Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Sunday, May 02, 2010

Terrorisme d'Etats France-Algérie : qui a tué les moines français ?

Sachant que Alain Juppe pouvait former une alliance avec Dominique de Villepin, pour 2012. Sarkozy demanda a Juppé d'entrer dans son gouvernement, apres avoir essayé une fin de non recevoir lors d'une visite éclaire de Sarkozy a Bordeaux. Sarkozy sur conseils de l'ambassade d'Israel, qui considere Juppé comme un juif marocain qui 'se hait', pour ne pas avoir aidé Israel a envahir l'Iraq, organisa la fuite du genéral Buchwalter. En 1995, Juppé fut entre autre responsable de l'affaire des moines durant son mandat dans le premier gouvernement Chirac ou la droite classique venait de terasser la droite communautariste juive sioniste de Balladur-Sarkozy. Le dossier algerien etant geré par differentes officines de droites comme de gauche au sein du gouvernement, dont celle de la mafia de la France-Israel, un espece de gouvernement parallel (comprenant des membres issus de la communauté juive sioniste, pro-israeliens, venant de tous partis politiques en France, et qui se disent chargés de veiller aux interets d'Yisrael et de sa communauté en France et en Europe, rien que ca !).


Aucune version ne prend en compte le fait que depuis la présidence du juif sioniste Chadli Bendjedid au debut des années 1980, plus connu dans les milieux sous le nom de code de Khemeyes, un agent de la France-Israel, et l'apparition d'un autre juif sioniste, le géneral Larbi Belkheir (décedé), l'armée algerienne est passée sous tutelle de la DST en France. Larbi Belkheir s'est attaché a mettre en place au niveau de la sécurité militaire, puis du DRS des sefarades algeriens, travaillant pour le compte du gouvernement francais. Ainsi, furent choisis par Paris, les generaux Smain Lamari (décedé) et Mohamed Mediene, dit Tewfik.


Ces generaux travaillent pour le compte de clans essentiellement franco-israeliens (les 'decret Cremieux' ou juifs pieds noirs pro-israelien d'Algerie), leurs reseaux se composant de pieds noirs, et de sefarades ayant émigrés en France apres la 'decolonisation' en 1962. Ces réseaux de juifs sionistes, des deux cotés de la meditéranée, sont responsables du declenchement de la guerre civile en Algerie suite a la victoire du FIS en 1991 et de la préparation de la guerre civile en France en ce moment ou l'on voit les memes reseaux au sein de la police, de la justice, des affaires etrangeres et la defense des deux cotés de la rive s'activer pour declencher une guerre civile et des rafles, razzias anti-musulmanes, comme au bon vieux temps de l'empire colonial.


Ces réseaux franco-algero-israeliens ont monté de toutes pieces l'assassinat des gendarmes francais dans le quartier de Hussein Dey. Francois Leotard (un franco-israelien) fut au ministere de la defense. Ils ont monté de toutes pieces le detournement d'avion d'Air France, Balladur (un franco-israelien) etait premier ministre. Ils ont monté de toutes pieces les attentats de 1995. Juppé alors premier ministre, fut pris en charge par les reseaux de la maison Pasqua au sein de la DST et l'anti-terrorisme (controlée directement par le mossad) furent derriere les attentats.


En 1996, les mercenaires de la DST, venus depuis l'ex-yougoslavie entrerent par le Maroc en Algerie, les massacres de milliers d'innocents commencaient. Les moines de Tibhirines furent victimes d'une operation franco-algerienne de la DST en Algerie. Il existe des rapports au sein de l'armée algerienne qui denoncent ouvertement Smain Lamari et Tewfik comme etant des 'juifs de la DST'. Les généraux Touati, Guenizzia, Nezzar, M. Lamari et autres Betchine travaillant pour le reseau du moment le plus offrant et le plus puissant en France. au gré des gouvernements a Paris. Tout comme Chenot et Malbrunot en Iraq plus tard, ou Aubenas, ce sont les memes reseaux au sein du gouvernement francais de droite (extreme droite juive sioniste) qui ont monté les operations, pour 'faire passer la loi sur le hidjab' au sein de la population en France (une operation de l'ambassade israelienne a Paris).


Jusqu'a ce jour, les gouvernements successifs en France ont tout fait pour etouffer le scandale des GIAs, dont tous les emirs, dont le premier Layada, affirmaient avoir été pris en charge par la DST, depuis 1989. Jospin, Belkheir eurent alors l'idée de ressortir la periode coloniale et les 'excuses officielles de la France', un écran de fumée, ainsi que le pantin Bouteflika, afin que les algeriens vivant en Europe notament, ne puissent s'organiser pour denoncer et poursuivre devant les autorités internationales, le terrorisme de la France-Israel et de son gouvernement de pantins-harkas a Alger. Pres de 15 ans apres, la France-Israel ne peut plus ni actionner ou bloquer les plaintes contre elle, et les enquetes qui prouvent son implication dans les operations terroristes au maghreb et le genocide de populations inncocentes, menacent la stabilite des reseaux terroristes franco-maghrebo-israeliens et donc la stabilité de la France, controlée aujourd'hui par Israel.


Les lois sur le hidjab en 2004 pour punir les Musulmans du fait de la non-participation de la France aux guerres americano-israeliennes d'Afghanistan et d'Iraq, puis sur le niqab-burqua-sitar, en 2010 pour preparer psychologiquement les francais a une guerre en Iran (extension de la guerre au Moyen Orient), mais egalement a une guerre civile en France, dixit Eric Zemmour, et 'les combattants qu'il n'a pas encore'. Le scandale du GIA ayant destabiliser les services et les clans de la France-Israel, dont principalement la DST, nouvellement fusionnée au sein de la DCRI, pour proteger les reseaux terroristes de la France-Israel ayant imaginé et mis en pratique la guerre civile en Algérie pour la seconde fois. Sarkozy pour sauver sa tete, envoit directement la France dans une guerre civile programmée, comme le veut le plan de Netanyahu du dit 'choc des civilisations', qui doit servir a officialiser l'entrée d'Israel au sein de l'union européene.


Le message est clair, la France-Israel ne doit pas etre prise pour cible, ni destablisée, ou la mafia de la France-Israel, declenche une guerre civile. Le message est recu, et la reponse est la suivante :'nous vous identifions, nous vous traquons, et nous vous fumons tous, les uns apres les autres'.


Tous ceux de la France-Israel qui ont du sang sur les mains finiront au bout d'une corde ! Nous verrons combien de mosquées Hortefeu, l'ultra-raciste sioniste d'Auvergne, peut mitrailler et combien de bombes il peut faire sauter, avant qu'il ne soit pris dans les filets !


Rira bien qui rira le dernier l'israelien !


Abu-Suleyman

Islamic-intelligence





No comments: