Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Sunday, December 02, 2012

De la decapitation de la France-Israel et 'ses reseaux economiques coloniaux effondres' au Maghreb-Sahel.

 

 

Le coup d'etat au Mali a accelere la chute de la France-Israel dans son ancien pre-carre, sa defaite en Libye et puis celle de Syrie, face aux interets de son maitre l'oncle Sam, prefigurent un chaos dans l'economie francaise dans les mois a venir, chaos venant du fait que les elites nazies juives sionistes francaises n'ont pas su s'adapter aux nouvelles donnes et conditions et ne jurent que par le terrorisme que la DCRI et la DGSE creent pour tenter de preserver leurs dernieres parts du gateau. Or les Etats-Unis ont decapite la France en Libye et notamment le groupe Total, entre autres, et font de meme en Syrie, laissant expose l'etat francais aux poursuites pour genocides et crimes de guerre. Les elites qui ont trahi le peuple francais, sont les plus stupides et les moins habiles en ce moment, a la maniere des anglais qui eux ont compris qu'ils etaient finis tous seuls

 

La resultante est que le fils de terroriste de l'OAS mis en place par l'administration Obama tente de faire passer l'idee de co-localisations des industries lourdes francaises au Maghreb-Sahel pour rester competitifs face aux BRICS, payant les esclaves africains 250 euros par mois. Tout en croyant pouvoir contre-balancer le pole financier de Londres et celui economique de Berlin, en ayant un controle sur une partie des flux des hydrocarbures vers l'Europe, a tout du moins dans l'echange 'petrole-euros-devises' qui se passe majoritairement dans les banques francaises. Celles-ci prelevant des dizaines de milliards a chaque operation, pendant les 20 jours du cycle ou le petrole ou le gaz 'est transforme en argent'. La BNP-Paribas, la Societe Generale se taillant les part du lion, l'Algerie etant ce que le Koweit est aux Etats-Unis en matiere de monnaie dollar-petrole, pour la France. Or la montee des Musulmans au pouvoir au Maghreb-Sahel verra la fin du transfert 'petrole-gaz-devises' en France, ou Europe, tuant une grande partie de l'economie francaise, aux mains de l'ennemi sioniste. La chute deliberee du CAC 40 verra un accaparement de 40 % de l'economie nationale francaise dans les mains Etats-Uniens via les petro-monarchies du Golf, et 30% aux mains de conglomerats europeo-BRICS

 

En ignorant et provoquant les Musulmans des deux cotes de la rive, et la realite des peuples Musulmans, la France-Israel s'expose toute seule a une fin assuree. Car penser que designer le Musulman comme 'ennemi de l'interieur' pourra ralentir leur chute, est une vision likudiste pro-israelienne de la chose. Or nous avons vu en 2012, que le likud a ete decime en occident. Les peuples Musulmans se defendant n'ont d'autres choix que de miser sur une destruction totale des elites francaises, coupables de tous les maux en Afrique. 

 La Chine et les USA ayant trouve nombreux points d'accord en Afrique, le reliquat de croises sionistes francais a la tete de la dictature militaro-policiere talmudo-franc maconnique, s'etant coupe lui-meme de tous les poles existants au niveau Europeen, occidentale ou meme Africain, du fait de leurs entetements a soutenir les projets d'expansion israelien, sonnent le glas de la France en tant que nation et pays, la regionalisation se fera d'abord en Europe avant le Moyen-Orient ou le Maghreb-Sahel car les forces se ressoudent plus rapidement qu'en Europe ou le chaos est maintenu depuis le sommet des etats  et des politiciens verreux soumis aux diktats des cartels financiers... 

A mettre en relief avec les dernieres declarations de Brzezinsky, veritable cerveau de l'administration Obama, qui pense 'qu'il ne faut pas suivre Israel comme une mule'... 

Francois Hollande est un israelien, un pur raciste israelien, et son gouvernement est aligne sur celui de Netanyahu comme vous l'avez tous constate. La guerre civile en France est inevitable et elle est le fait de l'etat francais, les coups viennent principalement de la DCRI et ses identitaires pro-israeliens de l'OTAN, la DGSE et ses faux groupes au Sahel et aux Emirats, son Emir fantoche du Qatar qu'elle protege, ses larbins au Niger, Mali, Mauritanie, et les ministeres de la justice et des affaires etrangeres. 'L'etat francais' soumis aux lois talmudiques 'revolutionnaires de 1789', maconniques, sectaires, racistes, racialistes, nazies, archaiques et depassees d'une elite qui finira guillotinee dans peu de temps. Les Musulmans sont en mode legitime defense, la chute des Andre Azoulay et Mohamed Mediene dit Tewfik provoquera un cataclysme en France et ce n'est pas Yves Bonnet, criminel de guerre et faiseur de coup d'etats, et ses manipulations d'un cote avec Djamel Schifouna, alias Sifaoui, et de l'autre avec le DRS 'de son associe Tewfik' qui manipule le pere de Merah, qui pourra eviter une extermination totale des services franco-israeliens. 

A bon entendeur Salaam!

Abu-Suleyman 

Islamic-Intelligence  

 

Le Général, la Suisse et Satan :

Le Général, la Suisse et Satan :

Par Omar Mazri, 
http://liberation-opprimes.net/
 


Entre le Général Khaled Nezzar, la  Suisse et l’opposition algérienne se joue une partie dont les pions sont les Algériens, l’échiquier l’Algérie et le  joueur Satan déguisé en Empire

Je vais tenter de  lever davantage  le voile  en écrivant une troisième fois sur le même sujet avec à chaque fois des perspectives de vues différentes. Je ne suis pas spécialiste en la matière et j’invite donc les spécialistes à appronffondir ce sujet car il y va de la salubrité morale et intellectuelle des Algériens ainsi que du devenir territoriale et de la souveraineté déja réduite de l’Algérie

Il s’agit de la nouvelle interpellation (convocation) du général Khaled Nezzar par la juridiction suisse qui le poursuivrait après qu’il y ait plainte déposée contre lui pour crimes contre l’humanité par des Algériens dont les proches ont été victimes des suites de l’interruption du processus électoral et des deux  décennies rouge et noire que l’incompétence des militaires et des politiques algériens ont occasionné.

Je ne suis ni juge d’instruction ni tribunal pour juger ou accuser qui que ce soit et encore moins pour innocenter ou incriminer un citoyen ou un cadre algérien. Je compatis et j’attends la vérité.  J’attends la justice et j’implore Allah qu’il accorde sa miséricorde aux victimes et à leurs familles et proches. J’implore Allah de dévoiler les commanditaires et les exécutants qui ont fait couler le sang sans droit et sans justice.
Je suis un Algérien qui a vécu et qui continue de vivre avec le désir de voir en Algérie s’instaurer un Etat de droit ainsi qu’une prospérité morale, sociale et économique. Je suis un Musulman algérien  attaché à l’Islam et qui considère que la majorité des Algériens sont musulmans à qui ils manquent la connaissance de l’Islam pour les mêmes raisons qu’ils leur manque l’éducation, la paix, le progrès, l’indépendance. Ce manque n’est pas propre à l’Algérie mais à l’ensemble de l’aire musulmane.

Cette aire souffre des mêmes déficiences, des mêmes lacunes. Leur origine sont dans la conjugaison des facteurs endogènes qui ont provoqué la décadence du monde musulman que le Prophète (saws) a désigné sous le terme de Wahn et des facteurs exogènes que le Coran a appelé « lorsque les rois (tyrans ou conquérants à culture d’empire) s’emparent d’une cité (un pays, une civilisation) ils la corrompent et avilissent son élite ».

Le Wahn des uns et la prédation cupide des autres interagissent comme des facteurs d’amplification et de complication. Ils représentent l’aspect par lequel l’œuvre satanique dans le monde s’exerce pour briser l’harmonie, la synthèse, le droit, la justice, la miséricorde et pousser l’homme à devenir un être  sans foi ni loi plongé dans les ténèbres des guerres, de l’oppression, de la perversion. Lorsque l’homme perd ce qui fait son humanité, il est déjà maudit qu’il soit avec ou sans religion :
{Satan vous promet la misère et vous ordonne l’infamie} Al Baqara 268

{Ceux qui consomment les produits des intérêts ne se lèvent que comme se lève, en se débattant, celui que Satan a possédé. Et cela parce qu’ils ont dit : « La vente n’est que semblable à l’intérêt », alors qu’Allah a rendu licite la vente et a interdit l’intérêt.}   Al Baqara 268

{tel est Satan : il fait peur à ses liges}  Ali ‘Imrane 175

{Allah l’A Maudit. Et il dit : « Je prendrai sûrement de tes adorateurs une part imposée, je les fourvoierai, je les leurrerai, je leur commanderai d’essoriller les bestiaux et je leur commanderai d’altérer la création d’Allah ! ».} An Nissa 118

{Il leur promet et il les leurre, mais Satan ne leur promet qu’égarement.} An Nissa 120

{O vous qui êtes devenus croyants, les boissons alcoolisées, les jeux d’argent, les idoles et les fiches ne sont qu’infamies, de l’œuvre de Satan, évitez-les donc, peut-être cultiveriez-vous. Toutefois, Satan ne veut que semer parmi vous l’animosité et la haine dans les boissons alcoolisées, les jeux d’argent, vous rebuter de psalmodier le Nom d’Allah et de la prière.} Al Maidah 90- 91

{Satan a excité la discorde entre moi et mes frères.} Youssef 109

{Et dis à Mes dévoués de dire ce qu’il y a de meilleur. Car Satan excite la discorde entre eux. Certes, Satan a toujours été un ennemi évident de l’homme.}  Al Isra 53
{Alors Moïse lui donna un coup de poing et le tua. Il dit : « Cela est de l’œuvre de Satan : c’est un ennemi fourvoyant évident ».} Al Qassas 15

{Et mentionne Notre serviteur Job, lorsqu’il appela son Dieu : « Moi, j’ai été atteint par Satan de fatigue et de tourment ».}  Sad 41

{O vous qui êtes devenus croyants, si vous tenez conciliabule, ne tenez donc pas conciliabule de péché, d’agression et de désobéissance au Messager, et tenez conciliabule de bienfaisance et de piété. Et prenez garde à  Allah vers Lequel vous serez rassemblés. Le conciliabule ne tient que de Satan pour affliger ceux qui sont devenus  croyants} Al Mujadalah 10-11

{Satan s’est emparé d’eux et leur a fait oublier l’invocation du Nom d’Allah. Ceux-là sont le parti de Satan.} Al Mujadalah 19

{leurs cœurs se sont endurcis, et Satan leur a embelli ce qu’ils commettaient.} Al An’âme 43 {Satan les a séduits et leur a donné l’espoir}  Mohammad 25
Ces quelques Ayat, données à titre d’illustration, montrent d’une manière évidente et incontestable que Satan est derrière tout ce qui rompt l’équilibre et le sensé dans l’être ontologique ou social. Il lui fait perdre ses repères et joue sur l’ego et l’orgueil démesuré. Il est derrière la fabrication du Wahn et celle du colonialisme qui s’alimente et profite de ce Wahn. Il est derrière toutes les guerres, toutes les spoliations, toutes les idéologies matérialismes, toutes les formes de cynisme et de nihilisme.

Khaled Nezzar est un produit des conditions sociales, politiques, religieuses, morales et historiques qui ont facilité l’œuvre de Satan. Il n’est pas Satan pour en faire notre ennemi principal et oublier l’ennemi principal. S’il est vrai que le Général Khaled Nezzar est ce qu’il est et ce qu’il a fait de l’Algérie,  il est plus logique sur le plan de la religion et de l’idéologie de se mettre à réfléchir sur le pourquoi l’Algérie a produit un Khaled Nezzar qui a commis tant de dégats et a oublié un Malek Bennabi qui reste un potentiel d’intelligence que tout le monde occulte.

La blessure et la souffrance d’une personne lorsqu’il s’agit du drame d’un peuple, d’une tragédie nationale, ne peuvent quel que soit le prétexte légitime occulter les conditions objectives et subjectives qui ont produit la faillite de l’Algérie et que le militaire, le politicien, le religieux, le partisan, l’homme du commun ont réalisé chacun selon la mesure et la portée de sa nuisance.

Satan est ses liges intérieurs et extérieurs à nous ont produit,  par notre insouciance, notre paresse notre manque de lucidité et notre manque de vision stratégique, ce qui a fait nos malheurs et continuent de faire des ravages dans la société malgré les centaines de milliards de Dollars et les masses nombreuses qui remplissent les Mosquées.

Khaled Nezzar n’est plus au pouvoir même s’il continue de défrayer la chronique. Les « décideurs » sont tous morts ou moribonds, mais les seconds couteaux et les jeunes loups, y compris ceux issus du courant islamique et  ceux du courant qui se prétend démocratique, sont en panne de projet. Les victimes de l’arrêt du processus électoral se complaisent dans leur rôle de victime et de dénonciation du régime, mais ils ne parviennent pas à comprendre que ce discours est contre-productif en termes de communication, de proposition et de luttes contre le pouvoir.

Khaled Nezzar et d’autres généraux ne sont plus au pouvoir et hors de l’armée ils ne sont que des retraités dont la différence avec le Djoundi est le montant de la solde et les avantages matériels. Il serait faux et dangereux de se focaliser sur  Khaled Nezzar  comme s’il était Pinochet ou que l’Algérie était le Chili.
Il serait naïf pour l’avenir de l’Algérie de faire de l’affaire Khaled Nezzar un sursaut national ou une œuvre de salubrité publique. C’est un algérien qui est issu d’une structure algérienne avec ses contradictions. Ses contradictions sont peut-être plus visibles et plus nocives chez les uns, mais elles sont présentes dans l’ensemble du corps social et en particulier dans le corps intellectuel et politique algérien. Ce corps ne parvient toujours pas à réaliser l’auto critique et le bilan de conscience que l’Islam demande se contentant de la posture oppositionnelle et stérile. Il continue de se tromper de cible et de terrain de luttes. Nous avons toujours la culture de rentier y compris dans la religion et la  boulitique. Nous avons consommé et épuisé notre crédit. Le peuple s’est détourné vers d’autres sirènes, mais nous sommes loin de lui pour l’écouter ou écouter les chants qui le fascinent et le détournent de son devoir.

Nous sommes, par notre esprit victimaire incompatible avec l’esprit de l’Islam,  par notre confort intellectuel incompatible avec l’Islam, otage des manœuvres de Satan et de ses liges.

Satan est invisible, indestructibles car il n’est pas fait de chair, irrécupérable car il est destiné pour l’Enfer. Il agit en s’appuyant sur nos inconséquences, notre insenséisme et nos faiblesses. Ses armées sont organisées, intelligentes et disposent des laboratoires pour nous connaitre et agir en ses lieux et places. Ces laboratoires sous la coupe du nouvel ordre mondial, de la franc maçonnerie, du sionisme et des temples satanique des illuminés dans le monde œuvrent pour dominer le monde et le mettre en servitude afin d’assouvir l’appétit de pouvoir et de nuisance de Satan et détourner chaque être humain non seulement de la foi, mais aussi de la compétence de lire le monde et d’en comprendre les enjeux.

Je ne suis ni expert ni devin, mais je sais que ces organes au service de Satan ne recrutent que les intelligences brillantes et influentes dans leur société pour en faire des agents d’exécution ou de conception. Satan est orgueilleux, mais intelligent et apte à faire. Ce n’est pas un misérable indigent et stupide qui agit avec improvisation, émotion et faiblesse. Ce n’est pas un isolé insensé qui va chercher des isolés stupides pour constituer son armée. Pour détruire un pays, une religion, une vertu il met en conflit puis en guerre les partis, les gouvernants, les peuples,  les confessions, les ethnies et les idéologies. Pour parvenir à cette situation il a besoin d’intelligences crédibles et représentatives comme des intellectuels brillants, des savants charismatiques, des notables, des chefs militaires de grande envergure.

J’interroge l’opposition algérienne et l’armée algérienne : est-ce que le général Khaled Nezzar a des capacités intellectuelles et organisationnelles qui le prédestinent à devenir un instrument satanique ? Est-ce qu’il avait un véritable pouvoir dans l’ANP pour décider tout seul de l’avenir du pays ? Est-ce que l’armée algérienne est composée uniquement de dégénérés mentaux pour confier son destin et celui de l’Algérie au Général Khaled Nezzar ? L’histoire va répondre. Pour l’instant sa carrière militaire et ses livres répondent déjà à ces questions. Son arrogance au tribunal de Paris témoigne d’une intelligence au-dessous de la moyenne et de traits caractériels que partagent tous les Algériens instruits ou non instruits : le triomphalisme et l’arrogance.

Pour parvenir à détruire l’Algérie il faut une intelligence maléfique.

Cette même intelligence maléfique trouve un bouc émissaire aux problèmes algériens depuis trop longtemps déjà : le procédé continue de fonctionner à merveille puisqu’il parvient à cibler les martyrs de la Révolution algérienne et dans sa perfidie diabolique et cibler la révolution algérienne.

Cette intelligence nocive dans sa compétence et son cynisme a des effets visibles dans les révolutions arabes qui ont fait émerger des « sommités » arabes présentant un profil brillant sur le plan académique et social. Les Harkis algériens ne sont que des supplétifs auxiliaires dans les sales besognes de l’armée coloniale. Ils ne peuvent ni décider ni influer sur le cours de l’histoire ni avoir une quelconque crédibilité ou   prétention à s’imposer comme solution ou comme partenaire de la France dans l’Algérie française ou dans l’Algérie indépendante. L’intelligence satanique, maçonnique, sioniste s’appuient sur des compétences éprouvées. Nous voyons comment l’Amérique révoque certains  membres de l’opposition syrienne pour leur incompétence à réaliser le dessein de l’Empire.

Quel est donc le dessein de l’Empire en ciblant le Général Khaled Nezzar ?


L’Empire cible l’ANP et la soumet au chantage pour qu’elle prenne peur et intègre docilement le rôle et la place qui lui a été réservé dans le dispositif de gouvernance mondiale : elle passe de comptoir commercial français à base militaire coloniale pour gérer l’Afrique subsaharienne et servior d’auxiliaire à l’OTAN.

L’Empire cible l’ANP et la soumet sous pression pour qu’elle accepte de s’intégrer dans la nouvelle géopolitique qui donne à l’Islam partisan (et non politique comme veulent le montrer les médias français qui font de la diversion, car ils comprennent de mieux en mieux la perte de l’Algérie sur l’échiquier français). Cet islam partisan par manque de lucidité et par excès d’orgueil ou de victimisation  agit comme par le passé avec toujours le primat sur l’émotionnel et les « espoirs » que sur la raison  et l’étude des conditions objectives et subjectives.
Le plan satanique cultive ce sentiment victimaire, cet esprit revanchard, cet espoir de réaliser la Dawla Islamiya et de pendre les traitres car ce sont ces contradictions qui viennent s’ajouter à celles des éradicateurs et des laïcistes algériens qui rendent le clivage religieux nécessaire et urgent masquant le clivage réel et impératif : construire l’Etat de droit, fédérer la nation sur la justice, la solidarité  et la liberté, constituer un front de résistance contre le temple satanique et sa nouvelle religion le nouvel ordre mondial.

C’est cette illusion satanique qui fait qu’on cultive ses désirs de vengeance, ses espoirs de prendre sa revanche sans voir que ce sont les mêmes qui passions, les mêmes instruments et les mêmes intérêts qui nous ont colonisés, qui ont exigé et obtenu la fin du processus électoral remporté par les islamistes en Algérie, qui ont défendu, accepté et soutenu les « révolutions » menées par les « islamistes », qui ont soutenu et légalisé l’occupation de la Palestine et les agressions contre Gaza.

Ce serait mortel pour l’esprit et pour notre territoire que de croire que la Suisse, la France, les Etats-Unis, la Grande Bretagne soient devenus tolérants envers l’Islam et soucieux des intérêts des musulmans. Les droits de l’homme, l’aide humanitaire, l’ingérence militaire sont des instruments sataniques pour allumer les feux et soutenir un camp contre un autre. Il faut être un ignorant en histoire pour ne pas voir comment la guerre fratricide entre l’Iran et l’Irak a été fomentée et menée pour qu’elle dure jusqu’à faire effondrer les deux pays et avec eux tout le monde musulman.

Je ne vais répéter inlassablement les stratégies de Brezinski et de Bernard Lewis qui sont en train de se mettre en place et que l’axe de la résistance tente de contrer dans l’indifférence des insouciants et des manipulés arabes et musulmans. Ces derniers ne parviennent toujours pas à comprendre que le terme islamisme et islamiste qu’ils nous refusent, car il évoque pour eux la loi de Dieu, est le paradoxe qui les confond et qui nous confond avec eux. Ce sont eux qui nous ont vendu ces concepts et ces mots pour entretenir la division et des foyers de subversion dans nos pays. Ce sont eux qui sont les plus hostiles à la loi de Dieu car l’idée de Dieu est le combat ultime qu’il livre contre l’humanité.

Nous devons œuvrer pour faire émerger ou pour faciliter tout ce qui fédère les forces conscientes et agissantes dans nos pays sur des clivages réalistes. Ni le radicalisme étroit, ni le pragmatisme des compromissions, ni l’esprit revanchard ne nous mèneront à bon port. Les décennies 90 et 2000 doivent être reportées dans leur contexte international et national historique et géopolitique pour ne pas se focaliser sur des noms ou sur des erreurs graves qu’il nous faudrait surmonter par la lucidité et le sens du devoir. Ce qui se passe dans le monde arabe et musulman est suffisamment éloquent pour ne pas tomber dans l’illusion de la justice internationale, française ou suisse.

Nous sommes Algériens, soucieux d’un Etat de droit et d’un pays souverain. Que les médiocres qui nous gouvernent puissent nous amener à perdre notre souveraineté en laissant le pays proie sans défenses aux prédateurs est leur crime dont ils devront rendre compte.  Que les médiocres aient bafoué nos droits et empêché le potentiel du peuple algérien de s’exprimer est une vérité  connue par tous n’en faisant pas un culte ni une diversion sur les devoirs qui nous incombent à tous et que Moussa et Haroun (saws) ont admirablement  montré :
{Allah notre Dieu ! Ne nous châtie pas à cause de ce qu’ont fait les insensés de parmi nous}
Le refus de l’insenséisme nous commande de mettre nos sentiments et nos souffrances, mêmes les plus légitimes et les plus légales, de côté et voir ce que nous dicte notre religion et ce qu’impose le devoir de faire face à Satan et ses liges :

Il appartient à la justice algérienne de juger un Algérien, général ou commun des mortels, s’il y a plainte contre lui pour un crime ou une malversation commise en Algérie ou contre un Algérien. Aucune juridiction n’a compétence en cette matière. Donner à une juridiction étrangère cette prérogative c’est lui permettre, au nom de de la jurisprudence, de s’attaquer à la souveraineté nationale. Si nous le tolérons aujourd’hui, d’autres Algériens  en seront les prochaines victimes dans un avenir proche. Nous devons réfléchir et agir en Commis de l’Etat même si cet Etat est absent ou mal occupé. Nous devons réfléchir et agir en responsables même si les gouvernants actuels sont irresponsables.

Si Satan nous fait peur ou s’il sait nous suggérer le faux espoir ou le désespoir exagéré pour nous pousser à réaliser ses objectifs, croyant réaliser les nôtres, nous devons garder à l’esprit que nous sommes musulmans et que notre islamité doit être en harmonie avec l’intelligence. Ce serait dramatique pour l’intelligence politique, la loi religieuse et la foi en Dieu de céder à son égo et de réclamer justice pour soi ou pour son pays dans des conditions que la morale et la religion désapprouve.

Si un coupable échappe à  la justice humaine dans ce monde, il n’échappera pas à la Justice de Dieu. C’est dans la Justice de Dieu que nous avons confiance. Si par contre nous livrons un innocent ou un fanfaron qui cache les véritables commanditaires à la justice humaine qui réalise à travers des lui des objectifs sataniques nous aurons commis un grave péché.

C’est bien de traduire un criminel en justice, mais le mieux et le plus urgent  n’est pas de le convoquer par des juridictions étrangères, mais de faire prendre conscience au peuple de la nécessité de faire pression sur le gouvernement pour plus de droit, d’équité  et de transparence dans la justice et ainsi rendre passible de justice tout manquement au droit et par voie de conséquence mettre fin à l’impunité. On pourrait faire passer en justice tous les généraux algériens sans que cela ne change dans notre situation abstraction faite que ce serait une grave erreur de considérer tous les généraux, tous les officier et toute l’ANP comme une caste ou une junte chilienne. Les civils algériens sont pires que les militaires. Ces derniers ont l’avantage sur les civils d’être un corps constitué organisé et administré. C’est à nous de réaliser l’État de droit. Confier à une juridiction étrangère le privilège de juger un des nôtres, même s’il n’est pas le meilleur et même s’il est accusé du pire,  c’est rendre le chemin vers l’État de droit plus hypothétique et plus tordu.

Mohamed (saws) n’a jamais sollicité l’aide de l’empire perse ou de l’empire romain. Djaâfar en Abyssinie avait demandé l’exil et le droit de vivre en paix et libre le temps que les changements salutaires arrivent. Lui et ses compagnons ont fait de la prédication par leur comportement vertueux. Ils n’ont jamais demandé l’intervention étrangère. Ils avaient confiance totale en un Dieu Unique et Souverain qui allait, le moment choisi par Lui, faire triompher la vérité et la justice. Nous n’avons pas le droit de faire ce que notre Prohète (saws) et ses compagnons n’ont pas fait. Nos gouvernants médiocres et despotes sont une épreuve pour nous et nous sommes une épreuve pour eux. Il n’y a pas de place au triomphe personnel et à n’importe quel prix dans cette épreuve. Le prix est l’Enfer ou le Paradis dans l’au delà et la vie digne ou l’humiliation dans cette vie.

Ce que je dis va sans doute soulever, comme d’habitude, des haussements d’épaules et des suppositions malveillantes à mon égard, je suis sans complexe. Je n’ai pas le rang et la notoriété de Qaradhawi, mais j’ai suffisamment de scrupules et  de lucidité pour être plus authentique et plus responsable.

Les Musulmans et les Arabes, complexés par la domination occidentale, ne croient pas à la théorie du complot. Il est plus facile de foncer tête baissée que de refuser l’empressement et le sentimentalisme.  Il est plus facile de faire du Coran une potion magique pour calmer ses rhumatisme ou se désenvouter du Djinn  que d’en faire un Livre de libération de Satan et de ses liges. L’esprit partisan qui fragmente la communauté musulmane et  pose l’Islam comme une imposition au lieu d’être une méthodologie de vie provient de  Satan qui embellit l’ego humain.

Il n’est pas trop tard pour relire le Coran et regarder l’histoire du monde recommencer sous nos yeux… Il n’est pas trop tard de se pencher sur ces ONG qui se revendiquent en faveur des peuples musulmans et des opprimés : quels sont leurs mobiles, leurs commanditaires, leur implication avec la CIA, le sionisme, la Franc-maçonnerie. J’ai du mal à croire  que vint ans plus tard, une fois que l’Algérie, est KO, on vienne enfin s’occuper des victimes et des bourreaux par humanisme. Je suis sceptique.

Je suis sceptique sur la nature et le lieu du pouvoir en Algérie. Aucune étude, aucun scénario ne s’est montré crédible pour identifier le pouvoir réel en Algérie pour pouvoir en toute objectivité imputer à Flen ou à Felten l’intégralité des massacres des populations, mais aussi la destruction de l’Algérie. La destruction systématique du potentiel de l’Algérie  est tellement évidente par son efficacité qu’elle ne peut être l’œuvre de la seule médiocratie ou de la seule tyrannie. Il est peut-être temps de faire moins de bruit pour surprendre les pas et les paroles secrètes des destructeurs de l’Algérie et de leur opposer une résistance nationale selon l’expression chère au défunt Mehri « sans exclusion et sans exclusive ».

S’il vous plait ne regardons pas le doigt de Satan qui nous cache la vérité. Elle est plus amère et plus nauséabonde que les mobiles qui ont rendu légitime l’effusion du sang sacré. Regardons du coté de ceux qui ont le profil adéquat pour être recruté par les illuminatis !

Si vous voulez connaitre le mode opératoire et les cibles des illuminatis je vous invite à lire « Des pions sur l’échiquier » du général canadien Guy Carr qui s’est interrogé sur le pourquoi des guerres pour parvenir à la Synagogue satanique et aux illuminatis. Il nous offre 250 pages d’analyse documentaire et historique qui recadrent les événements contemporains dans le cadre d’une lutte plus global, plus ancienne et plus décisive :
«  je travaille depuis 1911 à essayer de découvrir pourquoi le genre humain ne peut vivre en paix et jouir des bienfaits que Dieu lui accorde avec une telle abondance ? et je n’ai percé le secret que vers 1950 : les guerres et les révolutions qui ébranlent nos vies et les situations de chaos qui en résultent ne sont rien moins que les effets d’une Conspiration Luciférienne toujours en place.

Tout cela démarra à l’origine dans cet endroit de l’Univers que nous appelons le Ciel, où Lucifer s’opposa au Droit de Dieu d’exercer l’autorité suprême.
… L’idéologie Luciférienne déclare que le pouvoir, c’est le droit. Elle proclame que les êtres d’intelligence véritablement supérieure ont le droit de diriger ceux qui en sont moins pourvus parce que la masse ne sait pas ce qui est bon pour elle.
… En 1784, la Providence permit au Gouvernement Bavarois d’entrer en possession de preuves qui établissaient l’existence réelle de la Conspiration luciférienne.
Adam Weishaupt, ancien élève des jésuites, professeur de Droit Canon, abandonna le Christianisme et embrassa l’idéologie luciférienne alors qu’il enseignait à l’université d’Ingoldstadt. En 1770, les « prêteurs d’argent » (qui avaient récemment créé la Maison Rothschild) l’engagèrent à réviser et moderniser les vieux Protocoles destinés à donner à la Synagogue de Satan la domination mondiale définitive. Ils avaient l’intention d’imposer l’idéologie luciférienne sur ce qui resterait de la Race Humaine après le dernier cataclysme social, par l’usage du despotisme Satanique. Weishaupt acheva son travail le 1er Mai 1776.

Le Plan prévoyait la destruction de tous les gouvernements et religions existants [2].
L’objectif devait être atteint en divisant les masses qu’il dénommait « Goyim » (= Bétail Humain) en partis opposés et en nombre toujours Plus grand dans les domaines politiques, sociaux, économiques, raciaux, etc. Les Partis ainsi opposés devaient ensuite être armés et un « incident provoqué les obligerait se combattre et à s’affaiblir tout en détruisant les Gouvernements Nationaux [3] et les Institutions Religieuses.
… Dans les Collèges et les universités, les Illuminati devaient recommander les étudiants possédant des capacités intellectuelles exceptionnelles, appartenant à de bonnes familles ayant des relations internationales, pour un entraînement très spécial à

l’internationalisme. Cet entraînement devait être dispensé en accordant des bourses aux étudiants ainsi sélectionnés. Il était prévu de les endoctriner dans l’ « Idée » que seul un Gouvernement Mondial mettrait fin aux guerres et aux tribulations incessantes [5]. On devait leur apprendre et les convaincre que les hommes aux capacités spéciales et les « Cerveaux » avaient le droit de diriger les moins pourvus car les « Goyim » (la masse du peuple) ne savent pas ce qui est bien pour eux au point de vue physique, mental et spirituel

Les personnes influentes destinées à tomber sous le contrôle des Illuminati et les étudiants spécialement éduqués et entraînés devaient être utilisés comme agents et placés dans les coulisses de tous les gouvernements en tant qu’ « Experts » et « Spécialistes ». Ils pourraient ainsi conseiller et persuader les hommes en place d’adopter leurs politiques qui serviraient à long terme les plans secrets des mondialistes et amèneraient la destruction finale des gouvernements et des religions qu’ils devaient servir.
Les Illuminati devaient obtenir le contrôle de la Presse et des autres agences qui distribuent l’information au public. Les nouvelles devaient être déformées de façon à ce que, nous, les « Goyim » finissions par croire que le Gouvernement Mondial est la seule solution à nos nombreux et divers problèmes

… Ainsi, pendant que Karl Marx écrivait le Manifeste Communiste sous la direction d’un groupe d’Illuminés, le Professeur Karl Ritter, de l’Université de Francfort, rédigeait son antithèse sous la direction d’un autre groupe d’illuminés pour que les dirigeants de la Synagogue de Satan puissent utiliser les divergences des deux idéologies pour diviser toujours plus les hommes en partis opposés. Ainsi, une fois armés, ils arriveraient, par provocation, à se combattre et à se détruire, et à détruire avec eux leurs institutions politiques et religieuses. »
Le Général Guy Carr a remonté l’histoire jusqu’aux origines de la Révolution française en consultant les documents d’archives. Nous disposons d’une source plus authentique et plus ancienne que celle du Général : le Coran qui dit :
{Et ils ont suivi ce que les démons rapportaient sur le règne de Salomon. Et Salomon n’a point été mécréant, mais ce sont les démons qui sont devenus  mécréants. Ils enseignaient aux hommes la magie et ce qui avait été révélé aux deux Anges Hârout et Mârout, à Babel, lesquels n’enseignaient à personne sans dire tous deux : « Mais nous sommes une tentation. Ne mécrois donc pas ». Ils apprennent ainsi, – de ces deux-là – ce avec quoi séparer entre l’homme et sa conjointe.} Al Baqarah 102
Qui sont ces « ils » ?

Le Coran nous dit qu’il s’agit des « ennemis d’Allah, de Ses Anges, de Ses Messagers, de Gabriel et de Mikaël ». Il s’agit ds pratiquants de  la culture talmudique  apparue après Moïse et qui se sont  spécialisés dans la magie et les Kabbales en transgression de la Thora. Le Messie est venu avec l’Évangile (Al Injil : la faucille qui coupe à ras du sol ce qui a été ajouté et déformé pour falsifier le Message des Prophètes et promouvoir le message de Satan). Cette culture aux mains des pharisiens, des usuriers et des conquérants allait donner la Franc-maçonnerie, le sionisme et le satanisme ennemis des Juifs attaché à la Thora et de l’humanité attachée à Dieu, à la paix, au respect et à la concorde.

La théorie du complot est une vérité coranique que nous ne devons pas prendre à la légère. Entre le Général Khaled Nezzar et le Général Guy Carr il y a l’histoire de la malédiction du monde et de ses acteurs qui sont d’une intelligence maléfique. Il s’agit d’une intelligence supérieure. Le général Guy Carr confirme ce que nous dit le Coran sur cette science occulte qui s’apprend comme une science d’initiés cooptés par Satan et ses liges. Notre général n’a pas la stature pour apprendre ces savoirs ni l’envergure pour être coopté. Au pire des cas, il aurait été l’instrument d’une machination dont il ne pouvait comprendre les mécanismes. Elle lui a suggéré qu’il était le sauveur de l’Algérie. Il y croit encore. Il faut être dépourvu d’intelligence pour continuer à le croire après toutes ces catastrophes.

Si Khaled Nezzar était une intelligence au service de la gouvernance mondiale jamais il n’aurait été inquiété à Paris ou à Genève. Si par contre il n’est pas cette intelligence qui a le pouvoir, le diabolisme et l’art de détruire l’Algérie alors en lui imputant le rang qu’il n’a pas ces ennemis se ravalent au rang de plus stupides que lui. Dans un cas comme dans l’autre,  ils ne travaillent pas à la clarification, mais à la confusion. Télécharger le livre du Général qui lève les ambiguïtés sur Satan et notre général

Des pions sur l’échiquier

 http://liberation-opprimes.net/le-general-la-suisse-et-satan/

No comments: