Sunday, October 24, 2010

Les Palestiniens des territoires occupés en 48 refusent l’Etat juif

Gaza – CPI
www.palestine-info.info

Le comité supérieur des Arabes des territoires palestiniens occupés en 1948 s’est réuni, le 14 octobre 2010, dans la ville d’Al-Nassira. Les participants ont confirmé leur position, prise le 14 novembre 2007, refusant de reconnaître "Israël" comme un Etat purement juif. Ils refusent également que cette reconnaissance soit liée aux négociations israélo-palestiniennes. Ce lien a est dangereux au niveau stratégique pour la cause palestinienne et pour l’existence des Arabes dans le pays.


La réunion a demandé aux Arabes et à leurs dirigeants de prendre les thèses israéliennes avec beaucoup de sérieux, de prendre les mesures nécessaires pour stopper les mesures discriminatoires prises par le gouvernement d’extrême droite dirigé par Benyamin Netanyahu, le premier ministre israélien.
Les participants ont décidé de commémorer le massacre de Kafr Qassem, le 29 octobre 2010, une occasion de protester contre les dernières mesures. Le massacre de Kafr Qassem n’était-il pas une des premières déportations effectives des Arabes, après 1948 ?

Ils ont aussi approuvé des mesures à prendre au niveau local, régional et international afin de confirmer la position des Arabes refusant un Etat juif, d’expliquer les conséquences catastrophiques d’un tel Etat discriminatoire, de mettre sous la lumière du jour les entraînements militaires de l’armée israélienne entamés pour faire face à toute révolte arabe, dans le cas d’une déportation massive, selon un accord prochain de paix.

Parmi les décisions approuvées se trouvent les suivantes :

1 – Commencer une large campagne de pétition refusant l’Etat purement juif et mettant en garde contre les entraînements militaires.
2 – Adresser une note aux institutions internationales expliquant la position des Arabes.
3 – Travailler pour rendre les gens prêts à faire face aux mesures israéliennes.
4 – Mobiliser les Juifs luttant contre les lois discriminatoires et contre l’Etat juif.
5 – Envoyer des délégations à l’autorité palestinienne, au président du sommet arabe, à la Ligue Arabe, au Comité des droits de l’homme, à l’Organisation des Nations Unies, à la Conférence islamique et à l’Egypte, pour éclaircir la position des masses arabes.

Pour leur part, les députés arabes de la Knesset travailleront pour contrer toutes les tendances discriminatoires et afin d’obtenir de soutien d’autres députés.

Les participants ont catégoriquement condamné la poursuite pratiquée contre les imams des mosquées pour leurs positions politiques et religieuses.

Ils ont également catégoriquement condamné les opérations de démolition, pratiquées par le gouvernement israélien dans la région d’Al-Naqab en général et à Al-Araqib en particulier, ainsi que les tirs qui les accompagnaient.

Enfin, ils ont montré leur soutien aux habitants d’Al-Naqab et d’Al-Araqib, aussi qu’à la manifestation prévue pour le début du mois prochain qui s’orientera vers les bureaux du gouvernement, dans la ville d'Al-Quds.

Rapport publié par le site Arabs48, le 17 octobre 2010, traduit et résumé par notre Centre Palestinien d’Information (CPI).

No comments: