Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Wednesday, May 26, 2010

Quand les israeliens d'Europe demantelent les pays et les soumettent aux banksters sionistes de Washington, Londres, Berlin, Tel Aviv

Il faut donner l'illusion aux goys que la souverainete de leurs pays n'est pas menacee. Pour cela, il faut renforcer les extremes droites qui se pretendent nationalistes, mais qui en fait sont la pour organiser la regionalisation et le demantelement des pays, l'exemple du VLAAMS est criant, viendra l'UDC de l'agent berlinois Freyssinger, l'Allemagne veut Zurich et sa place financiere, la ligue du Nord qui elle n'a jamais cache sa volonte de couper l'Italie en deux et le FN de la Marine, qui a tout mise sur Israel !

Comment fait-on pour pousser en premiere place les extremes droites europeenes alors que pendant trente ans elles ont ete l'objet de toutes les foudres. On utilise l'islamophobie et le 'peril vert' vehiculee par les gouvernements europeens de droite comme de gauche. Rien de neuf, ca fait 1000 ans que les europeens 's'unissent' en faisant des croisades contre 'l'enemi exterieur', avant les communistes, maintenant les musulmans, qui en l'occurence est devenu 'interieur'.

D'une pierre deux coups, sous les budgets de rigueur, qui sont en eux-memes des declarations de guerre contre leurs propres peuples, comme en Grece, les gouvernants sionistes fabriquent des soldats pour leur futures croisades tout en donnant l'impression a leurs goys-esclaves que les pays dans lesquels ils vivent sont souverains, or c'est le retour au moyen age que les israeliens d'europe travaillent a retablir. De la meme facon qu'ils procedent au Moyen Orient pour mieux le dominer... Combien de temps faudra-t-il aux goys souchiens europeens pour comprendre que leurs veritables ennemis sont les Zemmours , Sarkozy, Attali, Balladur et leurs maitres fabriquant de haine, de terrorisme dont ils font le commerce au bazar du Likoud... Attali et consorts affirment tout haut ce qu'ils veulent, une monnaie unique, le siege de l'ONU a Jerusalem, une europe et une amerique du nord soumise fournissant chaire a canon et esclaves pour payer les dettes et les croisades des banksters createurs et financiers d'Israel, confiants et surs d'eux-memes nous disait l'autre...

Abu-Suleyman

Lorsque Schäuble et Attali font encore pire que Balladur

24 mai 2010 (Nouvelle Solidarité) – Lorsqu’Edouard Balladur expliquait il y a quelques mois qu’« Il est souhaitable que l’Eurogroupe, qui rassemble les ministres des Finances des seize membres de la zone, reçoive le pouvoir d’approuver les projets de budget élaborés par les gouvernements avant que ceux-ci ne soient soumis à leurs Parlements respectifs », il semblait bien que l’on ne pouvait pas faire mieux pour définitivement enterrer les gouvernements nationaux et le peuple qu’ils sont censés représenter.

Que nenni ! C’était sans compter sur le ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble, et Jacques Attali.

Le ministre d’Angela Merkel, lors d’une réunion de l’Eurogroupe du 21 mai, aurait en effet demandé que cet examen des budgets nationaux ne se fasse pas par le regroupement des ministres des Finances, mais par la Banque centrale européenne ou un « cercle d’instituts de recherche indépendants », c’est-à-dire, par des institutions explicitement non-élues et indépendantes du pouvoir politique !

Dans la même veine, Jacques Attali, dans un entretien avec Le Nouvel Observateur, explique que l’alternative à la faillite et à la rigueur passe par la création d’« une agence européenne du Trésor qui émettrait les emprunts à la place des États […] Cela laisserait le temps de mettre en place un vrai plan de retour à l’équilibre, avec une gouvernance européenne. »

Et attention aux réfractaires : « Si un pays ne suivait pas la trajectoire convenue, c’est la Commission [européenne] qui prendrait les commandes. De manière automatique. »

Pour l’instant pas besoin de demander la permission à Jean-Claude Trichet ou Manuel Barroso pour défendre nos acquis républicains. Alors profitez-en…


http://www.solidariteetprogres.org/article6657.html

No comments: