Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Thursday, December 06, 2012

Avant la chute des harkis d'Alger, organisee a Bruxelles et Washington, les harkas tentent de voler le maximum de terres en Afrique du Nord.


Les harkis aux commandes d'une partie de l'economie algerienne, notamment la filiere agro-alimentaire tentent de maintenir les juifs sionistes francais au Maghreb. Hollande comme Sarkozy viendra fanfaronner mais comme avec sarkozy, tres peu de contrats iront a Paris. Les Chinois et americains se sont arranges en Afrique et le grand perdant c'est la France-Israel, qui elle vient de voter la guerre contre les Musulmans au parlement, se cachant derriere le terrorisme de ses propres appareils d'etat. 

 

L'embarguo energetique en Afrique du Nord sur les pays sous domination juive sioniste fonctionne a merveille, la Libye toujours incapable de relancer sa production petroliere, enfonce le groupe Total dans le rouge pour 2013... la France-Israel ne peut que crier et pousser ses harkis a l'invasion du Maghreb-Sahel, mais meme l'Africom refuse d'y aller. Mais ou est passe le peuple francais qui laisse les israeliens detruire leur pays et le pousse dans une guerre civile que tout le monde voit victorieuse pour les Musulmans? Nous sommes fin 2012, et comme decrit sur ce blog, l'economie francaise a explose, avec celle anglaise... Le likoud a ete decime, il ne reste qu'a finir le likoud francais a la DCRI et la DGSE.

 

Lire ici la confirmation que les harkas du DRS ont compris que leur fin a ete actee par Brzezinsky notamment mais les reseaux sionistes europeens franco-israeliens de la DCRI et la DGSE (aux mains de Netanyahu). Brzezinsky a cru qu'il pouvait utiliser une partie de l'opposition algerienne 'islamiste' et Ait Ahmed notamment. Or Ait Ahmed a baisse pavillon face aux services franco-israeliens, qui ont cree Tewfik et le DRS, depuis 1991 et les khoubzistes des partis en papier mache, ne comprennent pas grand chose aux jeux de chaises musicales a Washington ou en Europe. Une attaque au Mali ne se fera pas, non pas parce que Tewfik ne le veut pas, mais parce que les americains tiennent Ansar Deen, et les chinois ont leurs investissements et gisements de gaz, petrole et minerais assures. Les chinois dans le cas du Mali et d'autres pays du Sahel, s'opposent a la France-Israel. Sarkozy est le seul responsable de la crise, puisqu'il a declenche le coup d'etat de mars 2012, suite a la perte de controle de la DGSE de sa part promise de 35% du petrole libyen. Les americains ayant tape les francais et maintenant plus encore, en Libye et au Maghreb-Sahel, apres l'operation Stevens, en faisant main basse sur une partie des nouveaux gisements en hydrocarbures et les chinois de meme, du moins sur le papier pour le moment car rien n'est fait. Une operation militaire viendrait annihiler les americains, defaits militairement, et detestes tout comme les francais et les occidentaux en general. L'oligarchie juive sioniste francaise se trouve seule et isolee, meme pas foutue de faire avancer les plans israeliens en Syrie, si bien que le departement d'etat a vire la DGSE et son CNS pour refaire le coup d'Al Klib (lobbysite petrolier US installe a la tete de la Libye) en mettant en place un autre de leur lobbyiste, Moaz Al Khattib. La France-Israel doit attaquer seule au Mali, or elle en est incapable, car cela declenchera une guerre regionale et une guerre dans les rues de France et les anes qui dirigent ce pays sont pris entre plusieurs feux, le front interieur n'etant plus maitrise par les reseaux mossad-pasqua, accules et defaits, dont la video innocentant Mohamed Merah, provoquera leur destruction.

Vouloir changer Tewfik maintenant pour calmer la 'diaspora franco-algerienne' qui menace de prendre les armes en France et menace de destabiliser l'etat francais, est une operation qui en dit long, sur l'efficacite de cette diaspora a prendre tout le monde de revers et tout le temps. Tewfik a perdu le controle de la diaspora algerienne, comme Azoulay a Rabat, les effets sont cataclismiques pour l'ennemi a Paris, on le voit dans l'operation Merah notamment, il devient urgent de changer les pions au pouvoir a Alger et Rabat, mais cela se fera au detriment du CRIF et d'Israel et comme cela a ete acte a Washington, avec 'la re-election surprise' de Obama, cela se fera surement. C'est exactement le point de cassure voulu par plusieurs parties en lutte. Les americains du clan Brzezinsky ont declare vouloir detruire les reseaux de l'oligarchie francaise et les soumettre ad nihilo, ce qu'elles sont deja, mais il parle de les detruire et les soumettre aux allemands, les anglo-saxons, qui tiennent les rouages europeens, voir le plan Shauble, il y a juste a les laisser faire, et rafler la mise au bon moment, insha Allah

 Lire ici la sourate Al Anfal (numero 8), Al Anfal etant le Butin, le verset numero 30 (qui est aussi dans titre de ce blog) : 'Rappelle-toi Prophète le temps où les infidèles tramaient des complots contre toi pour t'emprisonner, te tuer ou te bannir. Ainsi complotaient-ils , mais Dieu déjoua tous leurs complots, car Dieu maîtrise tous les stratagèmes'.

Il semble la evident qu'il ya un destin Divin promis aux peuples du Maghreb-Sahel dans la liberation des terres de l'Islaam, et voici l'annonce de la defaite de nos ennemis et leurs faux groupes...      

(AS)

 

Algérie : des anciens colons français récupèrent leurs biens « nationalisés »

 

Dans l’ombre des bureaux des administrations locales, les anciens pieds-noirs récupèrent leurs biens, même si certains sont classés bien vacants par un décret sorti en 1963. L’affaire aurait pu rester dans les couloirs de l’administration locale. Mais un article du quotidien Echourouk de ce matin a relancé le débat sur les biens de ces colons français qui avaient quitté l’Algérie dans des conditions controversées.

Le journal parle du cas d’un fils d’un ancien sénateur français, Saïeh Mneouar, apparemment d’origines musulmanes, à qui l’ancien wali de Chlef, Hocine Ouadah, actuellement en poste à Relizane, avait restitué des terres agricoles, pourtant nationalisées en 1963. Le quotidien parle d’une énorme superficie dépassant les 197 hectares.


Le litige n’est pourtant pas à ce niveau. Avec des références de documents à l’appui, le journaliste écrit que la Justice avait pourtant débouté le fils de l’ancien sénateur décédé à Nice en 1982. Cela n’a pas empêché le wali et le Directeur des Affaires agricoles de rendre une décision, datée de 2000, restituant les biens au fils du sénateur.


Des cas de ce genre sont légions. A la fin des années 1990, la wilaya de Béjaïa était obligée de payer des milliards de centimes à l’ancien Bachagha, Ben Ali Chérif, en contrepartie de l’utilisation de terrains qu’il réclamait dans la commune d’Akbou et Ichelladhen. En plus de ces sommes astronomiques, payées en remboursement des installations publiques construites sur ces terrains, l’ancien supplétif de l’administration coloniale a récupéré des dizaines d’hectares de terres agricoles et d’oliviers. Des dizaines d’anciens « propriétaires » ont ainsi été dépossédés. Ces derniers sont redevenus salariés après avoir été des exploitants. Sauf que, contrairement aux enfants de l’ancien Bachagha qui disposent des actes de propriété, les habitants de la région –qui ont eu la chance de garder les habitations- n’avaient aucun document justifiant la possession de ces terrains. C’était cette faille que la famille Ben-Ali Cherif avait exploité.

D’autres cas sont signalés un peu partout dans le pays. A qui la faute ? Certainement pas aux petits exploitants.  Aucun responsable de l’Etat n’a encore parlé de ce sujet alors que les autorités françaises deviennent de plus en plus insistantes sur un problème pourtant réglé lors des accords d’Evian.

 http://www.algerie-focus.com/blog/2012/12/05/algerie-des-anciens-colons-francais-recuperent-leurs-biens-nationalises/

No comments: