Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Monday, February 21, 2011

La fin proche du Pharaon libyen


 Sur la photo, le Lion du desert Omar Al Moukhtar Ben Ferhat, le celebre Moudjahid martyr Libyen ayant combattu les italiens, 'aleyhi rahimatu Allah
Par Omar Mazri,
http://liberation-opprimes.net/

Au nom d’un narcissisme maladif et d’une vassalisation à la CIA dans sa lutte contre l’Islam le Pharaon libyen est entrain de réaliser un génocide contre le peuple libyen sous le silence complice et complaisant  de l’Europe et de l’Amérique. Le peuple libyen fait face, la poitrine nue et les bras désarmés, contre des munitions de 14 mm et de  23 mm explosives et perforantes mais aussi contre des tirs d'obus et de mitrailleuses heliportées. Mais le décret divin va se réaliser et l’opprimé va triompher de l’oppresseur en particulier dans ce moment crucial du changement historique dans le monde arabe et islamique :
{Et lorsque Nous vous Sauvâmes des gens de Pharaon, qui vous infligeaient le pire des châtiments, qui massacraient vos enfants et laissaient vivre vos femmes; et il y a en cela une rude calamité de la part de votre Seigneur.} Al Baqara 49
 


Le « guide » insensé et psychopathe reproduit le même scénario que les monstres algériens ont réalisé contre le peuple : l’éradication et la terreur mais il oublie une chose : le vent a tourné en faveur des peuples, les moyens de communication modernes et les chaines satellitaires ne peuvent plus permettre le silence et l’occultation des crimes : tout s’inscrit en direct comme écriture de l’histoire,  comme témoignage pour rendre justice et comme incitation à prendre position et à se démarquer. Ne reste neutre, devant le massacre des populations civiles sans armes, que celui dont le cœur est endurci par l’injustice et la corruption.
 
L'Occident n'est pas neutre car il exprime une fois de plus son mépris total pour les peuples qu'il a colonisé et qu'il continue de voir comme du bétail corvéable ou des terroristes à exterminer. L'Occident n'est pas neutre car son idéologie capitaliste matérialisme le prive de toute humanité et il ne voit le monde qu'à travers le rapport des forces. Ayant investi en Khadafi comme régulateur africain, une sorte de Scipion, contre l'emmigration et l'exode africaine qui fuit l'Afrique cherchant le pain, le travail et la sécurité vitale. La question que chacun doit se poser est pourquoi les Maghrébins et les Africains fuient  leur terre natale pour vivre dans l'humiliation et au péril de leur vie en Europe?  

La réponse est simple il y a un pactole de 150 mille milliards $ de réserve de pétrole en Libye que Kadhafi a garanti à l'Occident s'il est rayé de la liste noire. La réponse est plus simple encore si on voit le folklore de son intronisation d'empéreur africain pour faciliter le partage néo colonial des ressources en Afrique évalué à plus de 400 millions de milliards $  (voir mes deux  articles  : Nigeria guerre de religion, pénétration néocoloniale - Nigéria, évangélisation, pillage et destabilisation). L'Occident aveuglé par ses intérêts ne voit pas l'avenir et continue de soutenir les dictateurs, les génocidaires croyant qu'il est possible de continuer à aider par le soutien logistique, militaire et par le renseignement leurs vassaux. Ils sont ignorants de la vitalité des peuples musulmans considérés comme morts et enterrés. L'Occident croit qu'il est toujours possible de substituer la tête d'un régime par une autre figure car ils pensent maintenir en Egypte et en Tunisie les régimes inféodés avec une autre dévanture : Ils ne rusent que contre eux-mêmes mais ils ne se rendent pas compte de leur propre fin à travers la fin de leurs vassaux et de leur politique néo coloniale.
 
Ni Kadhafi ni les autres tyrans arabes et musulmans ne tirent leçons de l’histoire ni enseignement des événements chez les voisins : sourds, muets et aveugles,  ils sont prisonniers de leur tradition, de leur routine, de leur système de pensée unique et de leur arrogance :
{C’est comme l’habitude des gens de Pharaon et ceux qui les ont précédés. Ils démentirent nos Signes, alors Allah les Châtia en raison de leurs péchés. Allah Punit sévèrement. Dis à ceux qui devinrent mécréants : « Vous serez vaincus et vous serez conduis à la Géhenne ». Piètres couches!} Al ‘Imrane 11
 
Le compte à rebours a commencé pour le dictateur : ce n ‘est plus qu’une question de jours. Tous les dictateurs vont tomber comme un château de cartes ou un jeu de domino. Certains dictateurs vont livrer une guerre contre leur peuple sans concession et sans pitié car ils ont perdu l’humanité comme ils ont perdu tout cap et toute perspective de repli vers l’Occident qui les jette et cherche une marionnette nouvelle qui lui assure ses intérêts. Kadhafi est dans une situation pire : aucun pays arabe ne voudra de lui ni de ses comparses : il va donc livrer une bataille non seulement pour se maintenir au pouvoir mais il va livrer une bataille sanglante génocidaire car à sa mégalomanie morbide s’ajoute la panique primitive du prédateur acculé à fuir sans point de fuite ni porte de sortie autre que la pendaison ou la lapidation par un peuple martyr.
 
Dans l’attente de ce dénouement tragique mais inéluctable nous n’avons qu’à demander à la crise de s’aiguiser car l’étape du dialogue et des compromis ou des arrangements est révolu. Mohamed (saws) quand les horizons se bouchaient il disait « O crise aggrave toi tu vas être salvatrice »
 
Dans le dénuement de la crise en faveur des peuples et des opprimés Allah a fait révéler ce verset pour donner la fermeté,  le courage et l’espérance malgré le rapport de forces militaires et logistiques en faveur de l’oppresseur suréquipé et surexcité :
{Lorsqu’Allah te les Fit voir, peu nombreux dans ton songe, et s’Il te les Avait Montrés nombreux, vous auriez perdu courage et vous vous seriez disputés sur le sujet, mais Allah préserva du mal. Allah Est Omniscient de l’essence des pensées. Et lorsqu’Il vous les Montrait, lorsque vous vous êtes rencontrés, peu nombreux à vos yeux et Réduisait votre nombre à leurs yeux, afin qu’Allah Réalise une chose qui devait être accomplie. C’est à Allah que les choses sont ramenées. O vous qui devîntes croyants, si vous rencontrez une troupe, restez ferme et psalmodiez beaucoup le Nom d’Allah, afin que vous cultiviez.  Obéissez à Allah et à son Messager et ne soyez point en conflit entre vous, car vous perdriez courage et vous vous disperseriez. Persévérez. Allah Est sûrement avec les persévérants. Et ne soyez pas comme ceux qui sont sortis de leurs demeures par ingratitude (envers Allah), par ostentation devant les Hommes, et rebutent de la Cause d’Allah, mais Allah Domine ce qu’ils font.} Al Anfal 42
 
Le peuple libyen héritier de Omar al Mokhtar Ben Ferhat le résistant martyr, surnommé le lion du désert, saura résister et payer le prix de sa libération. Omar al Mokhtar le forgeron, le menuisier, l’homme du peuple, le savant mystique fut à l’avant-garde du combat en centre Afrique contre les colons français, à la frontière de l’Égypte contre les colons britanniques et en Libye contre les fascistes italiens. Comme tous les peuples arabes et Musulmans le peuple libyen a une mémoire collective de libération, un inconscient collectif d’appartenance à la théologie de libération de l’Islam,    un sentiment national de fierté d’appartenir à une race de héros légendaire et une vocation d’appartenance aux peuples qui ont donné Abdelkrim al Khattabi, l’Émir Abdelkader…
Ne connaitra jamais le déshonneur et l’oppression toute l’existence un peuple qui donne naissance à Omar al Mokhtar qui a l’âge de 60 ans et dans un rapport de force en sa défaveur dit aux colons italiens : « Nous vous avons combattus pendant 18 ans, et avec l'aide de Dieu, nous allons continuer, et vous n’allez pas nous effrayer avec vos menaces…  Je ne quitterais pas le mont vert tant que je suis en vie, et les Italiens ne trouveront de répit, que lorsque ma barbe sera enterrée sous terre ». C’est ce défi que le peuple libyen vient de relever contre le roi des tyrans d’Afrique.
 
Contre l’oppresseur la première victoire c’est briser le silence. Vaincu après avoir épuisé tous les moyens de lutte à sa disposition Omar fut pendu le matin du mercredi 16 septembre 1931 devant la population sans armes. Le Sheikh Omar Al Mokhtar fut amené, les mains enchaînées et le sourire aux lèvres. Il fut livré à son bourreau à 9 h précises, alors que son visage était rayonnant de bonheur à l’idée de mourir Chahid fi Sabil Allah. Ses dernières paroles furent  l’appel à la prière, et les versets : « Ô toi, âme apaisée, retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agréée. »  C’était sa fin sur terre... Mais le début d'une autre ère. L'âme qui s'élève au ciel en martyr élève sa parole, ses principes et marque la terre du sceau de son immortalité.
Le colonialisme dans son œuvre de deshumanisation, d’occultation de la mémoire collective, d’humiliation  et d’asservissement exigea qu’aucune larme et qu’aucune voix ne se manifeste lors de la pendaison du Villard héros sinon elle sera tué ou torturé. Jourbou Abd El Jalil qui ne put contenir ses pleurs fut durement réprimé et contre la voix de l’oppresseur la voix d’Allah a inspiré celle de l’opprimé pour glorifier son héros et signifier que la résistance va continuer jusqu’au triomphe malgré la répression. Ainsi des voix s’étaient élevées, des pleurs se sont exprimés dans la dignité et les dos se sont courbés sans céder devant les coups de  fouets impitoyables des italiens deshumanisés par le fait colonial et la haine du musulman. L’histoire a retenu  que  Fatima El Abaria devant le corps pendu de Omar Al Mokhtar a brisé le mur du silence en criant de douleur le malheur de la patrie qui venait de perdre sa grande figure. Amr Khaled dit au sujet de cette femme qui symbolise la conscience patriotique : « Après elle, les cris se sont élevés secouant l’univers, et je ne crois pas exagérer si je dis que les anges ont répété avec les hommes pour le glorieux martyr. »
 
Sa mémoire est glorifié par Allah comme celle de tous les martyrs et de tous les véridiques :
{Il est parmi les croyants des Hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Il est d’entre eux qui (a accompli son voeu et) mourut (en martyr), et il est d’entre eux qui attend, et ils n’ont pas changé leur détermination…}

Ainsi sa mémoire fut chantée et célébrée par les poètes, les révolutionnaires et les peuples. Symbole de la résistance et de la bravoure il est naturel donc que le premier mouvement né dès le début de la révolution contre Kadhafi et son livre vert  fut "le mouvement Omar al Mokhtar"
Jamais donc les cris des assassinés libyens par les mercenaires de Kadhafi ne pourront être tus. Jamais les appels des savants libyens répétant les versets coraniques ne pourront être ignorés de Dieu :
{Quiconque tue une personne sans qu’elle ait tué ou corrompu de par la terre, serait comme s’il avait assassiné l’humanité} Al Maida 79
 
Comme Moise, le peuple libyen est en train de faire face à l’arrogance de Pharaon à un moment où il ne s’agit plus de dialoguer ou de construire une opposition mais de lutter contre le tyran en s’appuyant sur Allah par les invocations de l’opprimé :
{Et Moïse dit : « Notre Seigneur, Tu As Accordé à Pharaon et son élite aisance et biens dans la vie terrestre, notre Seigneur, afin qu’ils se fourvoient de Ta voie ! Notre Seigneur, Supprime leurs biens et Endurcis leurs cœurs, de sorte qu’ils ne deviennent pas croyants jusqu’à ce qu’ils voient le châtiment douloureux ». Il Dit : « Votre invocation, à vous deux, est exaucée. Suivez alors, tous deux, la rectitude et ne suivez surtout pas la voie de ceux qui ne savent point. »} Younes 88
 
Lors de la Bataille de Badr le Prophète avant et pendant le combat qui allait être décisif pour la communauté de Médine et pour l’Islam ne s’arrêta pas de faire des invocations demandant la victoire de sa cause et la défaite de ses oppresseurs :
« Seigneur ! Voici les Quraychites qui avancent arrogants et fiers, ils Te bravent et démentent Ton Envoyé. Seigneur, accorde-moi le soutien que Tu m'as promis. »
 
«Seigneur, réalise Ta promesse à mon égard ! Seigneur, je T'en prie. Que Ta promesse se réalise !»
 
«Seigneur ! Si cette troupe périt aujourd'hui, il n'y aura plus personne pour T'adorer sur Terre !
 
La loi de Dieu est universelle : le triomphe des opprimés s’ils se cramponnent à Lui
{Et Nous Envoyâmes, en fait, auparavant, des Messagers à leurs gens : ils sont venus à eux avec les évidences. De sorte que Nous Nous Vengeâmes de ceux qui furent malfaiteurs. Et c’est une obligation pour Nous de Faire triompher les croyants.} Ar Rum 47
 
Kadhafi a reçu le message  travers le Coran qu’il a voulu combattre et il vient de recevoir un message à travers les peuples tunisiens, égyptiens et maintenant son peuple mais il ne tire aucun profit :
{A l’abîme, donc, les condamnés au Feu embrasé !} Al Mulk 11
 
Dans l’attente de voir le peuple libyen reconquérir, dans les prochaines semaines ou les prochaines heures, sa souveraineté et décider de son destin sans tutelle nous devons répondre à l'appel de nos frères lybiens qui se font massacrer et dont les femmes se font violer : que ceux qui peuvent manifester dans les rues manifestent, que ceux qui peuvent apporter une aide logistique, financière ou militaire ou sanitaire pour sauver le peuple de l'éradication qu'ils prennent leur responsabilité dans la limité de leurs moyens et de leur compétence. Les vieux et les faibles doivent contribuer à aider nos fils et nos filles, nos frères et nos soeurs de Libye par nos invocations en purifiant nos cœurs et en levant nos mains au ciel :
 
"Ô Seigneur! C’est Ta miséricorde que j’espère, ne me laisse donc pas à mon propre sort ne serait-ce que le temps d’un clin d’œil et améliore ma situation. Il n’y a d’autre divinité sauf Toi."

"Ô Seigneur! Nous T’invoquons contre leur mal (littéralement : Nous Te plaçons dans leurs gorges) et dirige-le contre eux-mêmes. Nous nous mettons sous Ta protection contre leurs méfaits."

"Ô Seigneur! Tu es mon soutien et mon protecteur. C’est par Toi que je me déplace, que je fonds sur l’ennemi et que je le combats."

 "Allah nous suffit, Il est notre meilleur garant."

"Ô Seigneur ! Seigneur des sept cieux, de la terre et du Trône immense, sois pour moi un protecteur contre untel, fils d’untel, et contre ses alliés parmi Tes créatures, et contre le fait de subir un abus ou une tyrannie de leur part. Honoré soit Ton protégé, Exalté soit Ton éloge et il n’y a de divinité que Toi."

"Allah est le Plus Grand, Allah est plus Puissant que toutes Ses créatures. Allah est plus Puissant que celui dont j’ai peur et dont je me méfie. Je me mets sous la protection d’Allah, il n’y a pas d’autre divinité sauf Lui, Celui qui retient les sept cieux de tomber sur la terre sauf quand Il le permettra, contre les méfaits de Ton esclave untel, contre ses soldats, ses partisans et ses partis, parmi les djinns et les humains. Ô Seigneur ! Sois mon protecteur contre leurs méfaits. Exalté soit Ton éloge, honoré soit Ton protégé, béni soit Ton nom et il n’y a pas de divinité à part Toi."

"Ô Seigneur ! Toi qui as fait descendre le Livre, qui est prompt dans Ses comptes, vaincs les coalisés. Ô Seigneur, vaincs-les et fais-les trembler."

"Ô Seigneur ! Épargne-moi leurs méfaits de la façon qui Te plaira."


No comments: