Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Friday, October 21, 2011

Mise en garde : Elections en Tunisie : La DCRI a saboté le resultat des elections d'avance pour provoquer le chaos et la guerre civile en Tunisie sur le model Algerien

 Sur la photo, le franc-macon et agent de la France-Israel, Qaid Sebsi, prenant ses ordres de l'ambassade de France a Tunis et le bouffon Boris Boillon, ont trafiqué d'avance les résultats des élections en Tunisie avec l'aide de la police secrete de Ben Ali, qui a le scrutin sous controle comme a la belle epoque et qui est sous total controle de la DCRI. Le scenario 'FIS' rejoué pour finir de destabiliser tout le Maghreb!

Selon des sources tres fiables et non Musulmanes, le parti Ennahda remporterait les elections de la 'Constituante' ce dimanche avec 33-39% des voies selon les projections de l'ambassade de France a Tunis faites par les trafiquants et delunquants et poseurs de bombes de la DCRI. Ces projections ont été faites par la DCRI depuis le mois de Mai 2011. La DCRI depuis l'ambassade France a Tunis a decidé avec la franc maconnerie locale enmenée par le traitre de Qaid Sebsi et la police secrete de Ben Ali, qui tient en fait le deroulement du scrutin pour le compte de l'ambassade de France a Tunis, a 19-24% les resultats pour Ennahda et de repousser le transfert du pouvoir au 9 Novembre 2011, qui est une date ou des exercices anti-terroristes majeurs ont lieu aux Etats-Unis et en Europe, notamment en France et dans tout le bassin mediteranéen avec l'OTAN, autant dire qu'un 'false flag' pour couvrir la defaillance des banques francaises et occidentales est tres probable et donc la confiscation des elections egalement. 


La provocation de la DCRI vise a destabiliser le pays avec la volonté de declencher une guerre civile du meme type que celle declenchée en Algerie apres la victoire du FIS en 1990. Nos sources occidentales font etat de 'l'utilisation du terrorisme' et d'une volonté de 'semer le chaos' de la part de la DCRI, apres avoir fini d'imposer la tribue sefarade des Misratas a Tripoli en remplacement de la tribue sefarade des Gaddafas. Sarkozy et Israel jouent donc le chaos total dans la region. Mais ca tout le monde le sait, et tres peu agissent en consequence. Il faudra donc beaucoup de maturité et de sang froid aux Tunisiens pour ne pas tomber dans le piege de la guerre civile voulue par Sarkozy et faire bloc et unité afin d'expulser defginitivement la France-Israel proprement de Tunisie, puis les americains de tout le Maghreb.

Wa Allah swt 'alam

Abu-Suleyman
Islamic-Intelligence

Le parti Ennahdha alerte sur les risques de fraudes à la veille des élections

publié le vendredi 21 octobre 2011


Libérée de son couple de tortionnaires, affranchie de ses bâillons oppressants, la Tunisie a réussi à briser ses chaînes pour se construire un nouvel avenir constitutionnel sous le signe d’une Assemblée renouvelée, la parole revenant aux urnes dimanche.

Après avoir vaillamment triomphé du régime de la Terreur, c’est vers les isoloirs que sont appelés les citoyens afin de choisir leurs 217 représentants qui redessineront le paysage politique du pays.

Caracolant en tête dans nombre de sondages qui le crédite de plus de 20% des suffrages, le parti Ennahda ("la renaissance"), légalisé après la révolution du Jasmin, revendique un million d’adhérents sur une population de quelque 11 millions d’habitants. A la veille d’un scrutin inédit et crucial, qui constitue un premier grand test électoral, le leader du mouvement Rached Ghannouchi n’a pas fait mystère de ses craintes quant à la perspective de résultats tronqués.

"Le peuple tunisien n’admettra pas que ses rêves s’évaporent et nous serons avec lui pour faire face à quiconque tenterait de porter atteinte au processus électoral et faire avorter les objectifs de la révolution " a-t-il déclaré en conférence de presse, alertant sur des lendemains de vote qui déchanteraient sous le terrible poids de la fraude.

"Nous fondons de grands espoirs sur cette élection" a martelé cheikh Rached, qui s’est toutefois montré résolument confiant dans la capacité de son peuple à relever ce formidable défi démocratique dans la plus grande transparence et probité, alors que le monde entier a les yeux rivés sur l’exemple tunisien.

http://www.oumma.com/Tunisie-le-parti-Ennahdha-alerte



No comments: