoignage.


Il a raconté comment il a été confronté à d’énormes pressions et à d’importantes incitations financières de la part de personnalités politiques du bloc du 14 Mars pro-américain, pour donner de faux informations sur la voiture de Mitsubichi qui a été utilisée par celui qui a exécuté l’attentat soit Abou Adass, dans l’assassinat de Rafic Hariri , aussi sur les explosifs , sur la présence de Jameeh Jameeh , qui se trouvait à quelques mètre du lieu du crime, et sur d’autres faits concernant de soi-disantes réunions à Beyrouth et à Damas.


Enfin, concernant le troisième témoin, Ibrahim Jarjoura où le témoin de Marwan Hamadé comme certains l’appelent, il a avoué avoir présenté un faux-témoignage basé sur de fausses allégations fabriquées, qu’on lui avait demandé de révéler sous peine d’exécuter des menaces contre lui de la part de personnalités politiques libanaises en particulier du ministre Marwan Hamadé. Avec leur remise en liberté, c’est la fin d'un long et épuisant épisode de délire et de distorsions des faits, pour empêcher de trouver les véritables assassins du martyr Rafic Hariri. Avec cette remise en liberté, l’affaire Hariri s’est avérée être une affaire politisée depuis le début, elle a dénoncé la justice libanaise qui s’est impliquée dans une affaire d’Etat des plus controversée, coutant à quatre officiers libanais quatre années de leur vie passée derrière les barreaux, sans savoir pourquoi.


Jeudi 30 Avril 2009
http://www.almanar.com.lb/

Wednesday, April 29, 2009

Afghanistan/Pakistan : Le nouveau Viet Nam des USA et ses alliés, violents combats depuis plusieurs semaines, les pertes sionistes sont tres elevees

Le 22 avril 2009, a 11h30, une patrouille de terroristes yankees a été attaqué par les forces de libération de l’Afghanistan au mortier de 182 mm. La patrouille était dans le village de Mochi, dans la province de Khost. 10 terroristes yankees ont été tués lors de cette attaque et 8 ont été blessés. Tous ont été transportés par un hélicoptère : rapporté par zabihullah Mujahid.

Ce même jour, une opération commando a eu lieu contre un blindé. La résistance a détruit un véhicule et 8 collabos terroristes occupant ce véhicule sur la route kaboul-kandahar près de Qatat. Cette attaque a été menée a l’aide d’une mine terrestre commandée a distance. La mine a été déclenchée au passage d’un convoi de jailani Khan, le chef de la police collabo de la province de Zabul. Nous n’avons pas d’information sur la santé du chef de la police qui avait été la principale cible de cette opération : rapporté par zabihullah Mujahid.

Ce même jour, a la même heure, en parallèle, les envahisseurs terroristes yankees ont été attaquées par la résistance de la liberté de l’Afghanistan dans la province de paktika khoshamand. Un tank a été détruit par une mine télécommandée avec tous son équipage terroristes. En colère, les terroristes de cette patrouille ont tiré dans toute les directions, deux personnes a moto ont été blessés par des tirs d’enragés rapporté par zabihullah Mujahid.

L’aéroport de kandahar a été bombardé par la résistance vers 1h45 de deux tirs de mortier. Ces tirs étaient destinés a une assemblé de terroristes yankees et canadiens. Les pertes n’ont pas été signalées ainsi que les dommages : rapporté par Qari Mohammad Yousuf.

Dans la soirée du 22 avril, un autre blindé de terroristes yankees a été détruit par la résistance. Le tank a été détruit dans la région de paktika par une mines terrestres, tous ses occupants terroristes yankees ont été tués dans l’attaque : rapporté par zabibhullah. Un autre véhicule a été détruit par l’explosion d’une mine télécommandée au passage d’une patrouille de collabos terroristes. 6 mercenaires afghans ont trouvé leur salut dans la destruction d’un camion de transport près de zabul : rapporté par Qari muhmmad yousuf.

Un convoi de trois véhicules des mercenaires afghans a été détruit par une embuscade de la résistance afghane. Ceci s’est passé dans la province de Wardak maidan. Dans l’attaque, des mercenaires collabos ont été tués et blessés : signalé par mujahid.

Un autre convoi de ravitaillement a été attaqué par la résistance de la liberté ce 22 avril a amanouallah dans la province de helmand. Dans l’attaque 5 véhicules ont été détruits et 9 mercenaires collabos ont trouvé la mort et 7 ont été blessés : rapporté par Youssuf.

http://antipropagandecom.blogspot.com/2009/04/les-terroristes-yankees-sont-jusquau.html

Tuesday, April 28, 2009

Sarkosy est bien le premier juif sioniste president poursuivi pour genocide et crimes de guerre en Algerie



Le cheikh Ali Benhadj déclare poursuivre la lutte



Dans un communiqué daté du 20 avril, le vice-président du Front Islamique du Salut a déclaré qu’il poursuivra la lutte pour la défense des droits du peuple algérien et la réhabilitation des droits des victimes de l’injustice. Il a également appelé l’opposition de toutes les tendances politiques à s’unir et à mettre de côté leurs divergences pour renverser le régime actuel et redonner la parole au peuple. Lire le texte du communiqué. la suite

Monday, April 27, 2009

Analysis: CIA now operates on its own inside Pakistan


By IAN ALLEN intelNews.org



Pakistani newspaper The Daily Times has published what is probably the most significant report from Pakistan’s Federally Administered Tribal Areas (FATA) in recent months. The paper quotes senior Pakistani government officials in arguing that intelligence cooperation and coordination between Washington and Islamabad is now “at its lowest level”.



One senior intelligence source describes the present situation as the latest stage in a gradual process of deterioration in relations between the two countries, beginning in 2001-2003, when “relations were good” and intelligence sharing was considerable in scale. As intelNews readers have known since November 16, 2008, these sharing arrangements included CIA-orchestrated airstrikes on Pakistani soil by unmanned drones, which the Pakistani leadership then secretly approved. However, The Daily Times reports that eventually Washington began notifying Islamabad just “minutes before carrying out strikes”.



In recent weeks “[t]he level of cooperation has gone so low that the US now even does not intimate Pakistan after a drone strike” (emphasis added,) according to one senior Pakistani security official. The same official suggests that the Americans have essentially stopped cooperating with Pakistani intelligence because they have now “established their own network of intelligence across FATA and they no longer need their Pakistani counterparts’ help”. This view was confirmed by Pakistani major general Tariq Khan, who told the paper that the CIA has now gained a foothold in the Tribal Areas and has probably penetrated militant networks operating along the Afghan-Pakistani border.


http://intelligencenews.wordpress.com/2009/04/16/02-89/

Israel, UK, US and India are waging a war against the sovereignty of Pakistan, like in Iraq


ISRAEL, PAKISTAN AND THE 'ISLAMIC BOMB'





Pakistan's formal entry into the nuclear club creates a true "Islamic Bomb." Although Islamic nuclear threats to Israel are already emerging independently of Pakistani atomic developments, largely because of Russian and Chinese assistance to Iran, Jerusalem now confronts an acceleration and enlargement of these threats. Moreover, Israel now faces the additional danger posed by Pakistani direct transfer of nuclear assets to certain regional enemies.

How shall Israel prepare for the unprecedented hazards created by the Islamic Bomb? Are these hazards likely to be magnified by a so-called Middle East "Peace Process?" What precise synergies exist between Oslo and the Islamic Bomb? How should Israel adjust its presumed obligations to sustain the Oslo Accords?

And what if there should be an actual nuclear war on the Indian subcontinent? What would such a war imply for the Middle East? Would there be a corresponding lowering of the nuclear threshold in Israel's own neighborhood? Would there be a lifting of the nuclear "taboo?" If so, would such a lifting be to Israel's overall security advantage or disadvantage?

There are many questions that need to be asked, quickly, fully and insightfully, by informed friends of Israel. One particularly important set of questions should deal with U.S. strategy and policy. How will the Clinton administration propose to deal with weaponization of Pakistan's nuclear capability? How will it assist India and Pakistan in reducing fears and conditions that heighten the prospect of nuclear exchange in South Asia? Can Washington deal effectively with the dangers of India-Pakistan nuclear war created by mechanical accident, miscalculation or inadvertence? What about war risks associated with shaky command/control procedures and unauthorized commands? And what would be the consequences of an American failure in this realm for Israeli security and survival?

There are many problems to be considered? Does the appearance of an Islamic Bomb suggest the need for more rapid Israeli development of anti-tactical ballistic missile (ATBM) defenses? Or would such development merely accelerate the development of new offensive ballistic missiles to be used against Israel? It was, of course, this fear - that defense in the nuclear age encourages arms racing - that first led to anti-ballistic missile treaties and protocols decades ago.

Should Israel hasten its efforts to deploy the Arrow (Hetz) ATBM, or would the Jewish State be better served by a policy of strengthened nuclear deterrence and/or selective non-nuclear preemptions? Can Israel rely on the Nonproliferation Regime of treaties, national laws and declarations, or is the primacy of Realpolitik over international law now overwhelming, incontestable and irreversible? Should Jerusalem rely more on promises for safety from Washington, or -in view of recent events - rely even less on such promises? Can nuclear deterrence serve Israel if the Jewish State is faced with irrational nuclear adversaries, or would such irrationality immobilize the dynamics of nuclear deterrence? If Israel does need to undertake various forms of preemption, can it do so entirely with conventional weapons, or will it need to use nuclear weapons to ensure destruction of very hardened enemy targets? If the latter, could Israel continue to endure in the community of nations after embracing such an unpopular (however indispensable) strategic option?

To lower the nuclear threshold in the Middle East, should Israel, confronting the consequences of an Islamic Bomb, concentrate on improving its conventional deterrent? Facing constant pressure from the Arab world, especially Egypt, to denuclearize altogether, should Israel prepare to give up the bomb - an idea once considered publicly by Shimon Peres - or would it be better for Israel to multiply, harden and disperse further its pertinent nuclear forces? In view of the recent explosions in South Asia, should Israel maintain its stance of "deliberate ambiguity," or would it be better to bring the bomb out of the "basement," thereby removing possible doubts about the vulnerabilities and capabilities of Israel's nuclear deterrent? If it chooses to bring the bomb out of the basement, should it be done merely by careful sorts of disclosure, or should Israel follow the recent testing examples of India and Pakistan?

The questions are daunting. The answers are elusive. But for Israel, the time for questions and answers can no longer be postponed. For Israel it is time to embark upon a broadly conceived strategic dialectic in which capable scholars and officials ask and answer hard questions, again and again and again, until the full complexity of issues can be understood and be taken into account. For Israel, the Islamic Bomb exploded by Pakistan in May is more than just another warning. It is the Final Warning.

Man Who Greeted Obama Dies Of Flu Next Day

Zionist Bush-Clinton fighting Obama in control of drug cartels in Mexico and South America.


EXCERPT under 'Obama's Visit' section in story below:

"The first case was seen in Mexico on April 13. The outbreak coincided with the President Barack Obama's trip to Mexico City on April 16. Obama was received at Mexico's anthropology museum in Mexico City by Felipe Solis, a distinguished archeologist who died the following day from symptoms similar to flu, Reforma newspaper reported. The newspaper didn't confirm if Solis had swine flu or not. "


Mexico's Calderon Declares Emergency Amid Swine Flu Outbreak
By Thomas Black

April 25 (Bloomberg) -- Mexican President Felipe Calderon declared an emergency in his country's swine flu outbreak, giving him powers to order quarantines and suspend public events.

Authorities have canceled school at all levels in Mexico City and the state of Mexico until further notice, and the government has shut most public and government activities in the area. The emergency decree, published today in the state gazette, gives the president authority to take more action.

"The federal government under my charge will not hesitate a moment to take all, all the measures necessary to respond with efficiency and opportunity to this respiratory epidemic," Calderon said today during a speech to inaugurate a hospital in the southern state of Oaxaca.

At least 20 deaths in Mexico from the disease are confirmed, Health Minister Jose Cordova said yesterday. The strain is a variant of H1N1 swine influenza that has also sickened at least eight people in California and Texas. As many as 68 deaths may be attributed to the virus in Mexico, and about 1,000 people in the Mexico City area are showing symptoms of the illness, Cordoba said.

Obama's Visit

The first case was seen in Mexico on April 13. The outbreak coincided with the President Barack Obama's trip to Mexico City on April 16. Obama was received at Mexico's anthropology museum in Mexico City by Felipe Solis, a distinguished archeologist who died the following day from symptoms similar to flu, Reforma newspaper reported. The newspaper didn't confirm if Solis had swine flu or not.

The Mexican government is distributing breathing masks to curtail the disease's spread. There is no vaccine against the new strain of swine flu, health authorities said.

Museums, theaters and other venues in the Mexico City area, where large crowds gather, have shut down voluntarily and concerts and other events canceled to help contain the disease. Two professional soccer games will be played tomorrow in different Mexico City stadiums without any fans, El Universal newspaper reported. Catholic masses will be held, the newspaper said, although church officials urged worshipers to wear breath masks and to avoid contact.

Schools will likely remain closed next week, Calderon said in the Oaxaca speech. The decree allows Calderon to regulate transportation, enter any home or building for inspection, order quarantines and assign any task to all federal, state and local authorities as well as health professionals to combat the disease.

"The health of Mexicans is a cause that we're defending with unity and responsibility," Calderon said. "I know that although it's a grave problem, a serious problem, we're going to overcome it."

Normal Airport Operations

Mexico City's international airport, which handles about 70,000 passengers each day, is operating normally, said Victor Mejia, a spokesman. Passengers are given a questionnaire asking if they have flu symptoms and recommending they cancel their trip and see a doctor if they do. The measures are voluntary, Mejia said, and no case of swine flu in airport passengers, workers or visitors has been confirmed.

Authorities throughout Central America have issued alerts to prevent the outbreak from spreading. Guatemala ordered tighter control yesterday of its northern border with Mexico, according to EFE. Gerberth Morales, who's heading the Guatemala government's response, said no cases of swine flu have been reported in his country, the Spanish news agency reported.

Brazil is intensifying vigilance in ports, airports and borders to check travelers' health, luggage, aircrafts and ships in a preventive action against the outbreak in Mexico, the Agency for Sanitary Vigilance said on its Web site.

To contact the reporter on this story: Thomas Black in Monterrey at tblack@bloomberg.net




Israel, Netanyahu, Sarkosy et le racisme negationniste des organisations sionistes provoqueront la prochaine guerre civile en France

Le Parti Anti Sioniste (P.A.S.) lance sa campagne en vue des élections européennes avec la création de plusieurs listes antisionistes en France.Son objectif est de s’opposer aux lobbys sionistes français et européens qui dictent à nos dirigeants et à nos hommes politiques leur conduite pour les intérêts d’un pays étranger (Israël).Les grands partis traditionnels ont droit au financement des partis et ont donc les moyens, donnés par le contribuable, de mener une campagne efficace auprès de l'opinion, relayée qui plus est par les médias complaisants.Il ne nous reste donc, à nous, citoyens français antisionistes, qu’à chercher des financements pour mener à bien notre campagne et faire connaître largement notre ligne politique.

Saturday, April 25, 2009

Mexican Swine Flu An Advanced Biowar Event That Will Be Bigger Than 9/11


By The Earl of Stirling

4-25-9

On 23 rd April 2009 the world began to become aware of a very strange new version of swine flu H1N1 in Mexico with limited cases in Texas and California. By the morning of the 24th of April, we began hear that there were hundreds of sick and 20 or so dead. By late in the day, we have learned that over 1,000 are now reported ill and over 60 are reported dead. There are solid reasons to suspect that this new Mexican Swine Flu is NOT a naturally occurring event but instead is an Advanced Biological Warfare recombination DNA genetically engineered virus.

Here is what we know of the virus so far. This virus has already gone international having crossed the border from Mexico to America. All schools in Mexico City have been canceled, millions of students told to stay home due to Mexican Swine Flu. Sick victims of this strange new virus are currently reported in California and Texas. Over 60 deaths reported in Mexico (could be substantially higher considering the state of Mexican health care and reporting).

Young healthy adults seem to be the most at risk. This is similar to the deadest killer flu in history, Spanish Flu in 1918. Most if not all nations with advanced biological warfare programs have been interested in recreating the Spanish Flu DNA sequence and several are reported to have done so.

The new Mexican Swine Flu has elements of DNA from the following: avian flu, human flu Type A, human flu Type B, Asian swine flu, and European swine flu. A strange combination never seen before and having less than 1/10% chance of being a natural event. Human and animal viruses from four or more continents suddenly recombine in a new flu during a non-flu season that spreads from human-to-human with a 10% fatality rating.

Over 1,000 reported infected in Mexico; true rate may be much higher. Mexico City seems to be the epicenter of the new virus. Mexico City has 20 million citizens, most terribly poor. Mexico City is notorious for its poor sanitation and public health. "Don't drink the water" has been the byword in Mexico City for decades. It is the perfect breading ground for an explosive growth of this new killer virus. Mexico City has closed all schools, public gatherings, public buildings. People are wearing medical masks on the streets. The government has announced a massive new emergency swine flu vaccination program that will be, at best, either totally non-effective or of very limited effect, and could be, at worst, a deadly option for patients. It is thought that the authorities are trying to contain public panic by announcing the vaccination program.

Both the World Health Organization and the US CDC (Center for Disease Control) have announced, today/24th April, that they are 'very concerned' about a global pandemic developing out of this new disease. Based on advanced biowargaming projections, it is already too late to stop the global spread of this new killer disease. Based on the three waves of Spanish Flu, the latter ones being more lethal, fatality rates may range from approximately 10% to 40% or so in later waves. More people could die in America, Mexico, Canada, Europe, and globally from Mexican Swine Flu than died in World War II.

This new flu is a lab created advanced biological warfare DNA genetically engineered virus that either: (1) Escaped accidentally from a lab; or (2) was deliberately released by a nation or non-state organization or a well-trained individual.

If there is a positive side to this coming global disaster, it may force governments to quickly come to grips with containing advanced biowar attacks. This is of considerable short term importance as Israel is apt to attack Iran by no later than mid-July 2009. The Iranians, having hired a large number of key ex-Soviet advanced biowar scientists 18 years ago and having spent billions on their asymmetrical MAD (mutually assured destruction) counter-force, are expected to respond to any significant attack on Iran with a biowar attack on Israel, North America, and Europe using in-place agents and dozens of genetically engineered viruses, many with very high projected kill rates.

This event is an advanced biological warfare event. It is far more important than 9/11 and, by itself, could bring deaths in such magnitudes as to exceed the number of deaths from all causes in the Second World War.

Stirling

Thursday, April 23, 2009

Durban II : Le nazisme israélien est une réalité éclatante


Dershowitz et Barak



Les juifs feraient bien d’en prendre conscience, au lieu de le nier

AUTEUR : Khalid AMAYREH خالد العمايرة

De la Californie à Sidney, en passant à Jérusalem sous occupation, les suprématistes sionistes sont très nerveux, ces jours-ci : ils assistent au rassemblement de milliards de personnes, qui, dans le monde entier, sont en train de se libérer, lentement mais définitivement, des chaînes de la propagande sioniste.

Plus de soixante années durant, les mensonges sionistes rebattus autour du crime contre l’humanité appelé Israël s’étaient en effet imposés dans une très large mesure. Le noir était devenu blanc et le blanc avait été repeint en noir ; l’énorme bobard avait été transformé en une soi-disant « vérité » glorifiée par les multitudes. Les victimes palestiniennes, totalement dépouillées et tourmentées à l’extrême, avaient été caricaturées en « terroristes et assassins, voire même (du temps qu’on y était) en antisémites s’efforçant de terminer le boulot entrepris par Hitler. »
Quant aux véritables nazis (dans cette histoire), j’ai nommé les juifs sionistes qui ont perpétré un des plus énormes crimes de l’histoire humaine, à savoir la destruction et la négation de la communauté palestinienne, ils étaient bien souvent présentés comme des pionniers progressistes censés avoir fait fleurir le désert, être une lumière pour les nations et l’unique démocratie au Moyen-Orient.

Aujourd’hui, il semble que la magie sioniste soit éventée, et qu’elle soit devenue totalement impuissante. Le monde découvre (enfin) qu’il a été embobiné, dupé et trompé durant toutes années. Il est temps de se réveiller, et de voir les réalités en face !

La conférence de Durban II, réunie à Genève aujourd’hui, vise à renforcer la paix, l’égalité et la justice dans le monde entier. Inutile de préciser que cela impose que les peuples et les gouvernements du monde entier doivent lutter et s’efforcer d’éradiquer l’oppression, le racisme et l’agression, pour ce faire.

C’est précisément ce qui rend furieux les leaders sionistes où qu’ils se trouvent, et cela se comprend fort bien. Nous savons tous que lutter contre le racisme et l’oppression, cela implique de défier Israël, un pays fondé sur le nettoyage ethnique, le pillage, l’oppression et le mensonge.

De fait, le simple fait, pour tout le reste de l’humanité, de faire siens les principes les plus élémentaires de l’égalité et de la justice suffit à provoquer une collision inévitable entre Israël et lui.

En résumé : impossible d’être authentiquement humain, et même impossible d’être humain tout court, sans s’opposer au sionisme. C’est ce que beaucoup d’habitants de notre planète sont en train de découvrir. C’est aussi ce qu’Israël et ses séides redoutent comme la peste, car ils savent qu’un « sionisme à visage humain » est un oxymore irréductible pour l’éternité.

C’est pourquoi les chiens de garde du sionisme, depuis Commentary, The New Republic, The New York Post, The Jerusalem Post, jusqu’à Dershowitz, Elie Wiesel, Netanyahou, Lieberman, en passant par Peres et les nombreux parangons du mépris et du racisme paniquent, aujourd’hui. Regardez leur visage : vous verrez à quel point ils sont inquiets et affolés.

C’est aussi ainsi que réagissent la plupart des criminels et des voleurs quand ils sentent que leurs crimes sont sur le point d’être découverts et qu’ils vont se faire attraper.

Mais comme tous les criminels et tous les voleurs, Israël et ses partisans souvent tribaux ne vont pas se contenter d’agiter un drapeau blanc et de se rendre à la vérité, aussi claire, aussi écrasante soit-elle.

Les sionistes prétendent souvent qu’ils bénéficient des Q.I. les plus élevés de tous les Terriens. Et alors ? Et alors ? Ne dit-on pas que beaucoup de criminels sont extrêmement intelligents ; c’est bien ça le problème, d’ailleurs, car la police est très souvent incapable de les arrêter...

Mais est-ce bien là de l’intelligence ? Sont-ce bien là des esprits réellement agiles ? De fait, si un(e) criminel(le) ou un(e) voleur/se avait été véritablement intelligent, il (ou elle) ne se serait pas abandonné(e) à un comportement délictueux, pour commencer. Une intelligence qui vous envoie à la potence ou sur la chaise électrique en fin de parcours est en réalité le summum de la stupidité.

Cette logique vaut indubitablement pour Israël, un État diabolique, qui a fait de beaucoup de juifs soit les instruments du mal, soit ses auxiliaires.

Prenons, par exemple, quelqu’un comme Elie Wiesel, un survivant de l’Holocauste, qui a rempli l’éther de toutes sortes de proclamations hypocrites et pontifiantes sur le caractère unique de la souffrance juive, comme si la souffrance de non-juifs avait été ou était moins authentique ?

C’est ce même homme qui nous bassine, depuis des décennies, assénant à qui veut l’entendre qu’Israël aurait le droit de commettre des crimes contre les Palestiniens et que le monde entier n’est pas légitime à critiquer le comportement qui n’a rien à envier aux nazis qui est celui d’Israël.

La « Nuit » de Wiesel a pris fin, et son peuple a pu se relever, mais ce peuple est hélas totalement mobilisé, fusse au prix de sa propre perte, dans l’utilisation, jusqu’à son dernier souffle, des derniers vestiges de la mémoire de l’Holocauste pour justifier, prolonger et perpétuer la « Nuit » palestinienne. Cela, à seule fin de satisfaire sa dépravation et les caprices nés de sa (soi-disant) supériorité ethnique et de son nombrilisme.

C’est le même Wiesel qui se précipite à Genève, aujourd’hui, pour défendre l’extermination, par Israël, d’enfants innocents et impuissants à Gaza, au simple motif que ces victimes abandonnées sont faibles et n’appartiennent pas à la « sainte tribu ».

Vous voyez donc de quelle manière le sionisme a métamorphosé et continue à métamorphoser les victimes de la bête nazie en menteurs sataniques, en brutes immorales et en assassins scélérats soutenant fanatiquement un État qui pense comme les nazis, se comporte comme les nazis et agit comme eux.

Mais cette dépravation semble ne pas connaître de limite. Telle est la nature d’une maladie démoniaque qui s’est emparée de tout un groupe humain qui pense que le monde doit l’autoriser à faire ce que personne d’autre n’a le droit de faire.

Ce sont des gens qui arguent du fait qu’ils seraient dans l’obligation de tuer les enfants des autres afin de s’assurer que les leurs ne se fassent pas tuer, ce sont des gens qui pensent qu’ils doivent tuer les mères des autres afin de s’assurer que leurs mères ne seront pas tuées. Des gens malades jusqu’à la moelle, qui pensent qu’ils sont contraints de perpétrer un holocauste afin d’empêcher la survenue d’un nouvel Holocauste.

Autrement dit, le monde doit leur permettre d’exterminer le peuple palestinien, le peuple libanais et probablement aussi le peuple iranien, histoire de leur donner un sentiment de sécurité...

Mais, dès lors que tout le monde critique leurs comportement meurtrier, consistant notamment à affamer la population de Gaza, à réduire en cendres des civils avec des bombes au phosphore ou à enfermer des millions de Palestiniens harcelés dans des camps de concentration, les sionistes se mettent à vociférer, de manière incontrôlable : Auschwitz ! Gestapo ! Kristallnacht ! Hamas ! Kamikazes !, ignorant totalement la laideur brutale de leur mentalité et la cruauté criminelle de leurs agissements.

C’est ce qui amène des animaux racistes tel un Avigdor Lieberman, qui allie la brutalité d’un Joseph Staline à la haine d’un Adolph Hitler, à fustiger la conférence de Durban, au motif qu’elle ne dénoncerait pas les violations des droits humains ailleurs qu’en Israël.

C’est comme une prostituée méprisable prêchant la moralité et la chasteté.

Mais l’hypocrisie pornographique n’est pas, et de loin, la spécialité de l’ancien malfrat moldave. Shimon Peres est-il en quoi que ce soit moins hypocrite, moins criminel ? Ou Netanyahou ? Ou encore Barak ? Ou même Ovadia Yosef ? Finalement, nous parlons ici de toute une génération de criminels pathologiques, dont la criminalité et les mensonges ne connaissent pas de limites.

Mon ami Gideon Levy [une des grandes plumes du quotidien israélien Ha’aretz, NdT], dont je respecte immensément le courage moral et la rectitude, a écrit qu’il n’est pas admissible de comparer le calvaire des Palestiniens avec l’Holocauste. Il n’en a pas moins reconnu qu’aujourd’hui Israël ressemble furieusement à l’Allemagne de 1933.

Doit-on en déduire que les Palestiniens devront attendre (les bras croisés) encore quelques années que Lieberman et sa cohorte de judéo-nazis mettent en actes leurs doctrines, de la même manière qu’Hitler, Eichmann et leurs cohortes aryennes nazies avaient mis en application les leurs quelques années plus tard ?

Le fait que la conférence de Durban II ait lieu (à Genève) est un signe positif. C’est en soi un pas dans la bonne direction, car la tenue de cette conférence, à l’encontre de la volonté du sionisme démoniaque, montre que le monde, ou tout au moins la plupart des peuples du monde, sont déterminés à regarder Israël droit dans les yeux et à lui dire : « Vous êtes des racistes, vous êtes des criminels, vous êtes monstrueux..., mais nous ne nous laisserons pas impressionner par la manière dont vous fomentez la haine ». C’est ce qui fait si peur aux sionistes ; c’est ce qui les désarçonne et leur fait perdre toute dignité.

Quant aux autres peuples, d’Europe et d’Amérique du Nord, dont les gouvernements continuent à languir sous la mainmise sioniste, un jour viendra où ils se réveilleront eux aussi et où ils se libéreront des chaînes des lobbies et des mensonges sionistes.

Ce jour n’est plus très lointain.




Traduit par Marcel Charbonnier, révisé par Fausto Giudice


Fausto Giudice est membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d’en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur, le traducteur, le réviseur et la source.


Sources : en anglais et en français


Wednesday, April 22, 2009

Les Etats-Unis et l'Europe se preparent a un effondrement total de leur economie

Effondrement economique total des USA : Spectre de guerre civile et secession :
Militaires US patrouillant dans les rues de certaines gandes villes americaines, avec des bassards de police, le Texas serait le premier etat a decreté l'etat d'urgence et un couvre feu obligatoire pour tous ces habitants.


L’Armée US se prépare à un « effondrement économique imprévu »




20 avril 2009 (Nouvelle Solidarité) — Aux Etats-Unis, des plans de contingence en cas de crise extrême sont discutés et visent à préparer les militaires à faire face à l’insurrection sociale qui vient.


Le 12 février le Director of National Intelligence, l’amiral Dennis Blair, parlant devant le Comité sur le renseignement du Sénat américain, a affirmé que la crise économique posait « la menace la plus grave à notre stabilité et notre sécurité nationale ». Cette crise, dit-il peut provoquer de « l’extrémisme violent » du même type que celui des années 1920 et 1930.


Le spectre des troubles sociaux fut évoqué dès novembre 2008 devant l’Académie de guerre de l’armée de terre. Une étude militaire, « Les inconnus connus : Chocs non conventionnels dans le développement de la stratégie de la défense », affirme que l’Armée américaine doit être prête à affronter une « dislocation stratégique violente, à l’intérieur des Etats-Unis », provoquée par « un effondrement économique imprévu », « une résistance nationale engagée » et « d’envahissantes situations d’urgence sur le plan de la santé publique ».


Tous ces événements, poursuit l’étude, pourraient provoquer « la disparition d’un ordre politique et juridique fonctionnel ». Des « violences civiles généralisées », poursuit le texte, « forceraient l’appareil militaire de réorienter in extremis ses forces afin de préserver les fondements de l’ordre public et de la sécurité des personnes ».


En clair, le chaos social et l’explosion de mécontentement provoqué par la non-résolution de la crise économique pourraient conduire le gouvernement américain à imposer, à l’aide de l’Armée, la loi martiale. Cet état d’exception « pourrait inclure l’emploi de la force militaire contre des groupes hostiles à l’intérieur des Etats-Unis ».


Alors, après la planche à billets et les récettes Keynesiennes des années 1920, veut-on réellement reprendre les « solutions » des années 1930 ?


Pour creuser le sujet : focus



http://www.solidariteetprogres.org/article5356.html

Monday, April 20, 2009

Présence de 'super-thermite' dans les tours du WTC : les preuves de l'imposture et la duplicité des medias


11 septembre 2001: De la Super-Thermite a servi à démolir les tours jumelles. Le jeu s’arrête ici pour les criminels et leur opération de camouflage



Par Christopher Bollyn,





J'ai été très encouragé de recevoir un don d'un professeur retraité de philosophie en l'Inde, qui a écrit: « Je suis un lecteur assidu de vos travaux depuis maintenant plusieurs années, et je pense que je me dois de les soutenir. » Le bon professeur a également joint ces paroles aimables à son don: «... comme un témoignage de soutien et de remerciements pour l'œuvre incomparable que vous faîtes. »


De voir qu’un professeur indien de philosophie supporte mon travail représente beaucoup pour moi. J'ai déjà séjourné en Inde et je respecte l’immense contribution de ce pays à la philosophie. Au cours des deux dernières semaines, j'étais plongé dans les archives recueillis aux cours des 8 dernières années pour les articles de mon livre, une historiographie sur le 11 septembre, qui a pour titre ‘La clé des événements du 11 septembre et le prix que j’ai eu à en payer’. Cela implique de parcourir près de 1,000 articles et de retenir ceux qui sont les plus pertinents à l’égard de ce qui s'est réellement produit le 11 septembre.


Les preuves de l’utilisation de la thermite étaient incontestables depuis le début. Le nuage explosif de lumière orange à gauche vient du point d'impact. Les nuages blanchâtres sont des indicateurs d’explosifs de thermite pré installés dans la zone cible de l'impact.


Mon livre, qui inclura la majorité de mes articles d’enquêtes originaux sur le 11 septembre, sera une historiographie c'est-à-dire, un corpus de la littérature historique, documentant la recherche de la vérité. Ce sera ma contribution à l'histoire écrite sur le 11 septembre. Après plus de 7 années de recherche et de rédaction, j’ai pensé que 2009 serait la bonne année pour publier mon livre; les travaux de recherches publiés récemment indiquent que ce sera une année cruciale pour la recherche sur le 11 septembre.


L'un des événements les plus importants dans la recherche de la vérité sur le 11 septembre a été la récente publication d'une étude scientifique, rédigé par neuf scientifiques, sur la découverte de « matériel thermique actif » que l'on retrouve dans la poussière provenant de l'effondrement des tours du World Trade Center. Cette importante découverte devrait faire la une des medias si nous vivions dans une société réellement démocratique avec une presse libre. Hélas.


L’étude écrite par le Dr. Steven E. Jones, de la Brigham Young University, et par huit autres personnes, fait suite à des recherches antérieures réalisées par le Dr Jones sur les preuves de l’utilisation de la thermite (mélange alumino-thermique) dans l'effondrement des trois tours du World Trade Center. Cette étude est d'une grande importance car elle révèle la preuve matérielle que la thermite active, sous une forme hautement explosive de « super-thermite », a été trouvé en grandes quantités dans la poussière issue de l'effondrement des tours. Cette preuve physique positive de super-thermite est une énorme percée; une première dans la recherche scientifique pour la vérité sur ce qui s'est passé lorsque les tours jumelles ont explosé dans la matinée du 11 septembre.


Si le président Obama était véritablement un homme du peuple, comme il prétend l’être, il parlerait de cette découverte, car cette preuve réfute totalement la version « officielle » des événements qui se sont déroulés le 11 septembre, [et] le paquet de mensonges sur lesquels la « guerre contre le terrorisme » est fondée. Si on avait une véritable liberté de presse aux États-Unis, cette découverte ferait la une des medias et elle serait l’objet de discussions sur tous les réseaux d’information partout dans le pays. Hélas, la découverte de la super-thermite dans la poussière du WTC ne fait pas la une des journaux parce que les politiciens ainsi que la presse aux États-Unis [ndt : et partout en Occident] sont étroitement contrôlés. Mais la vérité ne peut être aussi facilement contrôlée. Les états-uniens vivent aujourd'hui dans un pays aux embarrassantes contradictions, où les preuves scientifiquement démontrées, nous dévoilent que nos dirigeants sont complices, d’une énorme opération de camouflage criminelle sur ce qui s'est réellement passé le 11 septembre. Telle est la situation que je vis depuis maintenant plus de 7 ans.


Ce qui se produit[ra] à partir de ce point dépend[ra] en grande partie de ce que feront les gens travaillant dans les medias, ils possèdent désormais les preuves concernant ce qui a vraiment détruit les tours le 11 septembre : Les tours ne se sont pas effondrées à la suite d’incendies provoqués par la combustion de carburant de deux avions de ligne; elles ont été démolies avec des explosifs préinstallés, dont de grandes quantités d'un explosif très puissant sous la forme de super-thermite, qui a été appliqué sur des surfaces de l'immeuble dans les mois précédant le 11 septembre. Oussama Ben Laden et sa bande de vingt [collaborateurs] n'ont certainement pas aspergé de la super-thermite partout dans les tours du World Trade Center dans les semaines et les mois ayant précédés le 11 septembre – alors, qui l'a fait?


Pour les chercheurs de la vérité sur le 11 septembre, il s'agit d'un moment historique. Nous avons franchi un cap. D’autre part, pour ceux qui sont impliqués dans une opération de camouflage de la vérité, les choses ne feront que s'aggraver. Les preuves de [la présence de] super-thermite dans la poussière du World Trade Center, sont comme un texte écrit sur le mur. Pour les criminels du 11 septembre et leurs partisans le texte est très clair. Il signifie: Fin du jeu.

Voir image : http://www.bollyn.com/public/MoltenStreamCloseup.jpg
Les tonnes de métal fondu aperçu en s’écoulant de la tour Sud quelques secondes avant qu’elle ne s’effondre indiquaient l'utilisation de thermite tout comme les petites sphères de fer trouvées dans la poussière et le fer fondu dans les sous-sols des trois tours effondrées. Cependant, la découverte de super-thermite active dans la poussière des tours effondrées, constitue une preuve irréfutable qu’une forme extrêmement explosive de thermite sous la forme de nano particules a été utilisée pour démolir et pulvériser les tours – et les centaines de personnes qui sont demeurées prisonnières à l’intérieur. Alors, qui a placé ça dans les tours ? Oussama Ben Laden?


Traduction libre de ASSDBQ (Babytch) :


Source (anglais) :




The Open Chemical Physics Journal, Volume 2, 2009, ISSN: 1874-4125, pp.7-31 (25) Authors: Niels H. Harrit, Jeffrey Farrer, Steven E. Jones, Kevin R. Ryan, Frank M. Legge, Daniel Farnsworth, Gregg Roberts, James R. Gourley, Bradley R. LarsenThe complete 25-page paper can be downloaded in pdf format: http://www.bollyn.com/public/Active_Thermite_at_WTC.pdf
or from the publisher: http://www.bentham-open.org/

Niels Harrit, a Danish scientist and co-author of paper, on the evidence of super-thermite in the WTC dust, TV2 News, Denmark, April 6, 2009
http://www.youtube.com/watch?v=8_tf25lx_3o
Source en francais :

De plus en plus 'd'israeliens' souhaitent quitter la Palestine

Les criminels de guerre Barak, Peres, Netanayahu et leur derniere trouvaille politique pour sauver 'Eretz Yisrael', un gouvernement raciste de type apartheid-militaro-rabinique, est-ce que le criminel de guerre Sarkosy veut imposer le meme type de gouvernement aux francais, de pretendus laics ? Les masques sont tombés...


La Face D'Israël Est Entrain De Changer









Par John Mearsheimer




Avraham Burg croit, semble-t-il, que l'occupation a eu un effet profondément corrupteur sur Israël. Mais il y a quelque chose de plus qui se passe à l'intérieur d' Israël qui le préoccupe beaucoup : la nature changeante de cette société. Il dit, par exemple, que "la société israélienne est foncièrement divisée", et bien qu'il ne détaille pas les spécificités de cette division, c'est évident qu'elles ont une dimension politique et religieuse. Il croit que le centre politique de gravité d'Israël s'est déplacé de façon marquée vers la droite. Effectivement, il croit que la gauche a "diminué en nombre et est devenue marginale". Il voit également l'équilibre entre les Israéliens séculiers et religieux se déplaçant en faveur des religieux, et c'est pourquoi il écrit " l'établissement d'un état dirigé par des rabbins et des généraux est un possible cauchemar".
J'aimerai essayer d'étayer l'analyse de Burg, en faisant remarquer certaines tendances dans la société israélienne qui ont et continueront d'avoir un effet profond sur l'état juif dans la durée, mais dont on parle peu dans les médias de masse ici en Amérique. J'aimerai spécifiquement me concentrer sur la croissance des ultra orthodoxes ou Haredim en Israël, et l'émigration d' Israël, ce qu'on pourrait appeler une " Aliyah à l'envers". ( Le mot Aliyah signifie montée : monter en Israël c'est à dire aller s'y installer ndlt).











Quand l'état a été crée en 1945, il y avait seulement un tout petit nombre d'ultra orthodoxes en Israël. En fait, les Haredim étaient profondément opposés au Sionisme, qu'ils voyaient comme un affront à la tradition juive. Cependant, leur nombre a augmenté à pas de géant ces dernières années, de même que leur proportion dans la population israélienne. La raison en est simple : en moyenne, une femme Haredi a 7,6 enfants ce qui est grosso modo le triple du taux de natalité de la population juive israélienne. Ainsi donc, le Forward a rapporté en aout 2007 qu' en 15 ans de 1992 à 2007, la proportion d'enfants juifs fréquentant les écoles primaires d'état a diminué de 55% sur un total de 67%; en 2012, il tombera à 51%.Pendant ce temps, le pourcentage de ceux qui fréquentent les écoles Haredim est passé de 12,4% en 1992 à 26,7% en 2007 et une projection le donne à 31% en 2012."











La croissance rapide de la communauté ultra orthodoxe a des conséquences significatives pour Israël, car 30% des hommes ne travaillent pas et trés peu d'entre eux vont leur service militaire. Plus généralement, cela veut dire qu'ils joueront probablement un rôle majeur dans les décennies à venir dans la gouvernance d'Israël. Cela vaut la peine de noter que lors des récentes élections municipales de Jérusalem, le candidat ultra orthodoxe, Meir Porush, a dit que " dans 15 ans il n'y aura plus de maire séculier dans chaque ville d'Israël, à l'exception peut être de certains villages au fin fond du pays". Bien sûr il exagérait, mais son commentaire montre ce vers quoi Israël se dirige, et pourquoi Burg s'inquiète de rabbins dirigeant l'état.











La deuxième tendance c'est le grand nombre d' Israéliens qui ont émigré en Amérique du Nord et en Europe, et qui ne comptent pas retourner en Israël. Selon la plupart des estimations, il y a environ 5,3 millions de Juifs israéliens, et 5,2 millions de Palestiniens qui vivent dans le Grand Israël ( la Palestine historique). Il y a environ 300 000 individus vivant en Israël que le Bureau des Statistiques définit comme "autres". La plupart sont des membres de famille de Juifs immigrants ou d'individus qui ont des ancêtres juifs, mais pas de mère juive, et par conséquent ne sont pas classés comme Juifs par le gouvernement israélien. Si on compte ces "autres" comme Juifs, alors il y a 5,6 millions de Juifs israéliens. Voyons, cela veut dire qu'il y a 5,6 millions de Juifs israéliens et 5,2 millions de Palestiniens. Cependant tous ces Juifs ne vivent plus tous en Israël. C'est difficile d'obtenir des chiffres exacts sur combien d' Israéliens vivent à l'étranger, car le gouvernement a arrêté de publier ces chiffres depuis le début des années 70. Sur la base de différents articles publiés sur le sujet et de conversations que j'ai eu quand j'étais en Israël en Juin dernier, je peux valablement estimer qu'il y a au moins 750 000 Israéliens qui vivent à l'étranger. Cela veut dire qu'il y a maintenant moins de Juifs que de Palestiniens vivant dans le Grand Israël, même si on compte les 300 000 "autres" comme Juifs.











De plus, il y a d'énormes preuves qu'un nombre conséquent de Juifs israéliens aimeraient quitter Israël s'ils le pouvaient. Dans un article qui vient juste d'être publié dans le National Interest, John Mueller et Ian Lustic rapportent qu' " une étude récente indique que seulement 69% des Juifs israéliens disent qu'ils veulent rester dans le pays et un sondage réalisé en 2007 affirme que 1/4 des Israéliens envisage de partir, inclus presque la moitié des jeunes". Ils continuent en rapportant que i" dans une autre étude, 44% des Israéliens disent qu'ils seraient près à partir s'ils pouvaient trouver des meilleurs conditions de vie ailleurs. Plus de 100 000 Israéliens ont acquis des passeports européens")i. Je parie que la plupart de ces Israéliens qui ont opté pour la Diaspora sont séculiers et politiquement modérés, au moins dans le contexte israélien. Cela vaut ausi la peine de noter qu'il y a eu une immigration limitée en Israël depuis le début des années 90, et certaines années le nombre d'émigrants était supérieur à celui des immigrés.
Ces données semblent confirmer l'analyse de Burg que la société israélienne devient plus religieuse et moins séculière, et que le centre de gravité politique est bien plus à droite qu'il ne l'était auparavant. Je peux penser à 5 implications possibles de cette situation qui évolue.
Premièrement, ces tendances feront qu'il y aura peu de chance qu'Israël quitte la Cisjordanie et permette aux Palestiniens d'avoir un état viable à eux. Le Grand Israël va devenir un fait accompli, si cela ne l'est pas déjà.











Deuxièmement, il semble clair que les Juifs seront particulièrement dépassés en nombre par les Palestiniens dans le Grand Israël. Le fait démographique clé que je n'ai pas inclus ci dessus c'est qu'en moyenne une femme palestinienne a approximativement 4,6 enfants, tandis que le chiffre israélien est de 2,6 enfants. Le Grand Israël sera un état d' Apartheid.











Troisièmement, les jeunes Israéliens qui pensent comme Burg ont de grandes chances de se sentir de plus en plus mal à l'aise en Israël, et trouvent l'idée de vivre en Europe ou en Amérique du Nord de plus en plus attirante. Et l'Europe, qui va devoir affronter des problèmes de faible démographie d'ici peu, a de grandes chances d'accueillir favorablement - si ce n'est essayer d'attirer - ces Israéliens qui veulent y immigrer.











Quatrièmement, il y a de fortes chances pour que ce soit de plus en plus difficile pour les forces pro Israël aux Etats Unis de soutenir l'idée que Washington doit maintenir sa "relation privilégiée" avec Israël, parce que les deux pays ont des "valeurs communes". Il n'y a pas vraiment de similitude en terme de valeurs principales entre l' Israël émergente et l'Amérique contemporaine.











Cinquièmement, il semble aussi apparent que ce sera de plus en plus difficile pour les Juifs américains, spécialement les plus jeunes, de s'identifier avec Israël, et de sentir un profond attachement pour ce pays, ce qui est essentiel pour maintenir la relation spéciale.
En résumé, Israël a des problèmes, c'est pourquoi tous les Américains de toutes tendances - spécialement ceux qui se disent amis d'Israël - devraient lire le livre de Burg et commencer à en parler.











Source : [http://tpmcafe.talkingpointsmemo.com/2008/12/07-week






John Mearsheimer est professeur émérite R. Wendell Harrison de science politique à l’Université de Chicago













Saturday, April 18, 2009

Israel and 9-11 : MORE EVIDENCE THAT MOSSAD PUT SUPER-THERMITE IN THE WTC


NOW THAT WE HAVE PROOF THAT SUPER-THERMITE PULVERIZED THE TWIN TOWERS, WHAT DO WE DO?


By Christopher Bollyn,






Bring this information to the attention of every newspaper in the United States -- and around the world. Demand that the media and politicians at every level address the scientific evidence that proves that Osama bin Laden and his twenty thieves did not destroy the World Trade Center. Ask them to investigate and explain who put tens of tons of super-thermite in the Twin Towers.


Now that we have proof that super-thermite was used to demolish the Twin Towers of the World Trade Center, the question is how was it put into the towers? And who put it there? The quantity of thermite in the towers must have been huge based on the amount found in the dust.While Dr. Niels H. Harrit, one of the authors of the thermite study, told Danish TV2 that he suspected that as much as 100 tons of thermite may have been brought in on "pallets" – I suspect that some of it may have been applied as a spray.


The spraying of the extremely explosive nano-composite thermitic solution may have been disguised as an asbestos abatement project. By applying a film of super-thermite to floors and other surfaces the pulverization of the concrete could have been effected. This explains how so much concrete was pulverized. The huge amount of residual super-thermite also explains the incredibly hot fires that burned at temperatures hotter than the boiling point of iron beneath the rubble for months after the collapses.One such asbestos abatement project was begun at the World Trade Center in the fall of 2000.


Here is the notice of the project:


Contract WTC-115.310

The World Trade Center Removal and Disposal of Vinyl Asbestos Floor Tiles and Other Incidental Asbestos-Containing Building Materials Via Work

Order Estimate Range: $1,000,000 annually

Bids due Tuesday, October 17, 2000.


This contract was offered and the work was begun during Lew Eisenberg's reign as head of the Port Authority. This is before Larry Silverstein obtained the leases, but during the time that the privatization process was well underway. The director of the New York privatization program was Ronald Lauder, who has very close ties to Israel's intelligence agency, the Mossad, e.g. the Lauder school at the IDC, Mossad's private university in Herzliya, Israel.


I spoke with Burton Fried of LVI demolition and asbestos abatement several years ago about the report that his company had done this work. I tried to reach him again today at his office in Westport, Conn., but was told that he was out of the office until Monday.


Previously, Fried denied that LVI had done the work and said that a company called AASI had. The report that LVI had done the work, however, was reported in ENR, an engineering magazine of record, on September 13, 2001. The ENR reporter stood by her report that LVI had done the work; she said that LVI had been the source of the information.


LVI is a company that works on large-scale demolition projects by preparing the structure for the placement of explosives, usually done by Controlled Demolition Inc. (CDI) of Phoenix, Maryland. I then filed an FOIA with the Port Authority of New York and New Jersey to learn who had worked in the towers in the year before 9-11.


The long awaited response from the Port Authority was that all the records were assumed to have been destroyed in the collapses. How convenient.This discovery presents us with a new key question that must be answered: Who loaded the Twin Towers with super-thermite? It is only a matter of time now before we discover who loaded the buildings with tons of super-thermite and how they did it. The architects of terror never thought we would get this far, but we have. The tables are now turned 180 degrees. We are no longer "conspiracy theorists" – they are.


The New York Times, CNN, FOX News, and the U.S. government will eventually have to deal with the new reality. Osama Bin Laden certainly did not put super-thermite in the World Trade Center. So, who did?We cannot accept a split reality where the rational mind understands the scientific facts and physical evidence that disprove the unproven fairy tale of Arab terrorism. The scientists have now proven beyond a shadow of a doubt that the fairy tale is a pack of lies. These two competing versions of events cannot both be true. The 9-11 game is over, it ended with the publication of the evidence of super-thermite in the WTC dust. Now it is only a matter of time now before the guilty are exposed. The mass media and government must deal with the facts. They can no longer avoid the truth of what really happened on 9-11.


If anyone has any information about this "asbestos abatement" work or how super-thermite may have been loaded into the towers in 2000-2001, please send an email to bollyn.books@yahoo.com

Thank you.



Sources:



Niels H. Harrit on Denmark's TV2 News, April 6, 2009 (high resolution) http://agenda911.dk/article.php?story=nanothermite_tv2news

Friday, April 17, 2009

A Citizen Action Plan to Demand the Truth of 9-11

Evidence of thermite was evident from the first moment. The light-orange explosive cloud to the left is coming from the point of impact. The whitish clouds are indicative of pre-planted thermite explosives in the area targeted for impact.



By Christopher Bollyn,






"You are apparently doing a fantastic job on the 911 research issue. This is a collective effort and it is wonderful to know that people like you are so actively promoting the truth. Keep up the good work!!!"- Dr. Niels H. Harrit, co-author of the paper showing active thermite in the WTC dust to Christopher Bollyn, April 16, 2009


It is time for concerned citizens to ramp up the political pressure for the truth of 9-11. As Dr. Harrit wrote, "this is a collective effort." It is time for a citizen action plan to demand accountability by our media and political leaders!


Today, more than 7 years after the terrorism that changed the world, we now have scientific proof that the Twin Towers were demolished - using an extremely powerful form of Thermite, a highly energetic nano-composite known as Super-Thermite.


Active bits of this incredibly powerful explosive were found in 4 different samples of dust from the collapsed towers.My recent article, Super-Thermite Demolished Twin Towers on 9-11: Game Over for Criminals and Cover Up, explains the historic significance of the publication of this scientific discovery. In Denmark and Estonia, two staunch allies in the War on Terror, this discovery, which disproves the official version of events, has already been published and discussed in the national news media.


We cannot allow this crucial discovery to be ignored by the politicians and media in Australia, Canada, the United Kingdom, and the United States of America.In Denmark, Dr. Niels H. Harrit, one of the authors of the research paper, discussed the significance of this discovery on a television news program.


In Estonia, the discovery of Super-Thermite was reported in the national news magazine, Eesti Ekspress.What we have to do as concerned citizens with moral courage seeking the truth of what really happened on 9-11 is to spread this information to our local news media and ask them to publish the information about this crucial discovery.


We also have to bring this discovery to the attention of our local politicians, representatives and senators in the U.S. Congress. We the people have to use our power to force this issue to be discussed in the media and the halls of power. As I said in my articles about this discovery, the writing on the wall is clear for the 9-11 criminals and those involved in the cover-up: it says "Game Over." It is time for us to pull the plug on those who have hijacked the truth about 9-11 for more than 7 years.


I urge you to send the link to the scientific paper entitled "Active Thermitic Material Discovered in Dust from the 9-11 World Trade Center Catastrophe" to your local and national news media. Send it to your political leaders at the local, state, and national levels. Demand that they address this discovery and investigate who is responsible for putting massive amounts of Super-Thermite in the Twin Towers before 9-11.Thank you, for your support and efforts to spread the truth about 9-11. I am currently working to put my book Solving 9-11 together for publishing this spring. Please consider sending a donation to support my work. A donation can be most easily sent by clicking on the link to support my research and writing: http://www.bollyn.com/



Thank you for your support,



Sources:Bollyn, Christopher, "Super-Thermite Demolished Twin Towers on 9-11: Game Over for Criminals and Cover Up," April 14, 2009



Bollyn, C., "Super-Thermite Found in World Trade Center Dust," April 5, 2009 Both at: http://www.bollyn.com/index.php?id=10095Harrit, Niels H. et al, "Active Thermitic Material Discovered in Dust from the 9/11 World Trade Center Catastrophe,"



The Open Chemical Physics Journal, Volume 2, 2009, ISSN: 1874-4125, pp.7-31 (25) Authors: Niels H. Harrit, Jeffrey Farrer, Steven E. Jones, Kevin R. Ryan, Frank M. Legge, Daniel Farnsworth, Gregg Roberts, James R. Gourley, Bradley R. LarsenThe complete 25-page paper can be downloaded in pdf format:

http://www.bollyn.com/public/Active_Thermite_at_WTC.pd%20for from the publisher: http://www.bentham-open.org/



Niels Harrit, a Danish scientist and co-author of paper, on the evidence of super-thermite in the WTC dust, TV2 News, Denmark, April 6, 2009http://www.youtube.com/watch?v=8_tf25lx_3o

Le criminel de guerre Netanyahu declenche une nouvelle intifada Al Aqsa pour continuer son nettoyage ethnique


Message Ya Aqsa Manta Waheed Israel assassin d'enfants
Uploaded by Alliance-ANR-UDR-MDS



Les Palestiniens viennent en masse dans la sainte mosquée d’Al-Aqsa pour la défendre

Al-Quds occupée – CPI
http://www.palestine-info.info/


Les Palestiniens arrivent en masse dans la sainte mosquée d’Al-Aqsa. Ils ont commencé à rejoindre la mosquée hier jeudi.

Cheikh Kamal Al-Khattib, vice-président du Mouvement Islamique dans les territoires palestiniens occupés en 1948, affirme que le peuple palestinien tout entier donne sa vie pour protéger la sainte mosquée d’Al-Aqsa.

Nous disons à Al-Aqsa qu’elle n’est pas seule. Elle fait partie de notre âme, de notre religion, de notre culture, dit Al-Khattib.

La ville d’Al-Quds a été occupée par les Perses, par les pharaons, par les Romains, par les Croisés. Mais elle a toujours pu vaincre toute occupation. La ville d’Al-Quds restera palestinienne, arabe et musulmane.

Pour sa part, cheikh Mohammed Hossein confirme que la sainte mosquée d’Al-Aqsa ne sera jamais un sujet de discussion.

Ce lieu est à nous. Il n’est pas étonnant que les Palestiniens arrivent en masse pour soutenir la sainte mosquée d’Al-Aqsa. C’est un message au monde entier consistant à dire que tout le peuple palestinien, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, vient aux côtés d’Al-Aqsa.
Par ailleurs, cheikh Ali Abou Qaren, responsable du Mouvement Islamique d’Al-Naqab, a critiqué les dirigeants arabes pour leur silence face aux violations israéliennes pratiquées contre la ville d’Al-Quds. Cependant, les habitants de la ville d’Al-Quds répondent présents à l’appel lancé pour sauver la sainte mosquée d’Al-Aqsa. Le cheikh les salue et leur dit : « Combien sera grand votre récompense au Ciel ! ».

Rapport: La guerre de renseignements entre les occupants israéliens et la résistance palestinienne


Gaza- CPI

http://www.palestine-info.info/


Sans relâche, les services israéliens de renseignements essaient d’engager des Palestiniens. Ils font l’impossible pour recruter dans tous les domaines, des pêcheurs travaillant sur la place de la bande de Gaza, en particulier.


Ces tentatives ne font que montrer l’ampleur de la guerre de renseignements engagée entre les occupants israéliens et la résistance palestinienne.


En effet, les services israéliens se sont vus désabusés, désorientés, désarmés, après que les services de sécurité du ministère palestinien de l’intérieur de la bande de Gaza avaient pu détruire la plupart de leurs réseaux de collaborateurs. Des réseaux que les Israéliens avaient mis des années et des années à construire. Le manque de renseignements chez l’armée israélienne a pesé lourd lors de sa dernière guerre menée contre Gaza.


L’échec des plans sionistes


Les services palestiniens, main dans la main avec les résistants palestiniens, ont mis en tête de leur liste de priorités la volonté de démanteler et de frapper toute tentative israélienne d’enrôler de nouveaux agents.


Notons que les Israéliens ont beaucoup perdu lorsque le mouvement du Hamas avait fait tomber les anciens services de sécurité de la Bande. Ces services corrompus étaient une passoire infiltrée par des collaborateurs. Maintenant, les Israéliens font tout pour compenser leur perte inestimable. Ils cherchent n’importe quelle méthode pour infiltrer Gaza, devenue de plus en plus impénétrable. Ils essaient surtout de profiter des points de passage, des points commerciaux en particulier. Mais les services palestiniens et les résistants palestiniens arrivent à mettre en échec les tentatives malheureuses de l’ennemi.


Affrontement acharné


Les Israéliens ont mené une guerre des plus destructrices contre la bande de Gaza. Des milliers et des milliers de tonnes d’obus israéliens sont tombés sur la Bande. Cependant, ils n’ont pas pu atteindre leurs objectifs, les vrais les cachettes de la résistance palestinienne. Il leur manquait les informations nécessaires. Un grand nombre d’agents avaient été liquidés, avant, pendant et après la guerre. Les Israéliens avaient confié à certains d’entre eux des missions paramilitaires et même militaires.


Viser les pêcheurs


La fragilité récente de leurs services de renseignements pousse les Israéliens à se focaliser sur les pêcheurs palestiniens. Ils veulent les recruter comme collaborateurs. Les services palestiniens étonnent tout le monde en donnant des coups terribles à ces tentatives israéliennes.
Islam Chahwan, porte-parole de la police de Gaza, dit que les Israéliens ne laissent aucune porte sans la frapper pour engager des Palestiniens de la bande de Gaza, une opération désormais difficile, sinon impossible. Ils enlèvent donc des pêcheurs, les harcèlent pour qu’ils travaillent pour eux. C’est vrai qu’on ouvre l’œil sur eux, leur cas reste tout de même dangereux, vu leur niveau d’éducation et le niveau dur d’harcèlement pratiqué sur eux par les kidnappeurs israéliens.


Une double confrontation


Le travail des services de sécurité et des résistants palestiniens ne s’arrête pas sur le bord de la découverte et de l’anéantissement des réseaux de renseignements. Eux aussi, ils enrôlent des collaborateurs dans leurs services. Les agents repentis étaient, dans la dernière guerre agressive israélienne menée contre Gaza, de forte utilité pour la résistance palestinienne. Ils lui fournissaient des informations primordiales sur les mouvements de l’ennemi. Une réussite considérable pour la résistance, pour le Hamas, pour les brigades d’Al-Qassam.

Cette guerre de renseignements non déclarée entre la résistance palestinienne et les occupants israéliens sera un élément à prendre en considération dans toute guerre militaire à venir.

Tuesday, April 14, 2009

Effondrement de l'appareil securitaire egyptien


Les premieres unités de Mujahideen ont perforé les frontieres israeliennes et sement deja le chaos dans le sud de l'entité sioniste




Comment nous vous l'expliquions il ya trois mois, des milliers de combattants principalement Arabes se preparaient a enfoncer les lignes egypto-americano-israeliennes lors de vagues d'assaut successifs, apres qu'une partie de la securité egyptienne, debordée et sous-equipée se soit retournée contre ses maitres.




Les services secrets militaires egyptiens viennent de decouvrir que ce sont des factions egyptiennes qui ont permis la destabilisation du gouvernement egyptien, coupable de trahison. Mubarak sur ordre de ses maitres israeliens tente de destabiliser le Liban, prochaine cible des israeliens. Ceux-ci ayant clairement affirmé que les frontieres Sud etaient etanches...




Il semble qu'elles ne le sont pas du tout... Le gouvernement ne sait pas combien de combattants ni combien d'equipements militaires ont pu entrer en Palestine... de meme qu'ils n'ont toujours pas pu identifier les 'responsables egyptiens'... La bataille de Gaza n'etant qu'a son début, si Israel souhaitait frapper le Liban au Nord pensant que le sud ne bougerait pas, car les frontieres etant 'etanches', c'est raté...




Nous avons également recu la confirmation qu'au moins une quarantaine de combattants Arabes ont ete assassinés par la police egyptienne dans le Sinai ces dernieres semaines... La Resistance Islamique avait prévu l'effondrement du regime Mubarak avant l'été 2009... Plusieurs bataillons de police se sont rebellés contre le gouvernement egyptien, celui-ci a du faire appel aux forces speciales de la police dans le Sinai... Meme scenario au sein de l'armee egyptienne, au moins 500 militaires egyptiens ont eté transferés et evacués du Sinai car ils refusent de tirer sur des personnes qui voudraient entrer en Palestine... provoquant des debut de revoltes dans les casernes egyptiennes...




En diabolisant le Hezbollah, Mubarak espere gagner un peu de temps pour etouffer la rebellion au sein de ses forces de securité... et rassembler autour de lui... car Mubarak pense que c'est au travers d'alliances secretes avec le Hezbollah que des elites dirigeantes des forces de securite egyptiennes se sont retournées contre lui. Mubarak ne pourra jamais s'en prendre a son armee ou a sa police de front, il prefere accuser le Hezbollah coupable de vouloir destabiliser l'Egypte, rien que ca !




Les dégats du genocide de la bande de Gaza sont extremes au sein de la population egyptienne et d'une partie des elites militaires et policieres du pays... qui eux pensent qu'en laissant filtrer des combattants Arabes au Sinai, une zone tampon, avec le reste du pays pourrait aider a contenir une agression israelo-americaine... L'efficacité de la guerilla islamique ayant fait ses preuves en Iraq, Afghanistan et dernierement a Gaza...




Le pire des cauchemards pour les israeliens seraient d'etre embourbés dans le Sinai, faisant face a une armee reguliere et un flux continu de combattants entrant dans le sud de l'entité... Les egyptiens ont compris que Mubarak ne pourrait pas les proteger d'une invasion israelo-americano-OTAN du type de celle de 1956...




Wa Allah 'alam




Abu Suleyman






Rafah – CPI





Des sources locales ont affirmé que les forces de la sécurité égyptienne ont démoli, hier soir, lundi 13/4, plus de 6 tunnels sur les frontières de la Bande de Gaza avec l'Égypte.



Les sources ont dit que la sécurité égyptienne a démoli 6 tunnels utilisés pour le transport des marchandises vers la Bande de Gaza encerclée depuis plus de 2 ans successifs.



Les sources ont déclaré que les tunnels démolis se trouvent près du quartier "Brésil" et Es Salam, à lest de la ville Palestinienne de Rafah.



On souligne que les autorités égyptiennes ont intensifié leurs campagnes contre l'entrée des marchandises vers la Bande de Gaza encerclée.




Al Qods occupée – CPI



Un haut responsable sécuritaire israélien a averti les colons de voyager ou rester dans la région de Sinaï égyptienne et dans d'autres pays, par crainte des opérations d'enlèvement.



Un haut responsable sécuritaire israélien a averti les colons de voyager ou rester dans la région de Sinaï égyptienne et dans d'autres pays, par crainte des opérations d'enlèvement. Les masses médias hébreux ont rapporté, hier lundi 13/4, que le président du département de la lutte contre le terrorisme de l'entité sioniste, a averti les touristes israéliens de rester en Égypte.
Le responsable sioniste a souligné qu'un grand danger menace les sionistes car plusieurs côtés travaillent à Sinaï pour tuer ou enlever des colons sionistes, comme le mouvement du Hamas et du Djihad islamique, selon ses propos.



Des masses médias sionistes ont rapporté d'autres responsables sécuritaires à l'entité sioniste, qu'ils conseillent les israéliens qui se trouvent à Sinaï de changer leurs lieux dans les hôtels et les restaurants.



Les responsables sécuritaires sionistes ont appelé également les israéliens de ne pas voyager à certains pays dont la Jordanie, la Libye, la Mauritanie, la Thaïlande et la Colombie qui représentent un grand danger pour les sionistes.

Sunday, April 12, 2009

Mossadnik Sarkosy, Israel, France and the 'Somalian' pirates...

Israeli mossadniks, Bernard Kouchner, FM, Sarkosy and MoD minister Herve Morin behind pirates in Somalia for the sake of israel's interest


French-Israeli mossadnik Sarkosy at work in Somalia









“I just got this down from upstairs”—meaning the Secretary of Defense’s office—“today.” And he said, “This is a memo that describes how we’re going to take out seven countries in five years, starting with Iraq, and then Syria, Lebanon, Libya, Somalia, Sudan and, finishing off, Iran.” I said, “Is it classified?” He said, “Yes, sir.”






'It doesn't take many grey cells to see that the US and Israel are up to some of their usual mischief in creating this pseudo-crisis about Somali pirates.'




When the Islamic Courts Union (ICU) held sway over Somalia, piracy had been virtually eradicated.



Fear of Islamic law scares off pirates



Colin Freeman in Mogadishu and Justin Stares in Brussels October 17, 2006SOMALIA'S new Islamic rulers have rid the country of the pirates who terrorised cruise ships and freighters off its shores.Ever since the east African nation's collapse into lawlessness 15 years ago, its 4000-kilometre coast has provided a haven for armed buccaneers who use high-speed launches to rob passing craft.But since Somalia's new Islamic Courts Union seized control of Mogadishu and much of the south of the country in June, piracy has been virtually wiped out under threat of tough sharia punishments.




The crackdown was highlighted in a recent report by the Merchant International Group, which specialises in advising companies on trading in hot spots around the world.But that kind of peace doesn't go well with the "Wars for Empire and Israel" crowd, so they supplied Ethiopia with money, weapons and advisors so they could invade Somalia and overthrow the ICU.Which the US backed Ethiopian troops did in January of 2007.




Not long after that, "pirates" began appearing off the coast of Somalia, taking tankers as prizes and demanding ransom.Add in the fact that Israel's ZIM Integrated Shipping Services is one of the world's largest maritime operators..... What's that? You don't know who ZIM is?ZIM is one of the Israeli owned companies that hot footed it out of the WTC one week before the attacks, even agreeing to give up their $50,000 dollar deposit on their lease.




They had to get out out since they knew damn well they didn't want to be there when the MOSSAD/CIA 9/11 attacks took place.So who's giving those Somalia "pirates" the inside info they need to snag the correct ships? And why in the hell is HRM Hillary acting this is like a repeat of the Barbary Coast War of 1805?Are we being setup for another war, to be pimped AGAIN by those DC bozos who are in service to the only ones benefitting from these endless wars, Wall Street and Israel?The big story about the recent "pirate" grab is on the Maersk Alabama, which ships out of Norfolk, VA, which just happens to be the city where ZIM has its North American HDQ's located only minutes away from one another.And that Maersk is mobbed up with the U.S. Department of War.



Maersk Line, Limited is based in Norfolk, Virginia, and is one of the Department of Defense's primary shipping contractors. It has been a reliable partner for the government in peacetime and war for almost 30 years. It manages a fleet of nearly 50 ships in commercial and government service, including vessels requiring Top Secret security clearances.Besides Africa's oil and natural gas, does Israel also have an interest in that continent's water?



Israel is suffering its greatest drought of the past decade and will have to stop pumping from one of its main drinking water sources by the end of the summer, according to a top official . "The situation is very, very bad," Water Authority spokesman Uri Schor said in March of 2008.By the year 2020, Israel's population is expected to grow by about a third, to 8.5 million. This will cause huge increases in demand for agricultural produce and products, but urban use of land and water will also increase enormously. Part of the higher demand - notably for field crops (such as cereals, oilseeds and sugar) and for milk products, fish and beef - will have to be met by increased imports.