Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Saturday, June 25, 2011

Analyse du rapport sur la Libye et le CNT


Yves Bonnet, auteur du rapport sur la Libye, sur la gauche est un criminel de guerre. Conseiller personnel du criminel de guerre Smain Lamari, sur la droite, mort en 2007 d'une crise cardiaque officiellement. Smain Lamari etait un agent de la DST au depart comme Tewfik, ils sont avec le general Larbi Belkheir, mort en 2010, les createurs et commanditaires des GIAs/AQMI pour le compte du gouvernement francais. Les services francais impliqués dans le genocide de 550 000 algeriens ayant decidé d'effacer toutes les traces en eliminant Lamari, isolant Belkheir apres ses fuites sur l'affaire des moines de Tibhirines et les declarations ouvertes des emirs des GIAs indiquant que la DST et la police francaise les aidaient ouvertement sous les gouvernements Roccard, Beregovoy, Balladur, Juppé, Jospin. Bonnet, un 'gaulliste' de l'ancienne ecole, travaille egalement tres etroitement avec le mossad et fait parti de la 'maison mossad' en France avec Gueant, Pasqua, Sarkozy, Squarcini et d'autres.   


Par Omar Mazri, 
http://liberation-opprimes.net/

Ce qui ne semble pas jeter le trouble dans les esprits des Algériens et des Français est l’habitude des pratiques occultes qui laisse les relations franco algériennes opaques et sans avenir de progrès pour les peuples. Une de ces pratiques on la retrouve dans le rapport sur la Libye et le CNT libyen conduit par l’OTAN, rapport qu’on présente comme établi par des personnalités indépendantes qui s’oppose à la guerre menée contre la Libye : « Il n’est nul besoin d’insister sur la nature hautement critiquable de la dictature imposée, depuis 1969, par Muammar Kadhafi à ses concitoyens. Face à une telle situation, rien n’est plus légitime que l’aspiration à plus de liberté et de démocratie. Néanmoins, l’étude des faits conduit à affirmer que la « révolution » libyenne n’est ni démocratique, ni spontanée. Il s’agit d’un soulèvement armé de la partie orientale du pays, dans un esprit de revanche et de dissidence, qui tente de s’inscrire dans la dynamique du « printemps » arabe, dont il ne relève cependant pas. Le mouvement libyen ne peut donc être comparé avec les révoltes populaires tunisienne et égyptienne… ».


Quand on étudie ce rapport et l’écho qu’il a trouvé auprès des milieux gauchistes on constate le leurre qu’il entretient dans un esprit non averti ou dans une lecture hâtive qui lui fait dire ce qu’il ne dit pas. Ce rapport ne dit pas qu’il s’oppose à l’ingérence étrangère et à l’agression colonialiste en Libye* Il conteste le CNT pour des raisons idéologiques anti islamiques : « Surtout, la Libye est le seul pays du « printemps » arabe dans lequel le risque islamiste s’accroît, la Cyrénaïque étant la région du monde arabe ayant envoyé le plus grand nombre de djihadistes combattre les Américains en Irak ».
Ce rapport machiavélique est l’œuvre d’une équipe détonique. Le Prefet Yves Bonnet, ancien patron de la DST et actuel président du Centre international de recherche et d’études sur le terrorisme et d’aide aux victimes du terrorisme (CIRET-AVT). Éric Denécé, ancien agent du renseignement français et actuel expert en intelligence économique et  président  du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R). Participe à ce rapport  le Forum pour la paix en Méditerranée qui est l’alternative à la résistance armée palestinienne montée par Israël, la France, l’Autorité palestinienne et les monarchies saoudiennes, marocaines et jordaniennes. Le dernier personnage, qui a donné crédit et audience large au rapport est l’algérienne Saïda Benhabylès. Ancienne ministre de la Solidarité, ancien Sénateur, primée par les Nations Unies pour la société civile elle est membre fondateur du CIRET-AVT.

Cette grande dame, membre du grata du microcosme politique algérien et de la société civile algérienne, s’est   mobilisée dans le projet de l’annulation des premières élections démocratiques en Algérie et convertie dans le clan des éradicateurs des islamistes algériens avec l’ancienne ministre de la Justice Leila Aslaoui et le premier ministre Réda Malek. Nous avons la parfaite illustration de la collusion entre les milieux du renseignement français avec les éradicateurs algériens. Ces milieux souhaitent et agissent en fonction de leurs souhaits de voir les révolutions arabes une consécration du modèle laïc européen islamophobe. Enfin il faut retenir qu’hier comme aujourd’hui que Saïda Benhabylès instrumentalise, comme tant d’autres indigènes intellectomanes, le mouvement associatif algérien comme une rente politique et que « elle ne croit pas cependant à la volonté des peuples et leurs capacités à s’affranchir d’eux-mêmes des jougs des dictatures qui les oppriment. Pour elle, les révolutions dans le monde arabe ont été tout simplement inspirées. ». Le renseignement français et les éradicateurs algériens ne pouvant faire réussir une révolution franco berbériste en Algérie sont pris de panique à l’idée que le mouvement islamique en Algérie se radicalise et s’équipe en armes auprès des « Jihadistes libyens ». 
La France connait ces enjeux et ces acteurs qu’elle alimente selon ses intérêts en soutien ou en abandon agissant comme un maitre échanson servant aux uns l’ivresse et aux autres la lie de la coupe de la cupidité et de la trahison en envoyant en Algérie les partisans, de gauche et de droite,  de la solution « arabe » : il faut aux arabes un minimum vital pour les rendre corvéables sans risquer l’insurrection car ils ne sont pas suffisamment civilisés pour être dignes de la démocratie… La France, oublie cependant que son image dans le monde est plus que ternie, et qu’elle est en train de jouer le temps mort de sa respectabilité sur les décombres macabres de ses interventions militaires illégitimes en Afghanistan, en Libye et en Côte-d’Ivoire. Après l'euphorie du dernier quart d'heure la France verrait une fois de plus son rôle en Afrique repris par les États-Unis. 

Les spécialistes du renseignement  paniquent aussi devant la théorie des dominos américains qui est en train de faire  tomber les cartes et les pions français en Algérie qui ont confisqué l’indépendance algérienne. L’investissement français en Algérie est pris en tenaille entre les Chinois et les Américains. Les Français sont en train de réaliser que les États-Unis leur ont volé le comptoir commercial nord africain alors que leur cinquième colonne algérienne étaient occupé à plonger l’Algérie dans une décennie rouge puis dans une décennie noire puis dans une troisième sans couleur. Ce rapport est en réalité une faute impardonnable pour les « patriotes » algériens qui ont fait de la patrie le dernier refuge des canailles. Les Algériens vont-ils avoir un sursaut de fierté nationale et démocratique devant les fossoyeurs de la démocratie, de l’arabité et de l’islamité ? Quand on voit les gesticulations de Ali Belhadj sur le dossier libyen, son empressement à soutenir le CNT libyen et à souhaiter la chute du tyran de Tripoli sans en analyser les conséquences régionales on est en droit de se dire que les Algériens sont facilement manipulables et qu’ils ne sont pas prêts à servir l’Algérie avec l’idéal et la lucidité qu’exige le mondialisme impérialiste…




* Omar Mazri : L’histoire, la géographie, l'idéologie, le livre vert et le drame libyen
Omar Mazri : Le CNT libyen incompétence ou imposture ?
O. Mazri : Djihad, démocratisation et partis politiques à l’heure des contre révolutions arabes
Omar Mazri : La Libye et BHL le filousophiste
Omar Mazri : Second souffle venant des Libyens ou effusion de sang pour le compte d’autrui ?
Susan Lindauer : Les crimes de guerre de l’OTAN en Libye
Manlio Dinucci : l'Afrique visée à travers la Libye
Michel Collon : Comprendre la guerre en Libye
Jean-Paul Pougala : Les mensonges de la guerre de "l'Occident judéo-chrétien" contre la Libye


--
"Allah! Donne-nous le courage de changer ce qui peut être changé, la sérénité d'accepter ce qui ne peut pas l'être et la sagesse pour distinguer l'un de l'autre".

No comments: