Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Monday, January 09, 2012

Signe des temps apres l'arrestation du juif sioniste francais Khaled Nejjar pour genocide et crimes de guerre, un autre juif sioniste turc cette fois est arreté, le general Basbug en Turquie. Incontestablement, Israel et ses relais maconniques dans les elites en France, Allemagne, Angleterre, Etats-Unis, Turquie, Egypte, Jordanie, Algerie, Liban, Syrie et Iraq preparent une guerre talmudique mondiale contre le Hamas, le Hezbollah et une partie de la Syrie

Rappelons simplement ces faits, Sarkozy au debut decembre 2011 a ouvertement menacé de declencher 'l'apocalypse' si il etait ejecté de l'Elysée, les agences de notations, sous controle oligarchique sioniste, l'ayant 'degradé' pour en fait mieux le pousser a entrer en guerre aux cotes d'Israel a la fin de ce mois contre le Liban-Syrie. Les mouvements de troupes US en Palestine occupée, Jordanie, Turquie, Liban et la passe d'armes entre Erdogan et l'etat maconnique, raciste, genocidaire francais, (sous controle UMPISTE/CRIF) sur la loi du 'genocide armenien', puis l'arrestation de Ilker Basbug ne sont que les bruits de bottes, signifiant la mise en place des derniers pions sur l'echiquier avant le declenchement des operations. Selon les conseillers talmudique de Sarkozy, qui a recu l'ordre du CRIF en France, de porter l'attaque sur le Liban-Syrie, prevue en Fevrier 2012, comme le talmud l'indique (peut etre le jour de 'pourim' prévu le 8 et 9 Mars 2012 (la fete du massacre des goys) comme Sarkozy-Cameron et l'OTAN l'ont fait avec l'attaque sur la Libye le 19 Mars 2011, jour de pourim) est le prelude a une guerre mondiale voulue par Israel pour provoquer, hater la 'delivrance finale d'Israel', traduisons ici le transfert du pouvoir de Washington vers le Mont du Temple (voir la symbolique des Jeux Olympiques de Londres de 2012) ou le transfert 'de la Sion materielle vers la Sion spirituelle', l'avant derniere etape avant la venue de leur machiah ou Antechrist-Massih-Dajjal. Voir l'article des talmudistes ici. Entre temps, toujours selon les conseillers talmudique de Sarkozy et du CRIF, nous sommes sensés avoir un 'attentat nucleaire en Europe', Lire ici

 Le Khaled Nejjar (Nezzar nom arabisé) turc, Ilker Basbug, un 'domneh' (un juif sioniste turc, l'equivalent des generaux DAF algeriens  ou Decret Cremieux, sefarades ayant opté pour la nationalite francaise en 1870 pour piller les colonies francaises), a été arreté pour tentative de coup d'etat. Si Basbug est passé a la casserole, que dire des DAF et la DST-DCRI-DRS....


Turquie: l'ex-chef de l'armée incarcéré pour une tentative de putsch

C’est le plus haut gradé, un ancien chef d’état-major, jamais arrêté en Turquie. Dans la nuit de jeudi 5 à vendredi 6 janvier 2011, «[I]le général Ilker Basbug a été arrêté et placé en prison près d’Istanbul après sept heures d’interrogatoire[/I]». Ceci a lieu dans [LINK=http://www.thestate.com/2012/01/05/2103077/turkey-ex-military-chief-arrested.html#RSS=untracked]le cadre de l’enquête[/LINK] sur «[I]le financement par l’armée de douzaines de sites web qui avaient pour but de discréditer en 2009 le gouvernement islamique[/I]» de l’AKP (Parti de la Justice du développement) dirigé par Tayyip Erdogan, rapporte une dépêche de l’Associated press reprise par TheState.



Ilker Basbug, qui [LINK=http://www.todayszaman.com/news-267767-.html]s’est présenté devant la justice[/LINK] «[I]habillé d’un costume sombre[/I]», a été «[I]chef d’état-major de 2008 à 2010[/I]». Selon ce général, ces accusations de complot militaire «[I]font partie d’une campagne de diffamation destinée à diviser l’armée[/I]» car «[I]il n’aurait jamais toléré que de telles activités aient lieu[/I]», écrit TodayZaman. «[I]Entendre de telles allégations blesse ma fierté de général (…) Etre accusé d’avoir constitué un groupe terroriste est la plus grande punition qui pouvait m’être infligée[/I]»,  aurait déclaré Ilker Basburg durant son interrogatoire.

En Turquie, l’arrestation d’un ancien chef d’état-major était[I]«inimaginable[/I]» il y a quelques années seulement. «[I]Surnommés pachas, un titre qui remonte à l’époque ottomane, les généraux longtemps intouchables ont vu leur influence réduite[/I] (ces dernières années) [I]au fur et à mesure qu’Ankara procédait à des réformes pour renforcer le pouvoir civil et accéder à l’Union européenne[/I]». En effectifs, l’armée turque est la seconde de l’Otan. Elle a longtemps été perçue comme «[I]une garantie pour la constitution laïque du pays,  elle a mené trois coups d’Etat entre 1960 et 1980 et a fait démissionner un autre gouvernement en 1997[/I]».

«[I]Ce complot supposé a été révélé pour la première fois dans un journal turc en 2009; celui-ci a publié un plan supposé élaboré pour détruire la réputation du gouvernement en le décrivant comme corrompu. Mais l’enquête n’a pas abouti car l’original de ce document (…) n’a pas pu être trouvé[/I] » (…) «[I]L’enquête a été relancée l’année dernière parce qu’un officier anonyme aurait envoyé l’original au Procureur en chef d’Istanbul[/I].»

Selon Al-Jazeera la «[I]décision d’envoyer Basbug en prison a été prise[/I][I][LINK=http://www.aljazeera.com/news/europe/2012/01/20121613239742799.html?utm_content=automateplus&utm_campaign=Trial6&utm_source=SocialFlow&utm_term=tweets&utm_medium=MasterAccount]quelques heures  après la comparution de journalistes turcs[/LINK][/I][I]renommés[/I]» accusés d’avoir des liens avec [LINK=http://www.slate.fr/story/35835/affaire-ergenekon]le réseau ultranationaliste Ergenekon[/LINK]. Ceux-ci, qui auraient fomenté un complot pour faire tomber le gouvernement, se sont défendus en disant «[I]que les accusations dont ils étaient l’objet étaient politiquement motivées» [/I]et constituaient une parodie de justice.

Depuis le lancement de cette procédure, plusieurs centaines de personnes, civils et militaires, ont été arrêtées. Selon l’armée, «[I]58 généraux ou amiraux en exercice sont en prison[/I]». En 2011,  quatre commandants des armées «[I]ont démissionné pour protester contre ces inculpations et arrestations d’officiers[/I]».

L’arrestation de cet ancien chef d’état-major pourrait entraîner de nouvelles démissions même si l’armée le dément pour l’instant.

[LINK=http://www.slate.fr/]http://www.slate.fr[/LINK]

No comments: