Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Wednesday, October 10, 2012

Israel prepare la destruction de la mosquee Al Aqsa pour construire le temple du machiah... un pas de plus vers la guerre mondiale

Les raids sionistes faits à la mosquée d’Al-Aqsa : préparation à un grand désastre ?

Al-Khalil (Hébron) – CPI
 http://www.palestine-info.cc/fr/


Une guerre d’une nouvelle sorte se prépare dans les sanctuaires de la sainte mosquée d’Al-Aqsa, visant le temps, l’espace et l’identité. Elle dénigre les cultes, le sacré, la patrie. C’est une guerre préparant le terrain à ce qui suivra ces incursions, ces raids, ces invasions donnés aux places de la mosquée. C’est une guerre pour changer la réalité du terrain, une guerre existentielle. C’est une guerre visant à diviser la grande mosquée. Petit à petit, les grandes lignes de ce plan diabolique sont plus claires.

Une nouvelle catastrophe ?

Djamel Amro, expert en affaires de la ville d'Al-Quds, dit à notre Centre Palestinien d’Information (CPI) que les raids donnés à répétition aux cours de la sainte mosquée d’Al-Aqsa vise à apprivoiser l’esprit palestinien, à l’acclimater, à le formater afin que toutes ces invasions et toutes ces profanations faites à la grande mosquée ne soient plus choquantes, afin qu’il soit prêt à accepter ce qui suit ces agissements. Ces agissements pourraient conduire à infliger à Al-Aqsa ce que le sanctuaire d’Al-Ibrahimi, dans la ville d’Al-Khalil (Hébron), avait subi : un affreux massacre sioniste contre des fidèles musulmans qui a été pris comme prétexte pour la diviser et priver les Palestiniens de leur mosquée si chère à leur cœur.

L’intensification des raids donnés à la sainte mosquée d’Al-Aqsa, ajoute Amro, n’est pas le fruit du hasard ; elle est appliquée selon un plan mis en place par des psychologues sionistes pour deux raisons. Tout d’abord, le plan veut ausculter la réaction palestinienne. Puis il vise à imposer de nouvelles réalités sur le terrain, de façon à ce qu’elles deviennent petit à petit, avec le temps, des scènes banales. Et lorsque les médias les répètent, ces scènes d’invasions quasi-quotidiennes, et que le Palestinien se montre silencieux, le deuxième stade débutera : la division de la sainte mosquée d’Al-Aqsa. En effet, les sionistes font des agissements qu’ils font suivre d’un moment de silence, puis des agissements suivis d’un grand silence, jusqu’à l’arrivée du terme de leur plan, comme cela a été le cas de la sainte mosquée d’Al-Ibrahimi.

Les occupants sionistes projettent la division des cours de la sainte mosquée d’Al-Aqsa. Ce projet est devenu de plus en plus clair et évident, surtout après la mainmise faite sur les palais omeyyades adjacents aux murs de la mosquée, après la mainmise faite sur une partie du cimetière d’Ar-Rahma, ainsi que sur la porte Al-Maghariba et le quartier d’Al-Charaf. Toutes ces mainmises font partie du plan destiné à encercler davantage la mosquée, une phase avant le rêve final : destruire la mosquée et construire le temple à sa place.

Netanyahu complice du crime

Les habitants regardent d’un mauvais œil les agissements sionistes dans la sainte mosquée d’Al-Aqsa : les fidèles âgés de moins de quarante-cinq ans sont interdits d’y entrer. La garde sur ses portes est renforcée, sauf contre les invasions des colons sionistes, entre autres. Les habitants d’Al-Quds remarquent que ce plan se fait sous l’auspice d’associations sionistes et du gouvernement de Netanyahu. Ce gouvernement permet, depuis quelques mois, à ses soldats d’entrer dans la mosquée avec leurs uniformes militaires.

Abdou Aj-Jabbar Abou Nadjma, un garde d’Al-Aqsa, dit au correspondant du Centre Palestinien d’Information (CPI) qu’ils ont pour mission de protéger la mosquée. Les forces sionistes d'occupation soutiennent cependant les colons pendant leurs raids. Cela confirme le fait qu’elles sont de mèche avec les envahisseurs. En effet, des dizaines de colons envahissent les cours protégées par des centaines de policiers et de soldats : « Parfois, ils nous arrêtent au profit des colons et leurs provocations contre les fidèles et les lieux ».Et si on se réfère aux déclarations et aux décisions du gouvernement de l’occupation israélienne, on remarque qu’il y a un accord tacite sur le plan de division de la sainte ville d’Al-Quds. Le plan est exécuté en plusieurs phases. Les soldats et les unités spéciales donnent des raids aux cours de la mosquée et tirent même des balles. Ce ne sont que des entraînements pour les phases suivantes. Puis le gouvernement facilite les raids des colons, ce qui confirme le rôle du gouvernement sioniste dans cette attaque discriminatoire. Puis ce gouvernement ajoute de l’huile sur le feu en considérant les cours de la mosquée comme des parcs publics, disent les habitants de la ville d'Al-Quds.
L'organisation islamique condamne les attaques contre la mosquée d'el-Aqsa

Jérusalem - CPI


L'Organisation Islamique suprême de Jérusalem a tenu une réunion d'urgence, ce matin, pour discuter des événements contre la Mosquée bénie d'el-Aqsa, au cour de cette semaine, et plusieurs décisions ont été prises.

L'Organisation a déclaré dans un communiqué publié à la suite de la réunion que ce qui s'est passé, après la prière du vendredi dernier, dans la mosquée bénie d'el-Aqsa «est une action délibérée et planifiée », notant qu’une fois la prière fut terminé, un flux des dizaines de soldats occupants israéliens se sont dispersés dans les cours de la mosquée d'el Aqsa, accédant aux plusieurs portes tirant des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes toxiques sur les fidèles blessant plus de 20 personnes et arrêtant plus de 20 autres. Ils ont mis la terreur dans les cœurs des fidèles et ont crée le chaos dans les esplanades sacrées de la mosquée sainte.

Le communiqué a fermement condamné les incursions répétées contre la Mosquée d'el-Aqsa par les forces armées de l'ennemi occupants, ses groupes de renseignements, ses partis extrémistes et par les fonctionnaires de son gouvernement et du Knesset.
Elle a rejeté complètement les déclarations agressives contre la mosquée d'el-Aqsa. Il a aussi dénoncé les attaques perpétuelles contre les mosquées et les églises à Jérusalem en particulier, et la Palestine en général.

L'Organisation affirmé que l’occupant israélien est responsable des violations flagrantes contre la mosquée bénie et les lieux saints.

Elle a souligné que toute partie d’el-Aqsa appartient à la civilisation des musulmans, sa légitimité, ses croyances et sa religion. Il a souligné que la mosquée est sacré et non pas un objet soumis, et nous ne renoncerons plus à un tel grain de sa terre.

En appelant les gouvernements et les régimes du monde arabo-islamique à assumer leurs responsabilités à l'égard de Jérusalem, el-Aqsa et les lieux saints, l'Organisation confirme qu' « el-Aqsa n'est plus seulement en simple danger, mais elle confronte, sans précédent, de multiples dangers, donc ne nous laissez pas seuls ! »

L'Organisation Islamique a ajouté dans sa déclaration que les fidèles de la mosquée d'el- Aqsa sont déterminés dans leur promesse et défendent la mosquée, et ceci est de leur devoir au nom de la nation islamique dans son ensemble. Mais cela ne dispense pas les musulmans dans le monde entier de leur responsabilité car les menaces contre la mosquée s’aggravent, plus que jamais et de jour en jour.

No comments: