Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Monday, November 30, 2009

Caroline Fourest défoncée par Tariq Ramadan



Caroline Fourest se presente comme une 'journaliste d'investigation' alors que ces ecrits ne depassent par les rapports bidons de la police, auxquels elle n'a fait que greffer ses commentaires... Toutes les fautes trouvees dans son livre ne proviennent pas de son fait mais de ceux de ses officiers ou 'collegues' (on sait plus trop) de tutelle au ministere de l'interieur. On retrouve des pans entiers de rapports des RG et meme de la DST sous l'epoque de la maison Pasqua dans ce qu'elle appelle 'ces livres'. C'est en fait un agent-' journaliste', une extrémiste sioniste, islamophobe, raciste, faisant parti des commandos 'mediatiques' de l'ambassade israelienne en France et de son bras terroriste le CRIF dont les seuls references 'islamiques' sont des agents du DRS algerien ou du makhzen marocain voir des pantins tunisiens qui se croient toujours sous l'ere coloniale, comme Djamel Schifouna alias Sifaoui, un mythomane, ancien membre du 'FIS', reconverti en agent de propagande par les sefarades ultra-sionistes algeriens et 'pieds nickeles noirs' de la DST-DRS, qui devrait retourner cirer les pompes et servir les cafés de son maitre et apprenti poseur de bombes, apprenti-saboteur de lignes TGV, Bernard Squarcini a Levallois-Perret.

« Ce soir et jamais », France 3, le 16 novembre 2009 est une nouvelle confrontation entre le Docteur Tariq Ramadan et l’extrémiste propagandiste anti-islamique et anti-sémite anti-arabe Caroline Fourest. L’occasion m’est enfin fournie pour dire un grand bravo au Dr Ramadan qui nous a gratifiés d’une démonstration sans précédente digne d’un grand orateur ! Sans renier mes sévères critiques de certains thèmes développés par le docteur, je fus comblé au-delà de toute espérance en le voyant broyer entre ses doigts cette créature immonde qui n’a cessé de déverser son fiel sur l’Islam, les Musulmans et les Arabes sans jamais être remise à sa place. Tariq Ramadan lui a magistralement rabattu le caquet en lui faisant ravaler ses mensonges un à un en dépit de ses tactiques sionistes bien connues d’interruption sans arrêt (avec, bien sûr, la flagrante complaisance du présentateur !) dans le but d’essayer d’empêcher tout échange constructif, mais Ramadan ne s’est pas laissé démonter du tout ! Il ne s’agit pas d’un simple clash entre un titan et un vermisseau, car nous avons vu là une Caroline Fourest littéralement enfoncée et défoncée par les arguments percutants du Docteur en dépit de ses vains échappatoires, et tentatives de déviations du sujet!

Voilà plus d’une décennie que les médias racistes refusent de parler à ou de Tariq Ramadan sans l’accuser d’être le petit fils d’Hassan Al Banna, fondateur du mouvement héroïque de Libération des Frères Musulmans d’Egypte, occupée dans les années 1930’s par des envahisseurs et pillards européens, alors qu’ils n’accusent jamais la France de soutenir militairement et économiquement l’état sioniste, terroriste, et raciste en Palestine occupée.

L’occasion me permet de rajouter ceci :
Les parents des Européens d’origines arabes ont le devoir d’enseigner à leurs enfants la langue arabe, et il n’est nullement question que les Musulmans perdent leur identité arabo-musulmane. C’est effectivement là où Tariq doit jouer un rôle prédominant afin de contrecarrer le pléthore de mauvaises traductions du Saint Qur’ân qui abondent, et surtout celles fragmentaires et délibérément falsifiés des racistes anti-musulmans, celles de Fourest, en l’occurrence.
Il est malheureux cependant que Tariq Ramadan ait raté l’occasion de dire que c’est aux Palestiniens de décider en toute liberté si oui ou non ils doivent reconnaître une entité terroriste dans leur pays, la Palestine, vu qu’il s’appuie sur le contexte historique dans bien d’autres cas. Personne n’a le droit de justifier, directement ou indirectement, le génocide des Palestiniens par des Européens Sionistes dans un pays qu’ils ont volé grâce au terrorisme (Gerald Kaufmann MP) et des effusions de sang qui durent depuis plus d’un demi-siècle en violation de toutes les lois internationales. Ramadan et toute autre personne ou organisation ou même État ne devrait jamais cesser d’exiger le retour des terres volées, et la poursuite des voleurs, des meurtriers, et des tortionnaires, et leurs éventuelles condamnations.
Pourquoi le Dr Ramadan se sent-il toujours obligé de condamner le fatwa (opinion juridique) iranien sur Salman Rushdie suite à son livre « Les Versets sataniques », et sans jamais expliquer les raisons de ce fatwa et condamner son contenu blasphématoire à l’égard de l’Islam, du Saint Prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui), et dont Rushdie s’est rendu gravement coupable. Ce n’est certes pas à Ramadan de dire aux Iraniens comment appliquer leurs lois. Le Musulman, européen ou pas, qui s’est vu forcé de lire « Les Versets sataniques », a bien sûr très bien compris le pourquoi de ce décret. Death Row (« La file des condamnés à mort ») aux Etats-Unis fourmille de gens sur qui pèse la peine de mort. Le blasphème (sans oublier que Rushdie fut payé d’avance pour écrire son livre) est un délit très grave en Islam et en Iran. On peut ne pas être d’accord en jugeant le décret trop sévère, mais Ramadan doit quand même respecter le décret. Sinon, pourquoi respecte-t-il les lois en faveur des homosexuels ou de « l’holocauste juif » ?

La menace sioniste contre l’Iran
La journaliste extrémiste anti-sémite anti-arabe, Caroline Fourest, accuse Tariq Ramadan d’être un salarié d’une chaîne de télévision (Press Tv) iranienne financée par le gouvernement iranien mais trouve normal qu’elle soit elle-même salariée (ou à la solde) des entités européennes qui commettent des actes terroristes en Iraq, Afghanistan, et ailleurs, ou que, par exemple, des chaînes de télévision européennes soient financées par des trafiquants et fabricants d’armes. L’Iran est un pays qui a subi, et qui subit toujours, le terrorisme européen depuis des décennies. La démocratie de Mossadegh fut même renversée pour y installer un régime de dictature sous Reza Pahlavi, un extrémiste et meurtrier applaudi par tous les médias de l’occident avec ses photos en couverture de tous les quotidiens, hebdomadaires et revues, y compris Paris Match !

Ensuite, pourquoi, Tariq Ramadan, se sent-il obligé de se prononcer sur la question si controversé de l’holocauste des « Six Millions » de Juifs européens durant la deuxième guerre mondiale, et reniant au monde le droit de le questionner ? C’est triste comment on nous oblige à répéter un million de fois que le Président iranien ne « nie » pas cet holocauste, mais a tout simplement dit qu’il faut faire des recherches scientifiques plus approfondies car le chiffre annoncé et « légalisé » dans certains pays européens est en flagrante contradiction des chiffres officiels des « World Almanac » de 1933, 1938, 1947 et 1949. Pourquoi ne pas préciser que l’Iran a plutôt dit qu’Israël aurait du être créée en Europe, par exemple, en Allemagne ou en Pologne ou l’holocauste aurait eu lieu. Bien des Juifs européens questionnent cet holocauste des Six Millions, et certains le nient même, comme le Professeur juif Roger Dommergue Polacco de Menasce. Pourquoi Ramadan ne demande-t-il pas l’abrogation des lois racistes qui empêchent un chercheur de nier un évènement historique qui, basé sur l’évidence disponible, semble avoir été falsifié pour des raisons politiques ? La fameuse loi Fabius-Gayssot est une loi fasciste juive communiste qui interdit de penser et de s’exprimer librement, et elle doit être abolie !

Qui sont en réalité les « débiles mentaux » en question ? Évidemment, ce sont les envahisseurs, les tueurs, les voleurs des pays et des ressources des autres, et l’Iran est actuellement sous une grande menace sioniste. Constamment, Israël menace d’attaquer l’Iran ! Depuis plus d’un demi siècle Israël prétend que sa sécurité est menacée, alors que c’est elle qui menace la sécurité de tout le monde ! Les Iraniens accusent les sionistes de fomenter une guerre civile et de commettre des actes terroristes en Iran. Leur agent Moussavi a perdu les élections présidentielles en dépit du soutien de l’Internationale sioniste. Utiliser la BBC, organe raciste anti-musulman et anti-palestinien, pour condamner le gouvernement iranien, n’est-ce pas une ingérence de Tariq Ramadan dans les affaires politiques iraniennes ? La BBC, prise en flagrant délit de propagande anti-iranienne et d’avoir falsifié la ‘popularité’ de (l’inconnu) Moussavi, n’avait-elle pas boycotté tous les appels caritatifs (Charity Appeal) destinés pour aider les Palestiniens victimes des attaques terroristes, y compris par l’usage des bombes au phosphore ? Quel double jeu sinistre joue-t-il donc ? Même le député George Galloway a décrit la BBC comme un « Bloody Bias Corporation ».

L’Islam est « un et indivisible »
Tariq Ramadan doit éviter de tomber sans arrêt dans les pièges que lui tendent les sionistes en se sentant obligé d’utiliser des termes comme ‘Islam salafiste’, ‘Islam médiévale’, ‘Islam contemporain’, ‘mosquée traditionaliste’. L’Islam est « un » et « indivisible ». Ramadan s’est proclamé réformateur de l’Islam, réforme qui est à l’agenda des Sionistes européens. Mais, que veut-il dire par la « réforme de l’Islam », c-a-d, de la parole de Dieu et de la Sunnah (les traditions prophétiques), alors qu’une telle réforme est défendue en Islam ? En Islam, une certaine réforme est autorisée pour détruire le mal, pour protéger ses croyances, pour combattre la domination, pour accomplir des progrès scientifique (médical, technologique, spatial), et non pour servir l’ambition hégémonique des Sionistes. Il ne faut surtout pas faire d’amalgame du concept islamique de Tajdid, qui veut dire « renouvellement », avec réforme, ce qui veut dire changer, et même détruire. De la même manière, malgré que certains partis politiques prennent le terme Islâh pour ‘réforme’, le principe de Islâh veut dire « réparer » ce qui a été endommagé dans le but d’un retour à la forme originale, c-a-d, re-former et non réformer Les réformateurs en Islam (pas de l’Islam !) sont des Muslihuun, mais, en même temps, le Saint Qur’an nous met en garde contre des corrupteurs (muf-siduuna) qui se prétendent Muslihuun [Ref. Qur’an - Al-Baqarah (La Vache) s.2 v.11&12].

Conclusion
N’empêche que le Dr Tariq Ramadan accuse l’anti-sémite anti-arabe (cf. ‘anti-sémite anti-hébreux’) Caroline Fourest, avec raison, de dogmatisme, de « mal commenter », de « faussement commenter », de « très mal interpréter », de « déformer » ses propos, et d’imposer sur les autres sa pensée et sa moralité. Dans ses explications successives, Tariq Ramadan a vivement dénoncé Caroline Fourest pour avoir essayé de saboter le débat par ses interruptions intempestives. Il précise que Fourest ne travaille pas seule, et nous fait comprendre qu’elle opère au sein d’une conspiration (croisade) anti-islamique et anti-musulmane qui ne veut absolument pas d’un Islam visible. Paul Berman et Daniel Pipes (USA) et Bernard-Henri Lévy et André Gluksmann (France) en feraient parti ! Que Caroline Fourest soit reçue par le raciste anti-musulman Douglas Murray du Royaume Uni n’est pas une simple coïncidence ! Tariq Ramadan précise : « Partout ou ces groupements sont, c’est toujours la même chose. Ceux qui critiquent la politique d’Israël sont soupçonnés d’anti-sémitisme ». À noter que les Juifs européens ont usurpé le terme ‘anti-sémite’ alors que, d’après bien des sources du Moyen Orient et d’ailleurs, les Palestiniens sont considérés comme les plus proches des véritables Sémites, et notamment les Arabes, et non les Ashkénazes (v. Arthur Koestler « La Treizième Tribu »). Les langues arabe, araméenne et hébraïque sont des langues sémitiques alors que l’hébreu moderne (plus proche du Yiddish) parlé en Israël n’est pas nécessairement considéré comme tel. L’écrivain français juif Armand Abecassis précise qu’« Il n'y a plus d'hébreu, mais des juifs ».

Finalement, l’Islam a son système propre et n’a nul besoin de copier ou de singer l’occident, et il ne revient pas aux fascistes anti-musulmans et à leurs agents d’enseigner aux Musulmans et aux Musulmanes comment vivre leur religion, comment gouverner, comment se défendre, comment s’habiller, comment prier, comment penser, etc. Où les Musulmans sont minoritaires, ils sont sous obligation de se battre pour le respect de leur identité propre, de leurs droits en privé comme en public, et de leur dignité. L’Europe a connu réforme après réforme. Elle a tout essayé, et a toujours échoué : esclavage, racisme, colonialisme, impérialisme, hégémonie, etc. C’est une réforme de la pensée européenne qui s’avère nécessaire, et non de l’Islam. Cela lui permettra de respecter aussi les Musulmans et la culture islamique comme elle respecte les Juifs, par exemple, à un tel point que le Quai d’Orsay est devenu notoire comme un nid de Juifistes. Les racistes cherchent à détruire l’Islam par tous les moyens, et ils ont recours à tout un arsenal de termes à connotation péjorative : « intégrisme, fondamentalisme, islamo-fascisme, Islam radical… » etc. Donc, il faudra que le Dr Tariq Ramadan le comprenne une fois pour toutes que l’Islam n’est pas réformable comme le christianisme ou le judaïsme (voir l’hébraïsme).

M Rafic Soormally,
Londres,
29 novembre 2009


http://www.alterinfo.net/Clash-Caroline-Fourest-contre-Tariq-Ramadan_a39357.html

http://www.alterinfo.net/Retour-sur-le-debat-entre-Caroline-Fourest-et-Tariq-Ramadan-explication-video_a39507.html?com#com_1072052

No comments: