Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Sunday, December 06, 2009

Quand les chinois s'associent a Dadis Camara et expulsent Sarkosy de Guinée, la France rate son coup d'etat


La Guinée est l'un des premiers producteur mondial de bauxite, qui sert a la fabrication d'aluminium, la France, tout comme au Gabon, au Tchad, au Maghreb, en RDC, etc..., a maintenu des terroristes dictateurs, organisé des genocides sur genocides en Afrique pour maintenir le pillage des ressources minieres dans son giron, jusqu'a l'arrivee de Camara, soutenu et financé par les chinois, dont le passif colonial est de zero, contrairement aux terroristes francais.


Qui les guineens soutiendront-ils logiquement ? Camara ! Qui n'est pas le meilleur element qu'on puisse avoir au pouvoir, mais les chinois paient les factures et investissent massivement en redistribuant en partie, localement, ce qu'ils gagnent pour financer des projets d'infrastructures, ce que la France et ses elites racistes sionistes n'ont jamais fait !


Qu'est ce que Sarkosy a imaginé pour reprendre le pouvoir, c'est encore un coup d'etat raté comme a Madagascar, debacle sur debacle, Sarkosy a pour unique objectif de transferer le 'giron francais' aux mains de ses maitres et freres juifistes anglo-saxons, tout en essayant de conserver une petite part, qui permettra a la mafia juive sioniste de rester au pouvoir, de detruire la France de l'interieur en tant 'qu'etat-nation' et en tant 'qu'identité nationale', bien aidé par les mouvements d'extremes droites europeens, qui sous couvert de combattre 'des minarets' ou 'l'immigration-invasion' des Musulmans, font tout simplement le jeu de la regionalisation forcée de l'Europe, une europe decoupée, mise en piece, dont les etats souverains, se feront racheter et iront s'endetter a la City ou a Wall Street, et dont la classe politique de l'extreme droite a l'extreme gauche tait le projet...


Une europe des regions, comme au Moyen Age, avec pour seule doxa unitaire et unificatrice, la croisade contre l'Islaam, le pillage et le controle des ressources et richesses des musulmans et leur redistribution vers l'Asie ou leurs peuples esclaves en Europe. Sarkosy, élu avec les voix des racistes, qui n'ont rien avoir avec des nationalistes, qui eux-memes sous couverts de 'nationalisme', 'd'identité' et de 'defense' font le jeu du decoupage des pays europeens en region, abattent les frontieres pour mieux permettrent a leurs maitres juifistes sionistes d'installer leur mondialisation et l'esclavagisation, la pauperisation de leurs propres concitoyens, en leur retirant toute expression democratique directe capable d'influer sur la politique de l'europe ! Ils leurs imposeront ce a quoi vous venez d'assister en Suisse, une consultation sur des sujets relevants de la psychiatrie plus qu'autre chose...
La Suisse, et la Belgique sont deux tres bon exemples de ce que je citais plus haut concernant le 'transfert' du 'giron francais' historique aux mafias sionistes anglo-saxonnes, mais cette fois en europe... Ces deux pays risquent la division et la partition a cause la longue crise economique qui ne fait que commencer. En fait Sarkosy et les partis d'extremes droites flamands ou suisses, vous parleront de regionalistion de ces pays, jamais de partition, de secession ou d'independance !
Sarkosy, en France, mais c'est le cas partout en europe, a pris la tete de l'extreme droite, pour mieux faire diversion, pendant la destruction des etats-nations, la chute vertigineuse du pouvoir d'achat et la puperisation massive de toutes les franges de la population, et de permettre a Israel de trouver de la chaire a canon pour ses prochaines guerres. Comme l'histoire se repete!
L'europe des regions se limitera a l'arrosement des mafias locales par des aides agricoles ou autres, ces mafias voteront tout et n'importe quoi pour se maintenir en place et dans quelques années ne vous parleront meme plus de frontieres ou d'identité, de France, au profit du terroir, de la region, du ou des 'seigneurs' locaux. Bienvenu au Moyen Age !


AS



Moussa “Dadis” Camara avait pris le pouvoir le 23 décembre 2008 après le décès de l’ancien président guinéen Lansana Conté. Son côté folklorique avait suscité à travers le monde entier des railleries. Le “Dadis Show” était né. Tout semblait aller bien jusqu’au mois de septembre dernier.


Le 28 septembre, une grande tuerie, plus de 157 personnes tuées. Derrière ce massacre, les bérets rouge de triste mémoire guinéens, soldats d’élites aux droits illimités ou plutôt violation tous azimuts des lois et du droit. Jeudi dernier, le chef de la junte militaire au pouvoir en Guinée a été victime d’une tentative d’assassinat. Victime des tirs de son propre aide de camp.


Le carnage du stade le 28 septembre à Conakry, porterait la signature du lieutenant Aboubacar Sidiki Chérif Diakité dit Toumba, chef de la garde présidentielle. Alors que la commission d’enquête a achevé ses investigations, “Toumba” aurait senti que le président allait le lâcher. Ceci prouve bien que Moussa “Dadis” Camara, menacé par des sanctions internationales étaient étrangers à ces exactions, troubles causés par une armée incontrôlable comme il l’indiquait lui-même. Le coupable court toujours et serait en lieu sûr…. dit-il. En réalité, il contrôle le sinistre camp de la mort Koundara à la pointe de la presqu’île de Kaloum, avec plusieurs hommes armés. Info ou intox ?


Une ambiance exécrable régnait jeudi dernier dans le Camp Alpha Yaya avant que le président se rende à Koundara, en visite dans la caserne de la commune de Kaloum où, on a tenté de l’assassiner. Transporté d’urgence à Rabat au Maroc, ses jours ne seraient pas en danger car le tir de “Toumba” l’aurait effleuré simplement et son opération se serait bien passée selon les officiels guinéens. Le Général Sékouba Konaté ministre de la Défense assure l’intérim à la tête de l’État.


De nombreuses supputations. Pourquoi “Toumba” veut-il tuer son ami alors qu’il sait très bien que ça ne servirait à rien puisqu’il ne peut prendre le pouvoir ? Ne renforce-t-il pas les soupçons de ceux qui voyaient derrière la tuerie du 28 septembre dernier, la main d’une puissance étrangère ? La France pour ne pas la nommer serait donc derrière la tentative de mise à mort de la “révolution” guinéenne. Mais, pourquoi ?


Il est vrai que la France n’a pas ménagé ses efforts pour critiquer Moussa “Dadis” Camara, allant même jusqu’à demandé à l’UA (Union africaine) et aux Occidentaux de sanctionner la Guinée.


No comments: