Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Sunday, November 11, 2012

Apres l'humiliante defaite de Netanyahu a Washington, escalade militaire a Gaza: La résistance répond aux agressions de l’occupation blessant plusieurs soldats israeliens et des colons. L'Egypte met son armee en alerte, Netanyahu perdra les elections du 22 Janvier 2013, il a besoin d'une guerre dans le Golan, au Liban, a Gaza et en Egypte-Libye, Mali, Algerie pour se refaire

Gaza - CPI


 La résistance palestinienne n’a pas hésité à répondre au massacre commis par les forces armées de l'occupant israélien à l'est de Gaza, hier soir. Elle a alors frappé les colonies et les sites de l’occupation par des lance-roquettes. 

Les brigades d’el-Quds, la branche armée du mouvement du Jihad islamique, a déclaré dans un communiqué dont notre CPI a reçu une copie, le bombardement du poste militaire Kerem Shalom (Abou Salem), à l'est de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, par deux obus de mortier de 120 mm, et a également annoncé le bombardement de la colonie de Sdérot par deux roquettes, soulignant que ceci est une réponse normale au massacre commis à l’est de Gaza.


D’autre part, les brigades de Nasser Salah Eddin, l'aile militaire du Mouvement de la Résistance Populaire, ont lancé une campagne « la facture de la vengeance » (représailles), en réponse à la campagne de "massacre de Shajaiyeh et l’escalade israélienne sur notre secteur bien-aimée."

Les brigades ont déclaré dans un communiqué dont le CPI a reçu une copie, que les Moudjahidins (combattants) ont tiré trois roquettes "Nasser 4" sur Netivot, Eshkol et Sderot, hier soir, et ont également ciblé le site militaire de Kissufim par une fusée de type 107.

À leur tour, les « Brigades du martyr Abou Ali Moustafa », l'aile militaire du Front Populaire de la Libération de la Palestine, ont déclaré avoir lancé trois roquettes de type 107 sur Kerem Shalom et le sud du Néguev.

L'occupant israélien reconnaît que 4 de ses soldats ont été blessés

Gaza – CPI


Les forces armées de l'occupation israélienne ont reconnu samedi soir que quatre de leurs soldats ont été blessés, dont des cas graves et moyens, dans l'attaque sur une jeep militaire israélienne à l'est de Gaza, plusieurs heures après avoir caché le bilan de l'opération.
Le journal hébreu "Yediot Aharonot" a déclaré qu'une patrouille de l'armée de l'occupation israélienne est tombée dans un embuscade tendue par des résistants palestiniens à l'est de Gaza, où ils ont ciblé l'une des jeeps militaires des forces de l'occupation avec un obus anti-boucliers, ce qui a blessé quatre soldats dont deux états graves et deux autre moyens.
Le journal a confirmé que la Jeep a été directement touchée, et que les deux soldats blessés grièvement ont été transférés au centre médical de Soroka à Beer Sheva, alors que les deux autres ont été emmenés vers le centre médical de Berzilail à Ashkelon.
Des résistants de Gaza ont ciblé une jeep militaire de l'armée de l'occupation israélienne, causant son incendie.
Le correspondant du CPI a déclaré qu'une grande explosion a été entendue et suivie par des tirs intensifs vers les maisons des citoyens palestiniens, alors que des témoins oculaires ont déclaré que des renforcements de sécurité israéliens sont arrivés sur les lieux, en plus d'un hélicoptère, soulignant que les drones israéliens survolaient la région de manière intensive.
Les brigades d'Abou Ali Moustafa, la branche militaire du Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP) ont revendiqué leur responsabilité dans le ciblage d'une patrouille de l'armée occupante à l'est de la région industrielle de Karni près du site militaire de Maleka avec deux obus anti-boucliers.

Ce matin : Quatre colons blessés par les roquettes de la résistance

Ramallah - CPI


Des sources hébreu ont affirmé ce matin que quatre colons ont été blessés par le bombardement de la résistance palestinienne continu sur le sud de l’occupation israélienne.
Le site internet du journal "Yediot Ahraonot" affirme que quatre colons ont été blessés suite à la chute de plusieurs roquettes sur le kibboutz Shi’ar Henighef et la ville de Sderot  dans le sud du Néguev, signalant que des dégâts matériels dans certaines voitures et des biens publics ont été causés suite aux bombardements qui ont coïncidé avec l’heure du travail et de l’école.
Des sources de médias hébreu ont déclaré que près de 50 roquettes ont été tirées depuis hier et encore ce matin.



Trois martyrs et des dizaines de blessés dans une agression de l'occupant israélien sur Gaza

Gaza – CPI


Trois citoyens palestiniens sont tombés en martyre alors que des dizaines d'autres ont été blessés dans un bombardement d'artillerie de l'armée de l'occupation israélienne ciblant le quartier de Choujaya.
Le porte-parole du ministère de la santé à Gaza, Achraf el-Kodra, a déclaré que plus de 20 cas sont arrivés dans l'hôpital de Chifa à Gaza, alors que plusieurs personnes blessées ont été évacuées du lieu.
D'autre part, la résistance palestinienne a ciblé une jeep militaire de l'occupation israélienne dans les frontières à l'est du quartier des oliviers à l'est de la ville de Gaza.
Des témoins oculaires ont déclaré que la résistance a directement ciblé la Jeep de l'occupant israélien lorsqu'elle se déplaçait dans les territoires occupées au côté opposé du quartier des oliviers, soulignant que des tirs intensifs ont été entendus dans le lieu et que des blindés et des jeeps de l'occupant sont arrivés sur les lieux.
Après l'incident, un hélicoptère et des drones de l'occupation ont survolé, à basse altitude, les cieux des lieux susdits, tandis que des dizaines de citoyens palestiniens ont été blessés dans un bombardement d'artillerie dans le quartier de Choujaya à lest de la ville de Gaza.

Gaza : Le gouvernement et les factions de la résistance condamnent l'escalade israélienne 

Gaza – CPI

Le gouvernement palestinien présidé par Ismaïl Haniyeh à Gaza a fermement dénoncé l'escalade israélienne contre la Bande de Gaza, appelant la communauté internationale à intervenir pour cesser l'agression.
Le gouvernement a déclaré dans un communiqué publié samedi, et dont le CPI a obtenu une copie, qu'il condamne fermement l'agression renouvelée et continue contre le peuple palestinien dans la Bande de Gaza et tient le gouvernement de l'ennemi israélien responsable de ces crimes.
De leur côté, les factions de la résistance palestinienne ont condamné ll'agression de l'occupation israélienne contre la Bande de Gaza, tout en déclarant qu'elle porte la responsabilité globale de cette agression, insistant sur le droit de la résistance à répondre et à défendre le peuple palestinien.
Le mouvement du Djihad islamique en Palestine a confirmé que la résistance est engagée à répondre aux crimes répétés de l'ennemi israélien contre les civils palestiniens.
Le Djihad islamique a déclaré dans un communiqué dont le CPI a obtenu une copie que l'ennemi porte la responsabilité de cette escalade sanglante et dangereuse contre les citoyens désarmés à l'est de la ville de Gaza et Khan Younès. Il a insiste sur le fait que les justifications présentées par l'occupant s'inscrivent dans le cadre de la tromperie pratiquée ses leaders et son armée criminelle, appelant dans le même temps toutes les forces de la résistance à unifier leurs positions envers cette agression.
Dans le même contexte, le porte-parole des Comités de la résistance, Mohamed el-Barim (Abou Moujahid) a déclaré que l'ennemi israélien criminel cible les civils délibérément dans son bombardement arbitraire sur les citoyens palestiniens et une maison en deuil à l'est de la ville de Gaza, le samedi soir.
Il a confirmé dans un communiqué que ce massacre exige une riposte unifiée et forte des factions de la résistance palestinienne pour l'obliger à cesser ses agressions contre les Palestiniens.
De plus, le porte-parole du mouvement de la résistance populaire en Palestine a assuré qu'il est temps que l'occupant israélien paye le prix du sang et la résistance doit tirer en riposte aux massacres de l'ennemi.


No comments: