Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Monday, August 13, 2012

Operation Merah : les mensonges des mythomanes racistes et incompetents de la DCRI, la DGSE, la justice, les affaires etrangeres, le CRIF pour mettre les populations Musulmanes de France et d'Europe a feu et a sang au nom de 'la defense d'Israel'. Notons que les israeliens publient en plein milieu des vacances et au beau milieu du mois de Ramadan. Ces gens la sont des nazis talmudistes! L'etat francais a joue la guerre et a perdu, la DCRI et la DGSE doivent payer, les tetes doivent etre coupees ou cette operation sarkozyste restera dans les annales comme le debut de la defaite militaire franco-israelienne contre les populations Musulmanes vivant en Europe. L'affaire Merah est loin d'etre terminee, la guestapo du CRIF sera demantelee de gre ou de force

Affaire Merah : à quoi joue la DCRI ?

 Source 
"Accablant et dérangeant. C’est ce qui ressort des documents classés secret-défense de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) concernant Mohamed Merah, déclassifiés vendredi dernier par le ministère de l’Intérieur et transmis à la justice.

Ces 23 pages de rapports confidentiels rédigées entre 2007 et 2011, dont nous avons pris connaissance, apportent la preuve que le tueur à scooter était non seulement surveillé et connu des services depuis au moins 2009, mais qu’il constituait une « CIBLE PRIVILÉGIÉE » de la DCRI pour sa proximité avec des islamistes radicaux toulousains clairement identifiés, tout comme son frère Abdelkader.

(...)

DÉCEMBRE 2011 : la menace « d’actions armées ». Un mois après son retour du Pakistan, en novembre 2011, Mohamed Merah est entendu par l’antenne locale de la DCRI à Toulouse. Si le compte rendu de l’entretien ne fait étonnamment pas partie des documents déclassifiés, un rapport rédigé le mois suivant relate néanmoins l’interrogatoire.

Lors de celui-ci, Merah « confirmait s’être rendu en Afghanistan et au Pakistan », soulignent les policiers, qui ne font même pas état du prétexte touristique avancé par Merah pour justifier son voyage. Sur les raisons de son retour, « il déclarait être revenu en France pour régler des problèmes avec la justice française ». Ces déplacements constituent une « menace directe », souligne le rapport, « car les jeunes djihadistes peuvent revenir avec pour instruction de conduire des actions armées ». Glaçante prémonition."

NB : Jusqu'à présent, officiellement, la DCRI disait qu'elle prenait Merah pour un banal "touriste". Ce qui est désormais certain, c'est qu'elle nous prenait pour des poires.
 
http://blanrue.blogspot.co.uk/2012/08/affaire-merah-quoi-joue-la-dcri.html

No comments: