Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Monday, June 07, 2010

Israel, Netanyahu perdent un pion essentiel en Europe, Sarkozy forcé de demissionner suite au scandale du Karachigate

Avertissement: La situation est un peu plus complexe que cela, du fait des sautes d'humeurs de Londres et de Berlin, qui sont indirectement liés a des tres grandes operations destabilisation a l'echelle continentale. J'ecrirai un article sur le sujet, j'attend les resultats d'une operation anti-terroriste majeure que les autorites turques ont lance contre des réseaux terroristes israeliens basés en France et en Allemagne. Je reitere les avertissements des reseaux islamiques de renseignements sur le bassin mediteranéen, les reseaux d'extremes droites juifs sionistes en Israel, France et l'Allemagne finalisent des operations terroristes utilisant des bombes sales, avec du materiel radioactif nucleaire, qu'ils feront exploser dans des bateaux sur des ports de pays mediteranéens mais egalement européens, certains ont parle du vatican, les reseaux islamiques ont donne une liste de plusieurs cibles et de villes portuaires, voire situées sur de grands fleuves europeens.

Apres le massacre des humanitaires du Mavi Marmara, les israeliens ne manqueront pas de faire sauter des villes européenes pour retourner l'opinion en leur faveur et accelerer leur agenda de guerre au Moyen Orient. Je rappelle simplement que nos informations ont toujours parlé de l'utilisation de bateaux et non d'avions comme vous pouvez facilement le verifier sur le blog ou sur le net. Ceci explique entre autres la situation de tres fortes tensions en France, ce dont, encore une fois, Sarkozy et les malades mentaux qui le conseillent, n'ont pas mesuré, l'ampleur de la situation et de l'atmosphere hostile au gouvernement d'occupation sioniste Sarkozyste. Les appels a la demission de Sarkozy ne sont qu'une confirmation du rejet d'une partie des elites europeenes du changement de cadre de gestion suite aux crises grecques, espagnols, anglaises et portuguaises, une situation qui reste complexe, mais qui explique en grande partie les operations de prises de controle par une ultra-minorité de zelotes du contient européen.

Wa Allah swt 'alam
Abu Suleyman

Suite du rapport de la police luxembourgeoise

Les lettres qui accusent Nicolas Sarkozy

La société off-shore, basée à Luxembourg, par laquelle transitaient des commissions sur des contrats d'armements, a écrit aux plus hautes autorités françaises, dont Nicolas Sarkozy, afin de réclamer des fonds à l'État français.

Les lettres qui  accusent Nicolas Sarkozy

Créée en 1994 avec l'aval de Nicolas Sarkozy alors ministre du Budget, Heine est utilisée par la branche internationale de la Direction des constructions navales (DCNI) pour verser les commissions aux intermédiaires sur les contrats d'armement, légales jusqu'en 2000. (AFP)


Dans ces courriers rédigés entre 2006 et 2008, dont fait état le journal Le Parisien lundi, les gérants de Heine SA, s'inquiètent de l'avenir de cette société et demandent la marche à suivre. Plusieurs de ces lettres, également adressées à l'ancien président de la République Jacques Chirac, ont été saisies par des policiers luxembourgeois à la demande de la justice française.

Créée en 1994 avec l'aval de Nicolas Sarkozy alors ministre du Budget, Heine est utilisée par la branche internationale de la Direction des constructions navales (DCNI) pour verser les commissions aux intermédiaires sur les contrats d'armement, légales jusqu'en 2000. L'une d'elles, écrite le 29 novembre 2006 à Nicolas Sarkozy laisse supposer une relation entre l'ancien ministre de l'Intérieur et Heine. «Votre lettre du 28 septembre dernier nous est bien parvenue. Mais à ce jour elle n'a pas été suivie d'effets», écrivent ses administrateurs pour qui «il y a une grande urgence à agir».

Huit millions d'euros

En 2004, la DCN, qui est un organisme public, souhaite mettre fin à sa collaboration avec Heine et la société qui lui a succédé, Eurolux. Selon plusieurs protagonistes de l'affaire, les dirigeants de Heine se seraient alors livré à un chantage auprès de la DCN et de ses autorités de tutelle en vue d'obtenir la somme qui, selon eux, leur était due. «Ils voulaient une indemnisation qu'ils estimaient à huit millions d'euros. Ils ont écrit un peu partout, à l'Élysée notamment», a raconté en octobre au juge d'instruction Philippe Japiot, président de DCNI de 2001 à 2007.

La vente de sous-marins au Pakistan en 1994, au cœur de l'enquête sur l'attentat de Karachi en 2002, laisse supposer, selon plusieurs témoins, l'existence de rétrocommissions -illégales- en faveur de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995, ce que l'ancien Premier ministre dément. Dans une autre lettre à Jacques Chirac datée du 26 avril 2006, l'un des administrateurs, Yves Schmidt, rappelle que «de très gros montants ont circulé entre DCNI et Heine SA». «J'attire votre attention sur la personnalité des destinataires, des sommes versées», écrit-il au chef de l'État de façon sibylline.

Peu après son élection, Jacques Chirac avait ordonné que soient stoppés les versements de commissions pouvant donner à des rétrocommissions. Les dirigeants de Heine ont également écrit en janvier 2007 à Michèle Alliot-Marie, alors ministre de la Défense pour solliciter un rendez-vous, et en février 2008 à François Pérol, ancien administrateur de DCN et alors secrétaire général adjoint de l'Élysée.

lessentiel.lu avec AFP



http://www.lessentiel.lu/news/monde/story/18732333

No comments: