Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Friday, December 09, 2011

Escalade militaire a Gaza : Israel veut prendre le Sinai par la force

Le Hamas : résistance populaire ou résistance armée ?


Habib Abou Mahfoud
www.palestine-info.info 

Le Hamas se hâte et va de toutes ses forces vers la réconciliation palestinienne ; il n’y a pas le temps de trop réfléchir ou d’hésiter ; tout son souci sera de préserver le tissu national palestinien et de le protéger de toute conspiration. Et avant le printemps arabe, toutes les indications, politiques, réelles et populaires, confirmaient que le mouvement de la résistance islamique garde un rôle important sur tous les niveaux, locaux, régionaux et internationaux. A l’approche de son vingt-cinquième anniversaire, le Hamas ne pourra certainement pas dire à son peuple, qui l’a toujours soutenu, que la résistance armée appartient désormais au passé et que le Hamas va emprunter une nouvelle voie pour lutter contre l’occupation sioniste : la résistance populaire pacifique, exactement comme le veut Abbas et son équipe de négociation.
En outre, les développements internationaux et la nouvelle situation arabe poussent le Hamas à rester attaché à son choix militaire, étant un mouvement de libération qui lutte contre l’occupation sioniste par tous les moyens et sur tous les fronts, et non à suivre les services de sécurité de "Dayton".


Certains critiquent la position du mouvement du Hamas montrée après la dernière rencontre Abbas-Mechaal, concernant la demande du mouvement du Fatah de renforcer la résistance populaire et de l’adopter dans le stade actuel.
Une question commence à se poser : le Hamas a-t-il laissé tombé la lutte armée, au profit de la réconciliation ? A mon avis, une question n’a pas lieu d’être posée ; elle contre la vérité imposée par le mouvement du Hamas depuis de longues années : actions armées, des milliers de martyrs, des milliers de détenus, la libération de la bande de Gaza, la libération de plus de mille captifs palestiniens. Ainsi, le Hamas est devenu un bâton dans les roues des rêves sionistes : élargissement, mainmise, victoire.

Par ailleurs, les échecs successifs du Fatah à apporter la moindre victoire au peuple palestinien ont obligé Abbas à revenir vers la table de la réconciliation et à tendre la perche au Hamas. Mais la réalité est toute autre : le Fatah ne peut plus adopter le choix de la résistance armée. Le Fatah ne souhaite que trouver une position pour justifier le gouvernement d’union nationale à venir. Et pour sa part, le Hamas, par la voie de Khaled Mechaal, a exigé que la résistance populaire soit sérieuse, concrète et exhaustive, bien organisée, sans pour autant que soit annulé le droit du peuple palestinien à pratiquer tous les moyens de résistance dont la résistance armée.

Mechaal a ajouté que les brigades d’Al-Qassam possèdent la force militaire dont des roquettes et armes automatiques ; elles ne feront pas face aux tanks sionistes investissant la bande de Gaza avec des pierres et des manifestations, par des slogans, mais avec leur force et leurs armes.

Les questions à poser seront les suivantes : la résistance populaire a-t-elle prouvé son efficacité face à l’arrogance sioniste ? Parce que le peuple palestinien a choisi la résistance populaire, Netanyahu va-t-il démanteler ses colonies et retirer son armée de la Cisjordanie pour une paix juste et totale ?

Enfin, les Sionistes ont une peur bleue des conséquences du printemps arabe. En Tunisie, en Egypte, au Maroc, les Islamistes sont sortis victorieux des urnes des élections ; cela donne la joie au mouvement du Hamas et à tous ceux qui croient à la résistance armée contre l’agression sioniste. Le Hamas s’est lancé dans une guerre ouverte contre les Sionistes et contre quelques dictateurs arabes ; aujourd’hui, il est plus fort qu’auparavant. Mener son peuple vers la victoire n’est qu’une question de temps, un temps limité grâce aux peuples arabes sortant de l’injustice et assoiffés de victoire.



Article écrit par Habib Bou Mahfoud, traduit et résumé par le département français du Centre Palestinien 

Obus sionistes sur Gaza et les brigades d'el-Aqsa revendiquent le bombardement du Néguev




Les brigades des martyrs d'el-Aqsa, la branche militaire du mouvement du Fatah, et les Brigades du martyr Aymen Jawda ont annoncé avoir bombardé une colonie sioniste limitrophe de la Bande de Gaza avec une roquette de fabrication artisanale.
Les Brigades d'el-Aqsa ont déclaré dans un communiqué publié le jeudi soir 8/12, qu'elles ont bombardé la colonie sioniste "Chear Hennegv" au Néguev dans le sud des territoires palestiniens occupés en 1948 avec une roquette fabriquée localement.
Elles ont précisé qu ce bombardement est une réponse à l'assassinat de deux résistants d'el-Qassam et d'Aymen Gouda, Issam et Soubhi el-Batche, jeudi après-midi.
Dans un développement ultérieur, les chars sionistes ont bombardé l'est du quartier de Zaitoun avec plusieurs obus et des tirs d'armes lourdes, sans aucune victime signalée.
D'autre part, les forces occupantes ont prétendu que trois roquettes ont atterri sur la ville de Beer Sheva et du Néguev dans le sud des territoires palestiniens occupés en 1948, sans causer de blessés ou dommages.

Deux martyrs d'el-Qassem et d'Aymen Jawda dans un bombardement sioniste sur Gaza
 

Gaza – CPI

Les deux résistants Issam et Soubhi el-Batch, sont tombés en martyr et plusieurs citoyens palestiniens ont été blessés dans raid aérien sioniste ciblant une voiture dans le centre de la Bande de Gaza.
Le correspondant du Centre Palestinien d'Information (CPI) a cité de sources médicales que les deux martyrs sont arrivés en lambeaux à l'hôpital d'el-Chifa à Gaza, après que l'aviation sioniste a bombardé leur voiture devant la porte du jardin municipal au centre de la rue d'Omar Moukhtar au milieu de la Bande de Gaza.
Les brigades d'el-Qassam, la branche militaire du mouvement du Hamas, ont ensuite annoncé le Martyr Qassam Soubhi el-Batch, alors que notre correspondant a confirmé qu'Issam el-Batch appartient aux brigades d'Aymen Jawda.


Gaza : Le gouvernement avertit de la gravité de l'escalade sioniste




Gaza – CPI

Le gouvernement palestinien dirigé par Ismaïl Haniyeh a exigé une intervention urgente pour stopper l'agression sioniste contre la Bande de Gaza.
Le porte-parole du gouvernement, Taher el-Nounou, a condamné, dans une communiqué publié le jeudi soir 8/12, l'assassinat commis par l'occupation, tuant deux résistants des brigades d'el-Qassam et d'el-Aqsa dans le centre de la Bande de Gaza.
Il a appelé les Egyptiens et les Nations Unies à intervenir immédiatement pour cesser les attaques de l'occupation, précisant l'importance de stopper toutes les formes d'agressions et les crimes contre le peuple palestinien, soulignant que ce crime est un fruit des menaces et des intentions sionistes.

No comments: