Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Friday, April 01, 2011

Le gouvernement de la France-Israel est directement implique dans l'assassinat des moines de Tibhirines. La DST et sa filiale DRS ont fait le coup. Trevidic le sait, tout le monde le sait ! La raison du blocage est simple, la France-Israel est derriere le GIA/AQMI et la guerre civile en Algerie, tout comme vous voyez les memes reseaux juifs sionistes francais facteurs de destabilisation, guerre et massacres, genocides en Libye ou Cote d'Ivoire

AFFAIRE DES MOINES DE TIBHIRINE: Les mensonges de la France officielle



Médiapart, un média électronique français est formel, l’Etat français cache la vérité sur l’affaire de l’assassinat des moines de Tibhirine en Algérie. Quelles sont les nouvelles informations obtenues par le site? Le juge antiterroriste Marc Trévidic, qui enquête sur les assassinats des sept religieux français en 1996, a obtenu ces derniers jours, la transmission d’une note déclassifiée du général Rondot.

Et que disent ces notes? Que dès l’année 1998, tout était su sur l’affaire. Il est écrit ceci: «On sait à peu près tout sur les circonstances de l’enlèvement, de l’exécution et de la récupération des corps des moines». Une note manuscrite récupérée porte le sceau «Confidentiel Défense», elle est datée du 5 juin 1998. Le site Internet français précise que la note déclassifiée est signée du général Rondot. 

Il signifie que l’État français en sait plus qu’il n’a bien voulu en dire à la justice jusqu’ici. En 1998, Rondot était coordinateur du renseignement et des opérations spéciales au ministère de la Défense.

Il est précis lorsqu’il écrit qu’il sait à peu près tout sur les circonstances de l’enlèvement, de l’exécution et de la récupération des corps des moines.
Il évoque le fait que l’affaire fait partie des dossiers réservés à la Direction du contre-espionnage, mais d’autres parties auraient pu y accéder. Une transmission aurait été possible au Vatican mais pas à Alger.

Même pas à Monseigneur Tessier, l’archevêque d’Alger à l’époque. Le juge Trevidic, en charge de l’enquête sur la mort des sept moines de Tibehirine, est intéressé par la découverte où le général Rondot évoque la récupération des corps, alors que seules les têtes des moines ont été récupérées au bord d’une route.
Le dossier a été instrumentalisé pour impliquer l’armée algérienne, accusée d’être responsable de la tuerie afin de discréditer le Gia aux yeux des Occidentaux. Tandis que d’autres préfèrent évoquer une bavure de l’armée algérienne.

L’affaire a ôté la vie aux moines et a empoisonné le climat des relations entre l’Algérie et la France.

Ahmed MESBAH

1 comment:

lejournaldepersonne said...

UMPression

Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l’état te le demande, nous dit l’auteur de la relativité absolue… Albert Einstein.
Et que dit Moïse, Jésus ou Mahomet ?
La même chose.
La cause est entendue. Le vrai faux débat sur la laïcité n’a donc pas lieu d’être.
Parce que la liberté de conscience n’est rien que la conscience de notre liberté. Elle se situe en deçà de la science impudique et au-delà de la puissance publique.
De quoi va-t-on débattre alors ? Des moyens qu’on croit pouvoir mettre en jeu pour réaliser un islam de France.
Ou des moyens qu’on croit pouvoir mettre en jeu pour déréaliser l’islam en France… le réduire à sa plus faible expression…
Des objectifs, on ne peut plus subjectifs… des cibles faciles et des peurs infantiles…
C’est mon impression et je la partage.
Tenez… j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle.
Par laquelle voulez-vous que je commence ?
Par la mauvaise !
La mauvaise : c’est qu’on m’a interdit de vous révéler la bonne
La bonne : c’est que je ne peux pas m’empêcher de transgresser l’interdit.
Mais je vais le faire à mots couverts en vous posant une ou deux questions
Est-ce qu’on peut chasser le diable ?
Oui, nous disent toutes les bonnes volontés
Et Dieu ? Est-ce qu’on peut chasser Dieu ?
Essayez… le 5 avril avec l’UMP !
http://www.lejournaldepersonne.com/2011/03/umpression/