Friday, February 24, 2012

Aqsa : Violents affrontements entre les fidèles et les forces armées occupantes

La police sioniste agresse les citoyens et tire sur eux







Ismael Hanyeh, depuis le Caire, rappelle aux Arabes et aux Syriens la primauté du combat pour la libération finale de la mosquée Al Aqsa



Jérusalem - CPI


De violents affrontements ont éclaté, après la prière du vendredi 24/2, entre les fidèles palestiniens à el-Aqsa et les forces armées occupantes israéliennes qui l’ont envahie après la prière.

« Les forces armée de l'occupation israélienne ont pris d'assaut la mosquée sainte d’el-Aqsa, après la prière, ce qui a conduit à de violents affrontements entre les fidèles et les forces occupantes qui ont utilisé des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes, alors que les Palestiniens ont répondu en lançant des pierres sur les soldats, au moment où l’armée sioniste a imposé des restrictions sur l'entrée des jeunes Palestiniens de prier dans la mosquée.


Pour sa part, des sources médiatiques hébreu ont déclaré que les troupes de l'armée ont pris des mesures militaires lourdes dans le voisinage d'el-Aqsa depuis les premières heures du matin.

Le coordonnateur des médias de la Fondation d’el-Aqsa, Mahmoud Abou Atta a souligné que les soldats armées de l’ennemi occupant israélien ont monté, pour la première fois depuis l'occupation de Jérusalem, le toit de la mosquée orientale (la chapelle principale d’el-Aqsa en forme de dôme d’argent), en notant qu '«il est un signe très dangereux de la part de l’occupation ».

 Abou Atta a confirmé dans ses commentaires diffusés par l'agence "Quds Press » que« les fidèles »sont toujours présents dans les places et sur les portes, et que la plupart d’entre eux ont inhalé le gaz lacrymogène, affirmant que l’armée a également utilisé des balles assourdissants et à caoutchouc, ajoutant que de grandes forces armées occupantes ont chassé les priants à l’intérieur des esplanades des mosquées ce qui a entrainés beaucoup de blessés.

De son côté, le président du Comité pour la défense de Silwan, Fakhri Abou Diab, qui a été blessé par une balle en caoutchouc dans la jambe, a affirmé que les forces armées de l’ennemi occupant ont transformé les esplandes de la mosquée bénie en un champ de bataille, où le sang des fidèles et priants s’est écoulé par tout dans la mosquée sacrée, en plus de dizaines de cas d'asphyxie à l'intérieur du Dôme du Rocher.

Abou Diab a déclaré à l’agence « Quds press " que la barbarie de l’ennemi occupant signifie à une intention délibérée de l’occupation de prendre d'assaut la mosquée bénie, car il n’y  avait aucune confrontation avant l’offensive des forces occupantes dans la mosquée d’el-Aqsa"

No comments: