Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Monday, November 15, 2010

Israël au secours de l’Algérie française : L’État hébreu et la guerre d’Algérie (1954-1962)

La France-Israel n'a jamais quitté l'Algerie. Au pouvoir officiellement a Paris, les pieds noirs du sud de la France et surtout ceux de Corse et leurs mentors sefarades sionistes haineux  et nostalgiques de l'Algerie n'ont jamais arreté leur sale guerre contre les algeriens et plus generalement toutes les colonies en Afrique, perpetuant le pillage des richesses et en organisant le chaos partout ou cela était possible dans les pays arabes ou a majorité musulmane, pour proteger le flanc ouest d'Israel. Il n'est pas surprenant  de voir que l'OAS ou le SAC de Pasqua etaient des officines liées et travaillant main dans la main avec le mossad. La carriere fulgurante du criminel et terroriste Pasqua de la 'french connexion' ou de celle  de sa brosse a reluire raciste Guéant le prouve. Dire que Guéant est le cerveau de Sarkozy c'est ne rien avoir compris au fonctionnement des israeliens de France... 


La guerre d’indépendance algérienne n’a pas laissé l’Etat d’Israël indifférent. En premier lieu parce que lorsqu’elle éclate en novembre 1954, l’État hébreu est un partenaire géostratégique et économique privilégié de la France. Ensuite parce que très vite, l’importante communauté de confession juive vivant dans les départements français d’Algérie paraît elle-aussi menacée par les nationalistes islamistes du FLN.





Réservez avant sa parution le nouveau livre de Roland Lombardi. Aidez à l’édition et à la diffusion de « Israël au secours de l’Algérie française ». Vous recevrez l’ouvrage dans quelques jours, dédicacé par son auteur.


La guerre d’indépendance algérienne n’a pas laissé l’Etat d’Israël indifférent. En premier lieu parce que lorsqu’elle éclate en novembre 1954, l’État hébreu est un partenaire géostratégique et économique privilégié de la France. Ensuite parce que très vite, l’importante communauté de confession juive vivant dans les départements français d’Algérie paraît elle-aussi menacée par les nationalistes islamistes du FLN.



Partant de ce constat, Roland Lombardi a effectué un travail de recherche qui renouvelle les connaissances sur les enjeux géopolitiques du conflit. Israël au secours de l’Algérie française éclaire la forte implication israélienne et celle des services secrets du Mossad à toutes les étapes du drame algérien. Parmi celles-ci, Lombardi révèle que la rupture avec la politique des dirigeants de la IVe République, opérée par De Gaulle à l’égard d’Israël a coïncidé avec le fossé grandissant séparant la politique gaulliste et les Français d’Algérie. Enfin, l’essai de Roland Lombardi met en lumière les liens tissés par le Mossad avec l’OAS et l’éphémère projet d’une partition permettant de regrouper sur une même partie de territoire les communautés européenne et juive sépharade.



Par l’accès à des sources militaires et policières nouvelles et à partir de recherches universitaires indiscutables, loin des approches sensationnelles, partiales ou polémiques, l’auteur offre un livre passionnant et inattendu sur des événements proches, au coeur des débats historiographiques contemporains.



Israël au secours de l’Algérie française de Roland Lombardi aux Editions Prolégomènes, (www.prolegomenes-editions.fr). ISBN 978-2-917584-20-0 - 146 pages, format 15 x 21 cm, couverture quadrichromie, dos carré collé.



Roland Lombardi a 34 ans. Ancien parachutiste des troupes de marine, cadre à la Poste, titulaire d’un Master 2 en Histoire contemporaine, il poursuit, parallèlement à son activité professionnelle, des recherches universitaires sur les rapports entre la France, l’Afrique du Nord et Israël. Il est l’auteur d’une étude sur l’image du dirigeant Ménahem Begin dans la presse française et d’un essai sur la politique à Marseille, Le Grand Gâchis, paru aux Éditions Prolégomènes en 2007.



Extrait :



« C’est dans un quotidien israélien qu’à 78 ans, l’ancien agent Avraham Barzilai a décidé de parler de son passé d’agent du Mossad, en Algérie. Notamment à Constantine où, à l’âge de 29 ans, il  avait été envoyé par les services secrets israéliens, en compagnie de son épouse et sous la couverture d’un emploi de modeste enseignant d’hébreu, afin de monter des cellules opérationnelles pour faire la guerre à l’ALN.

L’ancien agent Barzilai et son responsable direct, Shlomo Havilio, en poste en 1956 à Paris, révèlent dans les détails une opération des services du Mossad qui ont entraîné et armé des cellules composées de jeunes juifs de Constantine pour faire la guerre aux terroristes.

Les deux agents, qui avaient déjà servi dans l’unité 131 des services de renseignements de l’armée israélienne en Egypte, avaient déjà organisé des cellules similaires pour déstabiliser le gouvernement de Nasser en armant des juifs égyptiens, et monté une opération qui rata, plus connue sous le nom de code
de « la sale affaire ».
--------------------------

NB. Le prix de souscription comprend la dédicace et l’envoi postal de l’ouvrage.


Renseignements : 06 86 56 71 01


Source - http://labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=3355 -

No comments: