Wednesday, May 18, 2011

Une marche d'un million pour la libération de la Palestine "La troisième Intifada" se prépare à commémorer l'anniversaire de la "Naksa"

 
 
Al-Qods occupée – CPI

La direction des pages de "la troisième Intifada" sur Internet a annoncé dans un communiqué qu'elle déclarera bientôt une série d'événements pour commémorer l'occupation du reste de la Palestine, le 4 juin 1967, confirmant que "comme nous avons commémoré l'anniversaire de la Nakba et nous avons pu de supprimer ce terme, nous allons commémorer la "Naksa" (échec) pour en faire un échec pour l'entité occupante".


Le communiqué publié sur la page de "la troisième Intifada" sur Facebook a déclaré qu'il annoncerait dans les prochains jours un plan d'action et les activités proposées, précisant que le soulèvement est continu et la Palestine se rapproche de la Libération, alors que le sang des martyrs sèmeront dignité et gloire.

La direction a annoncé que le 7 juin prochain qui marque la commémoration de l'occupation de la ville occupée d'al-Qods par les sionistes, sera la journée d'allégeance à al-Qods dans tous les pays du monde.
"Les derniers jours ont prouvé que la libération de la Palestine est possible, plus que possible, même avec une marche populaire désarmée vers les frontières de la Palestine occupée, en effet, si la Nation a décidé qu'elle était prête à payer le prix de la libération de la Palestine en une fois à n'importe quel prix, même s'il faut payer un million de martyrs dans une marche populaire du million dans toutes les régions frontalières, et avec un rassemblement massif à l'intérieur de notre territoire pour déraciner les colonies... alors certainement la libération de la Palestine sera une réalité que nous vivons et non pas un rêve que nous espérons", a ajouté le communiqué.


La direction a résumé les plus importantes réalisations qui étaient représentées durant trois jours : "le Vendredi du Rassemblement", "le Samedi du Rugissement" et "le Dimanche de la Libération". Ces jours sont tachés de sang pour avoir remis la Palestine à sa juste place et "nous avons pris un engagement de la part des révolutionnaires dans les prières qu'ils sont sur le chemin de la Libération".

 

"Nous avons rétabli l'équation correcte et confirmé que la Palestine a été occupée en 1948 et non pas en 1967, comme l'ont concédé les négociateurs, alors que le droit au retour est devenu un droit reconnu par tout le monde", a-t-il poursuivi.  

No comments: