Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Monday, March 17, 2008

L'histoire d'amour de Sarkozy avec le nazionisme



Par Khaled Amayreh,

En accueillant Shimon Peres à peine une semaine après que la Wehrmacht israélienne ait assassiné de sang froid plus de 130 palestiniens, dont des bébés, des enfants, des mineurs et autres civils dans la Bande de Gaza est la preuve du bourbier moral dans lequel le Président français et son gouvernement ont sombré.

La décision du Président Nicolas Sarkozy de choisir Israël comme invité d'honneur au Salon du Livre de Paris souligne que son gouvernement embrasse de manière obscène les politiques manifestement criminelles d'Israël dans les territoires palestiniens occupés, faites d'apartheid, de nettoyage ethnique et de génocide.

En accueillant Shimon Peres à peine une semaine après que la Wehrmacht israélienne ait assassiné de sang froid plus de 130 palestiniens, dont des bébés, des enfants, des mineurs et autres civils dans la Bande de Gaza est la preuve du bourbier moral dans lequel le Président français et son gouvernement ont sombré.

Cette célébration répugnante du sionisme, qui est en fait une célébration du mal et du racisme, laissera un stigmate indélébile de honte sur la France, un pays qui s'enorgueillissait d'adhérer aux principes de "liberté, égalité et fraternité".

Cette triste étreinte signifie aussi que la France soutient bec et ongles les politiques néo-nazies d'Israël d'assassinat de civils palestiniens, de destructions de leurs maisons, de vol de leurs terres et de rétrécissement de leur horizon. De plus, elle implique que la France considère comme légitime le blocus hermétique qui opprime 1,5 million d'êtres humains dans la Bande de Gaza qui se voient refuser l'accès à la nourriture, à l'eau, au fuel et à l'électricité, comme à presque tous les produits de consommation, sans aucune autre raison que celle d'avoir élu, il y a deux ans, un parti politique qu'Israël et les USA n'aiment pas.

Elle implique aussi que la France est de fait extrêmement satisfaite de l'expansion enragée des colonies israéliennes sur la terre arabe occupée, comme exprimée dans la récente décision d'Israël de construire 1.100 logements pour Juifs exclusivement, au cœur de Jérusalem Est arabe. C'est du moins ce qu'Israël comprendra de la lune de miel entre Sarkozy et l'Etat juif.

Mais Israël ne s'est pas seulement livré à une boucherie pornographique à Gaza et en Cisjordanie. Les dirigeants israéliens politiques, militaires et religieux se sont également livrés à des déclarations et des remarques stridentes qui feraient apparaître les anti-sémites les plus virulents comme d'innocents boy-scouts.

Rappelons-nous quelques exemples de la manière dont le sionisme se dévoile et montre son visage horrible. Le vice-Ministre israélien de la Défense, Matan Vilnai, a déclaré récemment : "Nous infligerons aux Palestiniens un holocauste plus grand." Plus grand que quoi ? De plus, deux membres de la Knesset, lors d'une session officielle du parlement israélien la semaine dernière, ont menacé les députés non juifs : "Nous vous virerons de cette maison à coup de pied" et "Nous vous virerons du pays". Je ne sais pas si ces deux voyous nazionistes, Eifi Eitam et Avigdor Lieberman, seront aussi invités d'honneur du Palais de l'Elysée.

De la même manière, un nombre grandissant de rabbins, en Israël, sont déjà en train d'inciter les Juifs à commettre un génocide contre les Palestiniens sans protection, au motif que dans une guerre, il n'y a pas de civils chez l'ennemi.

Alors pourquoi la France des Lumières, le pays de Voltaire, et son Président prétendument éclairé, n'ont pas dénoncé haut et fort cette barbarie éhontée, au lieu de fêter un criminel de guerre haineux qui a sur les mains le sang de nombreux innocents, et de lui demander d'être l'invité d'honneur d'une occasion aussi sérieuse que le Salon du Livre ? N'est-ce pas comparable à inviter Hitler à un symposium sur le caractère sacré de la vie ?

Sarkozy est-il en train de transformer la France en un nouveau fief sioniste ? Un autre territoire occupé par Israël, et qui sera ajouté au gouvernement, au congrès et aux médias des USA ?

Pour les jeunes générations qui l'ignorent, Shimon Peres est l'un des pires criminels de guerre qu'on puisse imaginer.

En 1996, pendant la courte période où il fut Premier Ministre après l'assassinat d'Yitzhak Rabin, Peres a donné à l'armée israélienne l'ordre de bombarder les quartiers généraux des observateurs de l'ONU installés dans le village de Qana, au Sud Liban, tuant plus de cent civils qui s'y étaient réfugiés. Un rapport officiel de l'ONU a ensuite condamné Israël pour avoir perpétré cet horrible crime "en toute connaissance de cause et délibérément".

Jusqu'à ce jour, la soi-disant colombe de la paix, le lauréat du Nobel, n'a pas prononcé le mot "mea culpa", ni aux victimes et à leurs familles, ni plus largement au monde.

En fait, je me demande quand, si jamais ils le font, les Juifs sionistes présenteront des excuses pour leurs crimes contre l'humanité. Peut-être quand les poules kascher auront des dents.
Est-il possible que Sarkozy n'ait pas connaissance de ces faits sur Peres et Israël, qui font de lui un bon ami de criminels de guerre ? J'en doute.

Ceci pour dire le moins d'un homme qui envisage de se rendre, dans quelques semaines, dans le dernier Etat au monde qui pratique l'apartheid, pour célébrer le nettoyage ethnique de millions d'indigènes palestiniens qui ont été bannis de leur terre ancestrale pour y installer le sionisme.

Il est vraiment honteux que le Président de la République française ait choisi d'identifier son pays, d'une manière aussi étroite, à un Etat paria qui défie constamment les lois et normes internationales, un Etat qui pratique le nettoyage ethnique et le génocide au vu et au su du monde entier, un Etat qui assassine et tue et ment pour que s'épanouisse une idéologie diabolique appelée sionisme.

C'est vrai que grâce à sa relation affreuse avec Israël, Sarkozy insulte et gifle le monde musulman, comme il compromet les relations traditionnelles de la France avec le monde arabe.

Mais, et c'est le plus grave, il nuit réellement à l'image de la France non seulement parmi les Arabes et les Musulmans, mais aussi parmi les millions de personnes de par le monde qui espéraient que la France servirait de contrepoids à l'inhumanité et à l'incivilité dévoyées des USA.

Traduction : MR pour ISM

No comments: