Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Thursday, August 05, 2010

L'Iran en possession de systemes S300/S400 livrés par la Chine et la Bielorussie, et des missiles KH 55 pouvant atteindre Tel Aviv avec des tetes nucleaires livrés par l'Ukraine en 2000

L'Iran aurait également signer un accord de defense secret avec le Pakistan, la Turquie, la Chine. En cas d'attaque le Pakistan fournirait des ogives nucléaires a Téhéran pour frapper les 5 plus grandes villes israeliennes, ce qui rend pour le moment une attaque israelo-americaine impossible. Le Pakistan possede également ce type d'accord avec la Syrie et l'Arabie Saoudite. La Chine fournirait des systemes de defenses et de brouillages des equipements franco-americano-britanniques, rendant leurs portes avions et flottes totalement inefficace face a des attaques aux missiles supersoniques de type sunburn, dont l'Iran s'est procuré plusieurs dizaines de missiles. Les iraniens ont également modifié leurs systemes de  guidage des missiles Exocet, rendant les systemes francais de brouillage caduques et la base militaire  francaise sans protection aux Emirats et sous le feu direct de missiles chinois ou iraniens Les israeliens tentant desormais de detruire le Pakistan avec l'aide de ses agents a l'interieur du gouvernement Zardari et de nombreux officiers de l'ISI pour eviter tout transfert d'ogives nucléaires vers d'autres pays, les israeliens redoutant que les transferts n'aient deja eu lieu sous le patronnage direct de la Chine entre autres.



Téhéran posséderait quatre missiles S-300

Source : fr.rian.ru

L’Iran dispose de quatre missiles destinés à doter les systèmes de DCA S-300, dont deux lui ont été vendus par la Biélorussie et deux par un vendeur resté inconnu, a annoncé mercredi l’agence iranienne FARS.

Début juin, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une résolution décrétant de nouvelles sanctions contre l’Iran en réponse à son refus d’abandonner la production d’uranium enrichi. Cette mesure frappe notamment les livraisons de systèmes sol-air S-300 à Téhéran. Certains spécialistes estiment toutefois que les systèmes S-300 constituent une arme défensive, ne tombant donc pas sous le coup des sanctions.

Le système de missiles sol-air S-300 est destiné à la protection des grands ouvrages industriels et des centres administratifs, des bases militaires et des postes de commandement. Les S-300 sont capables de détruire les missiles balistiques, les missiles de croisière et d’abattre les avions à une distance de 150 km et à une altitude allant jusqu’à 27 km.

No comments: