Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Saturday, January 23, 2010

Massachusetts : La Perte D’Un Siège Au Sénat Par Obama Est Une Victoire Pour Netanyahou


Dans l’élection du remplaçant au Sénat du libéral Edward M. Kennedy, qui a occupé le siège du Massachusetts pendant un demi-siècle, la victoire des Républicains reflète non seulement une immense victoire pour les opposants du président US Barack Obama mais aussi une victoire pour le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.


Scott Brown a battu la candidate favorite, Martha Coakley, remportant le siège sénatorial du Massachusetts alors même que le Président Barack Obama s’était précipité Dimanche à Boston pour essayer de sauver la candidature de celle-ci.

Ces derniers mois, Netanyahou a réussi à faire baisser la pression d’Obama, qui bénéficie d’une majorité Démocrate dans les deux Chambres du Congrès. Maintenant cependant Obama sera plus dépendant du soutien de ses rivaux Républicains, les supporters et amis de Netanyahou.

Aucun politicien israélien ne lui arrive à la cheville lorsqu’il s’agit de savoir ce qui se trame aux Etats Unis. Netanyahou a retardé les négociations sur le gel des colonies et puis a décidé que cela durerait 10 mois jusqu’à fin Septembre - en temps voulu pour les élections au Congrès US où on s’attend à ce que les Démocrates subissent de lourdes pertes.

Netanyahou a compris qu’il devait résister à la pression jusqu’à ce que ses supporters de droite récupèrent leur position de force à Capitol Hill et agissent pour freiner les activités politiques de la Maison Blanche. L’élection au Massachusetts, l’un des états les plus libéraux d’ Amérique, sera à partir de maintenant un poids pour Obama.

Ceux qui soutiennent le processus de paix considéreront qu’Obama a manqué une opportunité, passant sa première année de mandat à des actions diplomatiques qui n’ont pas porté leurs fruits et n’a pas réussi à relancer les discussions entre Israël et les Palestiniens. A partir de maintenant ce sera plus dur pour Obama. Le soutien du Congrès est essentiel au processus politique et dans l’actuelle atmosphère politique aux US - les partis politiques étant extrêmement polarisés - Netanyahou peut compter sur le soutien Républicain pour saboter la pression mise sur Israël.

Si la popularité d’Obama continue de plonger et si les Républicains récupèrent au moins l’une des deux Chambres au Congrès en Novembre, Netanyahou et ses partenaires pourront respirer tranquillement et continuer d’étendre les colonies en Cisjordanie et à Jérusalem Est.

Aluf Benn 20/01/10 correspondant du quotidien israélien www.haaretz.com

Myriam Abraham traductionpour http://www.planetenonviolence.org

No comments: